Référence multimedia du sénégal
.
Google

QUAND MACKY SALL S'ATTAQUAIT A L'APPELLATION « Rewmi » de Idrissa Seck: Macky rattrapé par son passé

Article Lu 11358 fois

Mor Dieng et ses camarades ont saisi hier, mardi 2 décembre, le Ministre de l’Intérieur, Cheikh Tidiane Sy, pour « sauvegarder le nom de leur formation politique dénommée : Parti de l’Espoir/ Yaakaar. Et cela après avoir « appris avec surprise la création de la nouvelle formation politique dirigée par Monsieur Macky Sall dénommée : Alliance pour la République/Yaakaar (Apr/Yaakaar ».



QUAND MACKY SALL S'ATTAQUAIT A L'APPELLATION « Rewmi » de Idrissa Seck: Macky rattrapé par son passé
L’ex Premier, Macky Sall est-il rattrapé par son passé, lui qui avait déclaré l’appellation « Rewmi » d’Idrissa Seck « anticonstitutionnelle ». Ses ex-camarades lui rappellent que la République existe déjà et qu’elle ne saurait être réinventée, faisant ainsi allusion à son « Alliance pour la République/Yaakaar ».

Et si Macky Sall revoyait sa copie ? Sa nouvelle formation politique : l’Alliance pour la République/Yaakaar (Apr/Yaakaar » est attaquée hier, mardi 2 décembre, devant le Ministre de l’Intérieur, Cheick Tidiane Sy.

L’auteur de cette attaque, est le « néo-Progressiste », Mor Dieng, Secrétaire général du Parti de l’Espoir/Yaakaar, ancien compagnon de Moustapha Niasse. Dans un communiqué daté du même jour, il soutient que « Le parti de l’Espoir/Yaakaar a appris avec surprise la création de la nouvelle formation politique dirigée par Monsieur Macky Sall dénommée : Alliance pour la République/Yaakaar (Apr/Yaakaar ».

Pour l’ex Progressiste,nul doute que « Cette dénomination crée une confusion avec de notre parti, ceci est préjudiciable à plus d’un titre à notre formation et pour cette raison, nous avons saisi les autorités compétentes pour sauvegarder le nom de notre parti ».

La même source précise : « notre parti a été reconnu sous le récépissé N°13090/MINT/DAGAT/DAPS en date du 30 octobre 2007 sous la dénomination : PARTI DE L’ESPOIR/YAAKAAR ». Et de poursuivre : « La déclaration faisant objet de notre récépissé a été rendue publique dans le journal officiel de la République du Sénégal 152 ème année N° 6373 du 03 novembre 2007 ».

Le Ministre de l’Intérieur, saisi par courrier, se prononcera sur ce qu’on pourrait appeler le « contentieux sémantique » entre les formations politiques de deux démissionnaires (Macky Sall a claqué la porte du Parti démocratique Sénégalais (Pds), Mor Dieng, celle de l’Alliance des forces de progrès (Afp) et dont chacun prétend incarner « l’espoir ».

L’Apr/Yaakaar imperturbable

Joint hier soir, au téléphone, Abdou Mbow, membre de l’Apr/Yaakaar de Macky Sall, ancien responsable de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) déclare que cette sortie de Mor Dieng et de ses camarades « ne nous ébranle pas. En créant ce parti, nous avons prévu des situations comme celle-ci, peut-être même pires. Mais cela ne nous détournera pas de la voie tracée, celle d’amener les Sénégalais à adhérer à notre cause ». Il poursuit : « Si Mor Dieng et ses camarades ont été envoyés, qu’ils aillent alors dire à celui ou celle qui leur a chargé de cette mission, que nous restons plus que déterminés. Rien ne nous fera reculer. Qu’ils sachent que nous n’avons pas l’habitude de regarder dans le rétroviseur. On avance résolument… »

Quand Macky s’attaquait à l’appellation « Rewmi »

« L’Histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d’originaux et beaucoup de copies ». Voilà ce que disait Alexis de Tocqueville (1805-1859). La question de l’appellation de parti qui oppose aujourd’hui Mor Dieng à Macky Sall, rappelle curieusement la bataille que ce dernier, sous son manteau de Premier ministre, avait livré contre le « Rewmi » de Idrissa Seck, lui-même ex Chef de gouvernement de Me Wade.

Macky Sall, alors Premier Ministre, avait tenu une conférence de presse, le 4 octobre 2006, pour déclarer « anticonstitutionnelle » l’appellation Rewmi de Idrissa Seck. Il avait signifié que « Rewmi, notre pays en langue nationale wolof, est un patrimoine collectif, un bien commun dont nul ne peut s’arroger l’exclusivité, quelle qu’en soit la finalité ». Et de préciser aussitôt à la presse que des instructions avaient déjà été données au ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Me Ousmane Ngom « de ne pas accorder de récépissé à un parti politique qui s’appellerait Rewmi ». Il n’était pas loin de penser que Idrissa Seck est un hors-la-loi en désignant son parti Rewmi, puisque Macky Sall rappelle que le devoir de tout citoyen est « d’agir en conformité avec les lois et règlements du pays, parce que la République ne saurait tolérer les raccourcis, les entourloupes et les jeux de cache-cache avec les règles unanimement établies ». L’ex Premier Ministre est allé jusqu’à accuser le maire de Thiès de se livrer à une « campagne électorale illégale ». Ce qui était à ses yeux « inacceptable »

Rappelons que des constitutionnalistes, dont le Pr El Hadji, s’étaient prononcés sur la question. Ce dernier avait déclaré « qu’il n’existait aucune base constitutionnelle à l’interdiction de cette appellation ». Précisant au passage : « Il n’y a que l’article 4 de la Constitution qui parle des partis politiques. Et cet article interdit expressément aux partis politiques de s’identifier à une race, une ethnie, un sexe, une religion, une secte, une langue, une région ».

Bataille autour de la « République »

La sortie de Babacar Gaye, porte-parole du Pds, par ailleurs, Ministre Directeur de cabinet politique du Président Wade, a tout l’air de rappeler à leur ancien camarade, son discours sur la République. Appréciant la création du nouveau parti de Macky Sall, il a laissé entendre que « la République existe déjà dans ce pays, elle n’est pas à réinventer ». Faisant ainsi allusion à l’appellation de cette formation « Alliance pour la République/Yaakaar ».

Macky Sall apprend ainsi à ses dépens que le passé se donne à nous comme ordre qui s’impose et que nous ne saurions effacer.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 11358 fois

Mercredi 3 Décembre 2008





1.Posté par wakh deug le 03/12/2008 09:52
Maky kou saur sa tay yak sa euleuk disent les wolof encore mieux euleuk dou agne dou rér wanté lou ma ta sauralé la

2.Posté par wakh de le 03/12/2008 13:30
koik k lon lon puisse dire nou te soutenon mak y si kaw nga bagna done ragal am fit bagna khof wan gnou lo mané ak fo mané

3.Posté par pierre le 03/12/2008 16:03

le premier a avoir utiliser le mot YAKAAR et ESPOIR dans la politique

parmis tout ces nouveaux venus c'est Moustapha Niasse ....apres les autres

tel que Mamoune Niasse est tout les anciens traitres de l'AFP ont utiliser le

mot ESPOIR et YAKAAR ....donc le merite en revient a Niasse d'abords .....


pierrebahsa@live.fr

4.Posté par kocc le 03/12/2008 17:51
Moi je pense que le debat ne devait pas se porter sur le nom du parti de Mr Macky sall mais ce qu'il propose aux senegalais les prochains mois a venir.Tous les senegalais savent que la republique existe ,mais comment elle est aujourd'hui donc alliance pour la republique c'est pour sauver la republique de l'etat ou elle est aujourd'hui mais pou en creer une autre et YAAKAR tous les senegalais ont espoir de sortir un jour de cette crise qui est generee par Wade et sa famille poltique .Donc il faut que tous les senegalais adherent a ce parti pour faire du senegal un pays emergent et non un senegal ou au moment uo il y'a crise mondiale Mr Wade se permet d'affreter un avion et de decoller moins de 24 heures apres du meme aeroport que son epouse qui elle prend la pointe de sangomar et le petit prince qui voyage en jet prive .Regarder bien les choses en face pour que notre cher senegal ne finit pas comme le diola .Nous sommes tous des fils de Lat DIOR on nous tue mais on ne nous deshonore pas.DIAMA AK KHEWEL FOU DOMOU SENEGAL ME NE NEK et du coup DEWENETTI pour la Tabaski.

5.Posté par kelk'un le 03/12/2008 23:48
waa taille fine bi si photo bi kane la?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State