Référence multimedia du sénégal
.
Google

Publication des résultats du scrutin par la presse : Bécaye Diop se dédit

Article Lu 1592 fois

Après avoir proféré des menaces contre la presse lors d’une visite dans la ville sainte de Touba pour les besoins des préparatifs du Magal 2010, Bécaye Diop le ministre des l’intérieur est revenu sur ses propos qu’il déclare avoir servi en tant que citoyen. Devant les sénateurs, le ministre d’Etat a semblé se dédire face au tollé soulevé par ses propos outranciers et menaçants à l’encontre de la presse.



Publication des résultats du scrutin par la presse : Bécaye Diop se dédit
L’interdiction formulée par le ministre de l’intérieur Bécaye Diop en direction des journalistes, sommés de ne pas donner les résultats de l’élection présidentielle avant la cours d’appel, était faite non pas en tant que ministre mais en tant que citoyen a souligné l’intéressé devant les Sénateurs ce jeudi.

« J’ai répondu en tant que Bécaye Diop » a déclaré le ministre devant les Sénateurs réunis pour l’examen de la loi de finances 2010 en référence à ses propos tenus à Touba dans lesquels il déniait à la presse le droit de donner les résultats des bureaux de vote avant l’institution judiciaire en charge de cette question.

« On m’a prêté des propos à Touba. Avant d’être ministre, je suis d’abord citoyen. J’ai ma perception personnelle, mon point de vue. On ne peut pas m’ôter le droit de dire ce que je pense. Quand on m’a posé la question, j’ai répondu en tant que Bécaye Diop’’, a dit le ministre de l’intérieur qui nie avoir menacé les journalistes.

« Je n’ai pas dit que j’allais mater quelqu’un qui donnerait des résultats. J’ai dit que chacun fasse ce qu’il doit faire et les chèvres seront bien gardées. Celui qui doit donner les résultats, qu’on lui donne le temps de voir et de les programmer » a ajouté le ministre de l’intérieur qui pense que le fait pour les journalistes de donner les résultats à une certaine heure peut « influencer le vote et les résultats du scrutin ».

Le ministre dit désormais s’en remettre à la décision des partis politiques sous couvert d’une acceptation par l’Assemblée nationale t le Sénat des règles du jeu : « Si la concertation des partis décident que les résultats soient donnés à partir de midi par exemple, je ne vois pas d’inconvénients. J’applique, si l’Assemblée nationale et le Sénat acceptent ».

Pour Rappel, le ministre de l’intérieur dont la seule présence dans la salle de l’école de police avait valu un boycott temporaire des travaux de réflexion sur le code électoral par certains partis de l’opposition, avait déclaré Urbi et orbi que la presse n’avait pas le droit de donner les tendances des résultats de l’élection présidentiel.

Reste à savoir si dans le cadre de la communication gouvernemental, un ministre en déplacement à l’intérieur du pays a le droit de s’exprimer sans précision de sa qualité d’orateur et revenir plus tard se dédire.

Khadim
Source Sununews.com

Article Lu 1592 fois

Jeudi 10 Décembre 2009





1.Posté par X le 10/12/2009 20:35
Touba ville Sainte??? tout est relatif. Comme dans toute autre ville du Sénégal, vous trouverez à redire derrière beaucoup de maisons.... Touba, lieu de pélerinage des mourides... OUI et de façon respectable. Tivavouane, ville Sainte, oui pour certains. Niassène ville sainte. Layène ville sainte pourquoi pas?

2.Posté par Tocc le 10/12/2009 20:52
Becaye Diop n'est rien d'autre qu'un dindon de la farce,mieux vaut faire marche arriere que de tenir des propos qui sement le desordre sur la voie publique.

3.Posté par cheikh Tall Dioum le 10/12/2009 21:19
Encore une fois ces nullards de Xibar. Vous faites un article sans nous dire le ou les noms mystérieux de ces ONG. Je crois qu'elles n'ont pas le même courage que ce fou d'Amadou Diaw. Il faut lire son interview pour savoir qu'il doit un détraqué. Aucune cohérence dans ce qu'il dit. Il doit être un aliéné. L'on se demande pourquoi tant de gorges chaudes....
Et si l'on portait plainte contre le propriétaire de ce site, Cheikh Tall Dioum (Pas moi dé), pour enrichissement illicite à Riko, NBA, le thiossane, l'Office quotidien, les Bijouteries Sarraut et Bourguiba , le journal Station 1 et surtout avec la Presse des Almadies (24 millions dûs à ses ex employés). Sans compter les nombreux comptes à l'étranger. Et l'argent qu'il distribue à ses marabouts mourides. Merde waye Xibar

4.Posté par SALIOU DIENG TAMBACOUNDA le 11/12/2009 11:13
Un directeur d'école qui devient Ministre d'Etat Ministre de l'Intérieur vraiment le séngal mon pays fait des pas de géants en arriére.SnégalaisSénégalaises mobiliseons nous pour faire quitter Wde du pouvoir pour l'intéret du snégal et surtout pour l'avenir de nos enfants.Méme un coordonnier pourra devenir Ministre des affaires Etrangéres.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State