Référence multimedia du sénégal
.
Google

Querelle de borne-fontaine chez les cadres libéraux : Masseck Ndiaye et Kane Diallo assurent le spectacle

Article Lu 11913 fois

La rencontre de la Coordination nationale des cadres libéraux, organisée autour du thème : ‘La communication gouvernementale, quelle contribution pour un parti au pouvoir’, a failli virer au vinaigre. Pour cause, des passes d’armes entre le président du Conseil économique et social, Ousmane Masseck Ndiaye et le président de la fédération départementale Pds de Podor, Amadou Kane Diallo. En effet, ce dernier n’a pas voulu se soumettre à l’injonction du directeur des structures du Pds et non moins président de séance de la rencontre, qui lui a intimé l’ordre à son tour de parole, d’aller droit au but pour gagner du temps. Amadou Kane Diallo, par ailleurs maire de Ndioum et Dg du Cosec de jeter à la figure de Masseck Ndiaye : ‘Laisse-moi parler, nous, nous avons gagné nos bases. Par conséquent, nous avons une communication politique à donner’. Par cette phrase, le président du Cosec rappelle ainsi à son camarade son passé récent de candidat malheureux aux élections locales du 22 mars dernier. Une couleuvre qu’Ousmane Masseck Ndiaye a refusé d’avaler. L’ancien maire de Saint-Louis de rappeler à son tour, le passé de transhumant de son camarade de parti. Ne comptant pas se laisser dominer, le Président du Ces réplique : ‘J’ajoute à ton Cv que tu étais membre du Pit et d’And Jëf/Pads’.



Querelle de borne-fontaine chez les cadres libéraux : Masseck Ndiaye et Kane Diallo assurent le spectacle
Revenant sur le thème, Mamadou Diop Decroix, un des animateurs du débat, invite ses camarades de la mouvance présidentielle à mettre en place un instrument de veille politique. Lequel doit pouvoir, dit-il, disposer de l’ensemble des informations détenues par le gouvernement. Selon l’ancien ministre du Commerce, cet instrument de veille politique doit avoir son répondant dans chaque région, chaque département etc avec les mêmes missions de prise en charge des réalisations du Chef de l’Etat. Aussi Decroix invite-t-il la majorité présidentielle à rompre avec ‘la langue de bois’. Sinon, prévient-il, ‘nous ne reprendrons pas l’initiative’.

Pour sa part, le porte-parole du Pds, Babacar Gaye, note une confusion entre la communication gouvernementale et la communication de la majorité. Selon le porte-parole du Pds, le rôle du ministre de la Communication ne saurait être seulement de répondre aux questions des journalistes. Mais, ‘il faut organiser et collecter pour une distribution de l’information du gouvernement. Ce, à l’attention des leaders d’opinion, des populations, des journalistes etc’. Aussi fait-il remarquer, ‘la disposition de l’information se pose pour les porteurs de parole, actuellement en marge, pour l’essentiel des centres de décision gouvernementale’.

La sénatrice Sokhna Dieng Mbacké, quant à elle, déplore les ‘fuites organisées et orchestrées’ dans la presse par les proches de Wade. De l’avis de la sénatrice, la communication semble être le ‘ventre mou’ de la présidence de la République depuis l’avènement de l’alternance.

Yakhya MASSALY
Source Walfadjri

Article Lu 11913 fois

Vendredi 30 Octobre 2009





1.Posté par MASSALY le 30/10/2009 14:55
Rien à voir avec les violences séances de pugilat en plein comités directeurs du PS en présence de Diouf. là c'étaient de vraies bagarres entre adultes, ministres du gouvernement devant le PM et le PR.
Ce serait bien de faire une chronique établissant la similitude de certains faits du PS au temps de sa splendeur et du PDS actuel. Vous verrez que vous ne pourrez duper personne car les sénégalais en encore bonne mémoire et portent toujours les stigmates de 40 ans de régne socialiste. Ldrame c'est que les libéraux n'ont pas atténué toutes ces souffrances mais en ont augmentées certaines. Telle est la vérité!

2.Posté par Buur Basen le 30/10/2009 16:20
Massaly niang balmagaji?Il n.est pas facile de defendre le PDS .Il est la source de tous nos maux!Nous avons oublie la gouvernance de l.UPS/PS!Votre gouvernement hyper corrompu a prouve a la face du monde qu.il ne merite aucun egard!A commencer par Abdoulaye wade qui a "segure" tous les maillons de la societe:confrerie,miltaire,parlementaire,chef de gare....

3.Posté par idi le 30/10/2009 19:25
C'est le genre de comportement qui fait leur impopularité.
Il faut nettoyer le Pds

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State