Référence multimedia du sénégal
.
Google

QUESTIONS DE CULTURE : Nos artistes ont-ils du cœur ?

Article Lu 1717 fois

Les artistes sénégalais ont-ils du cœur ? Je me suis toujours posé cette question depuis le temps que je cogite sur la chose culturelle. Et c’est le tremblement de terre survenu le 12 janvier 2010 en Haïti qui a fait ressurgir cette interrogation que j’avais enfouie dans les recoins de mon cerveau. Il y a bien de quoi se poser la question car, hormis la chanteuse Coumba Gawlo Seck qui a proposé l’enregistrement d’un single à l’échelle africaine dont les recettes iraient aux sinistrés de Port-au-Prince, aucun artiste sénégalais ne s’est prononcé sur le sujet. En tout cas pas à ma connaissance. Pourtant, nous le rappelions la semaine dernière dans ces mêmes colonnes, le peuple haïtien qui vient d’être endeuillé est très proche de nous sur les plans historique et culturel. Qu’attendent nos grosses pointures de la musique et des arts pour réagir ? Faut-il les secouer violemment pour qu’ils sortent de leur torpeur et sonner la mobilisation ? Ne me dites surtout pas que nos stars ne sont pas au courant de cet immense élan de solidarité qui s’est emparé du monde du show-biz depuis l’annonce du tremblement de terre qui a fait des dizaines de milliers de morts et des centaines de milliers de sinistrés. Rien qu’en zappant sur les chaînes de télé, nos artistes peuvent apprendre que leurs collègues de la planète se sont mobilisés pour collecter des fonds, envoyer de l’argent ou, tout simplement, faire part de leur compassion envers le peuple meurtri d’Haïti.



En France par exemple, les musiciens n’ont pas attendu longtemps pour réagir. Des artistes comme le rappeur Passi, le chanteur Charles Aznavour, le slameur Grand Corps Malade, Ophélie Winter, Zazie ou l’ex-Miss France Sonia Rolland viennent d’enregistrer une chanson intitulée « Un geste pour Haïti Chérie » et réalisé un clip sur le même titre. Ce dimanche 24 janvier à partir de 20 h, à la salle Zénith de Paris, France Télévisions, Radio France, en collaboration avec le ministère français de la Culture et de la Communication, organisent un méga concert de solidarité qui sera diffusé en direct sur France 2 et relayé à travers le monde grâce au réseau de TV5 Monde. Au programme, des artistes français et internationaux de renom.

En Angleterre, le célèbre chanteur de rock Rod Stewart, accompagné d’autres musiciens tels que Lewis et Michael Buble, va enregistrer un single pour les victimes du tremblement de terre en Haïti en reprenant la très belle chanson « Everybody Hurts » du groupe R.E.M. N’oublions pas d’autres initiatives individuelles comme celle du comédien Leonardo Di Caprio qui a donné un million de dollars (environ 400 millions FCfa) pour Haïti, sans compter les nombreux Téléthons organisés sur de grandes chaînes de télévisions afin de collecter le maximum de dons. D’autres initiatives, bien que symboliques, sont également rapportées par les médias, comme le geste de Claudia Martinez, cette coiffeuse dominicaine de 31 ans qui a décidé de tresser gratuitement les nombreuses blessées haïtiennes acheminées dans son pays. Elle veut ainsi leur redonner goût à la vie, explique-t-elle. Ailleurs, une quarantaine de stars du football vont participer, lundi prochain à Lisbonne (Portugal), à un match d’exhibition dont les recettes iront aux victimes du tremblement de terre. Sur le terrain se côtoieront de grands noms comme Zinedine Zidane, Kaka, Nedved, Michael Laudrup, Fabien Barthez, Patrick Kluivert, Luis Figo, Pauleta, Ronaldo ainsi que Jean Sony et Joseph Peterson, deux internationaux haïtiens qui évoluent au Portugal.

Comme on le constate, la mobilisation s’organise un peu partout dans le monde sauf en Afrique, particulièrement au Sénégal où même les rappeurs, d’habitude si volubiles en de pareilles situations, gardent un mutisme sidérant. Qu’attendent des stars internationales comme Youssou Ndour, Baaba Maal, Ismaël Lô, Thione Seck, Omar Pène, Awadi.., pour réagir ne serait-ce que symboliquement, juste pour marquer le coup et ne pas apparaître pour des personnes insensibles au malheur des autres ? Peut-être que c’est trop leur demander. En effet, j’ai été stupéfait par la quasi-absence de réaction de nos stars lors du naufrage du bateau Le Joola, le 26 septembre 2002. Après ce drame qui, avec ses près de deux mille morts, a fait plus de victimes que le Titanic, presque aucune star n’a réagi en organisant des concerts ou d’autres actions humanitaires afin de mobiliser des fonds destinés aux familles des victimes. Il faut bien sûr saluer le geste de certains d’entre eux, comme Ismaël Lô et un collectif de rappeurs, qui ont composé des chansons pour rendre hommage aux disparus, mais cette catastrophe maritime inédite devrait, à mon avis, susciter beaucoup plus d’actions.

Mais, à bien y réfléchir, nos artistes ne sont pas les seuls à être « insensibles » lorsque surviennent des catastrophes. Ils sont juste la partie la plus visible de l’iceberg sénégalais (c’est le cas de le dire) qui est si froid qu’il ne prête pas très souvent attention au malheur de l’Autre. On peut faire le même reproche aux médias car quelle est la télévision, la radio ou le journal qui a lancé un appel ou organisé un semblant de Téléthon en faveur de nos cousins les Haïtiens ? Tiens, en Angleterre c’est le quotidien « The Sun » qui est à l’origine du single de Rod Stewart et compagnie ! Au sein de la population sénégalaise, presqu’aucune association ou groupe de personnes n’a pris l’initiative de collecter des fonds, des habits ou de la nourriture pour les sinistrés d’Haïti. Le même constat peut être fait dans la plupart des pays du continent car, excepté le Bénin où existe l’une des rares représentations diplomatiques haïtiennes en Afrique, on ne sent pas les populations bouger. L’autre jour, un confère me faisait remarquer, à juste titre, qu’au moment où les Etats-Unis, l’Union européenne, la Chine, le Brésil... se mobilisent et envoient des émissaires à Port-au-Prince, l’Union africaine brille par son absence en Haïti. Qu’attend Jean Ping, le président de la Commission de l’Ua, pour s’y rendre ?


Par Modou Mamoune FAYE
Source Le Soleil

Article Lu 1717 fois

Samedi 23 Janvier 2010





1.Posté par artiste le 23/01/2010 04:59
ya pas d argent a envoyer car au senegal d abord,on en a besoin, les enfants meureut faute de soins, la mortalite maternelle,la fain,les maladies,les populations qui manquent d eau potable,on a en vraiment besoin,la charite bien ordonnee commence par soi meme.
on compatit de tout coeur et on prie pour eux,mais ces sous qui partent la population senegalaise en a vraiment besoin,onagonise,des villages affames,meurtriis,malades et pas de soins.
tu vas dans les hopitaux,tu pleures car t as mal au coeur,t es impuissant,tu peux rien faire.
desolee mais on a besoin de cet argent.
MAIS ON EST DE TOUT COEUR AVEC EUX,NUL N EST A L ABRI.

2.Posté par EMA le 23/01/2010 05:44
ONLY PEACE WE NEED.
R I P HAITI.

3.Posté par thiey le 23/01/2010 14:47
quand meme aussi ils faut savoir que c'est pas une obligation de cotisé.faut pas obligé au gens de le faire mais si on a la possiblité il faut savoir aidé aussi.

4.Posté par weuze le 23/01/2010 15:04
je suis tout à fait d'accord les senegalais ne se mobilisent jamais pour des causes nobles c'est à dire humanitaires.par contre ils sont prompts à decaisser des milliards les villes religieuses touba ou tivaoune si leurs khalifs lancaient un appel pour l'extension de mosquees ou l'organisation de magal ou autres
c'est triste à dire mais le comportement des sengalais est aux antipodes des preceptes de l'islam.ceux qui font un geste en faveur des plus demunis le font d'une facon ostentatoire...qu'attendre de nos "artistes" ils ne sont mus que par l'appat du gain..coumba est un exemple à citer pour ses engagements humanitaires et autres;elle est aux antipodes de nos artiste.elle est une conscience

5.Posté par Bineta le 23/01/2010 23:33
C vrai, il faut dire que les Blancs sont plus sensibles a des situations pareilles. C vrai qu'ils ont plus de moyens que nous mais au moins les artistes Africains pouvaient se mobiliser et donner un peu. L' Afrique compte beaucoup de pays et chaque pays a pas mal d'artistes, donc ils pouvaient vraiment se manifester, ne serait ce qu'une toute petite contribution de leur part. Mais bon, s'ils ne le font pas pour leur propre pays, ils ne le feront pas pour les autres, je pense...

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State