Référence multimedia du sénégal
.
Google

Qui a donné l’ordre de confisquer le passeport de l’ex-Pm ?

Article Lu 11077 fois

Quelle est la main invisible qui actionne le commissaire de la sûreté urbaine, le poussant jusqu’à la confiscation des passeports de Macky Sall et de Abdoulaye Sall sans qu’aucune décision de justice ne soit encore prononcée ? C’est la question à laquelle le collectif des avocats de Macky Sall veut une réponse. La réplique à la lettre adressée jeudi au procureur sera, selon eux, un début de réponse à la question.



Qui a donné l’ordre de confisquer le passeport de l’ex-Pm ?
Le pool d’avocats commis pour la défense de Macky Sall ont dénoncé hier la violation ‘grave des libertés individuelles’ contre leur client dont le passeport a été confisqué par la police suite à son audition à la sûreté urbaine. En conférence de presse, Me Moustapha Diop et ses collègues ont affirmé être face à ‘une procédure inconnue du Code pénal’. En effet, explique Me Ciré Clédoy Ly, ‘le commissaire qui a entendu Macky Sall est sous la tutelle de deux hiérarchies : La hiérarchie judiciaire et administrative’.
Seulement, indique l’avocat, on ne sait pas sur quels ordres le commissaire de la sûreté urbaine a confisqué le passeport de Macky Sall. ‘Car, s’il s’agissait d’une simple vérification d’identité, cela ne devrait pas nécessiter que le document soit retenu’. Et au cas où le commissaire agirait sur les ordres du procureur de la République, donc du ministère de la Justice, Me Ly relève qu’il s’agit là d’une ‘violation extrêmement grave’, car Macky Sall et Abdoulaye Sall ‘ne font l’objet d’aucune décision de justice pouvant expliquer la confiscation de leurs passeports et de leurs biens (deux véhicules, deux ordinateurs portables et des chéquiers appartenant à Abdoulaye Sall ont été confisqués par la police).’ Et de l’avis des avocats de l’ancien Premier ministre, ‘ce qui se passe actuellement mène à une situation de non droit, de violation des libertés individuelles. C’est en parfaite illégalité que les passeports et biens de Macky Sall et Abdoulaye Sall ont été confisqués’. Ce qui les pousse à affirmer que le commissaire est au centre d’une nébuleuse’.

Pour apporter la lumière, les avocats disent avoir adressé une lettre au procureur de la République pour exiger la restitution des passeports et des biens saisis. ‘Le procureur ne nous a pas encore répondu. Sa réponse nous permettra d’identifier la main invisible qui actionne le commissaire de police. Car on n’ose pas croire que cet officier de police en arrive à décider tout seul de la confiscation des passeports et des biens en l’absence d’une décision de justice. Il s’agirait alors d’une décision arbitraire’. Et les avocats annoncent qu’ils sont en train de voir comment contraindre les autorités à faire cesser cette illégalité en vue de la restitution des passeports et des biens saisis. Surtout que Macky Sall doit voyager dans la nuit du 1er au 2 février prochain.

Le collectif des avocats s’est, par ailleurs, indigné de la convocation tous azimuts des proches de l’ancien président de l’Assemblée nationale. ‘Malgré le caractère farfelu de l’accusation de blanchiment d’argent à l’encontre de M. Macky Sall, les convocations et tracasseries se multiplient à l’endroit de ses proches. C’est ainsi qu’après son conseiller en communication, M. Abou Abel Thiam, son beau-frère Iba Faye, c’était hier (jeudi, Ndlr) le tour de son griot Farba Ngom et aujourd’hui (hier, Ndlr) celui de son second beau-frère Mansour Faye’, font remarquer Mes Moustapha Diop, Ciré Clédor Ly, Antoine Mbengue, Amadou Aly Kane, Babacar Diallo, Leïty Ndiaye et Demba Ciré Bathily qui, pour ironiser, souligne que demain, ce sera peut-être le tour de ‘Diockel’, le chat de Macky Sall. Le collectif qui s’insurge contre ‘ce harcèlement totalement aux antipodes des règles de droits’, dénonce ‘l’irresponsabilité du communiqué du ministre de l’Intérieur qui, pour des raisons purement politiciennes, n’a pas hésité à indexer un chef d’Etat étranger’. Une occasion pour le collectif de préciser à l’endroit de l’opinion nationale et internationale ‘que cette affaire est une affaire purement sénégalaise qui n’implique aucun Etat étranger’.

Georges Nesta DIOP

Source: Walfadjri

Article Lu 11077 fois

Samedi 31 Janvier 2009





1.Posté par baydy kathie le 31/01/2009 17:45
assane ba s@n @f @ b11tch

2.Posté par khadi le 31/01/2009 21:47
Il faut que tous les senegalais marche vers ce commissariat pour recuperer par force le passeport s`il faut mourir:Trop c est trop.

3.Posté par sad le 31/01/2009 23:39
khadi tu donnerais ta vie pour un politicien, tu es decidemment bien naive.macky n'a qu'a utiliser tous les voies de recours pour recuperer son passeport!!

4.Posté par ZARA le 01/02/2009 04:03
khady nak franchement tu delires,donner ma vie pour le passeport de MACKY,NEVER.
Y A D AUTRES CAUSES BEAUCOUP PLUS NOBLES,REFLECHIR SUR LA STRATEGIE A PRENDRE POUR SAUVER LES ENFANTS LES FUTURS HERITIERS DU SENEGAL DE CE GOUVERNEMENT MACHIAVELIQUE ET INCOMPETENT.
PRETE A MOURIR POUR PROTEGER MA PROGENITURE.OUI OH OUI.
MAcky n a eu que ce qu il merite, qui tue par les armes perira par les armes, il a longtemps ete le bras droit de Wade pour accomplir les sales besognes et des MALHEUREUX IL EN A BEAUCOUP FAIT.

5.Posté par ARAME le 01/02/2009 04:07
MOI AUSSI SUIS PRETE A MOURIR POUR MES ENFANTS MAIS NON POUR LES POLITICIENS.

6.Posté par alain le 01/02/2009 09:36
c est simple.................il y a qu une seule personne derriere cette traque c est le veillard.................mais qu il sache que la vie est tellement longue......... si lui echappe sa famille n echappera pas demain......................la facon dont il manipule la justice contre des gens innocents........

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State