Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Promotion culturelle et historique : Vers la tenue du ‘Mois du Sénégal’ au Canada

‘Faire connaître les valeurs culturelles, sociales ou historiques du Sénégal’. Tel un slogan de mobilisation, le Regroupement général des Sénégalais du Canada veut faire du mois d’avril prochain de grands moments d’événements pour vendre l’image du Sénégal au Canada.



Promotion culturelle et historique : Vers la tenue du ‘Mois du Sénégal’ au Canada
(Correspondant permanent-Montréal) - Le Sénégal culturel du Canada présente un tableau assez positif à travers les succès musicaux d’artistes comme Elage Diouf, Oumar Ndiaye ‘Khosluman’, Zale Seck. Mais aussi de l’humoriste Boucar Diouf très présent sur la scène culturelle québécoise. Mais pour les dirigeants du Regroupement général des Sénégalais du Canada (Rgsc), le tableau culturel du Sénégal au Canada est certes positif, mais il ne comble pas la logique communautaire essentielle dans le système de représentation au Canada. Plus une communauté est soudée et puissante, plus elle est prise en charge sérieusement par les autorités fédérale et provinciale. ‘Aussi la logique communautaire est une donnée apparente dans le fonctionnement de la société canadienne. Par conséquent, une démonstration de notre force de mobilisation et d’organisation serait une réponse favorable du poids de notre communauté’, explique le vice-président du Rgsc, Amara Seydi. Or, une telle volonté ne pouvait se réaliser du fait que le Regroupement a eu à traverser une longue période de léthargie.
L’exigence de la redynamisation poussera, lors de l’assemblée générale de juin, le doyen Youssou Diop, ancien membre du Conseil national du Patronat, a déploré le manque de confiance mutuelle qui sera, selon lui, à la base de la désorganisation. Une telle situation engendrera un manque d’impact sociologique qui sera à la base de la dégradation de la côte d’immigration du Sénégal au Canada et dans la province du Québec, principal lieu de destination des migrants sénégalais. ‘La redynamisation passe par une véritable introspection à aller chercher dans une confiance mutuelle à retrouver. Les Sénégalais du Canada sont condamnés à être ensemble du fait qu’il est illusoire pour toute communauté désunie de faire prévaloir devant les autorités provinciale et fédérale la prise en charge de ses intérêts’, ajoutait M. Diop.

‘L’absence d’activités majeures du Regroupement depuis des années, alors qu’il est établi que la communauté sénégalaise a toujours été reconnue par son dynamisme et sa capacité de mobilisation et de cohésion, a beaucoup nui à l’image de notre pays’, selon Amara Seydi. Le chemin balisé de la redynamisation sera emprunté par le nouveau président Cheikh Faye, élu en juin. Ce dernier souhaitera mettre l’accent au cours de son mandat sur des approches comme la redynamisation, l’élargissement, la flexibilité, l’efficacité et la transparence. Des approches qui, selon lui, permettront au Sénégal de retrouver un leadership africain au Canada, de définir des objectifs clairs avec un modèle économique précis. Une importante place sera aussi réservée aux différentes associations sénégalaises du Canada.

Le ‘Mois du Sénégal’ au Canada, prévu en avril 2012, sera un moment important dans la montée en puissance de la nouvelle équipe dirigeante qui, moins de six mois après son avènement, lance un des plus grands projets de son programme. Les objectifs poursuivis par le Mois du Sénégal seront le rayonnement de la communauté sénégalaise au Canada et le renforcement de la dynamique unitaire des Sénégalais. En des termes plus précis encore, les ambitions se résument à la promotion et la vulgarisation de la culture et des valeurs sénégalaises, le renforcement des liens de solidarité et la compréhension mutuelle avec les autres communautés.Ainsi, des soirées culturelles, de foras, défilés de mode, tournois de football… ponctueront le Mois du Sénégal.L’occasion sera aussi saisie pour le lancement du projet de la Case du Sénégal, dédiée aux activités communautaires et culturelles.

Abdou Karim DIARRA
Source Walfadjri

Jeudi 8 Décembre 2011




1.Posté par Québégalais le 08/12/2011 12:29
Le doyen Youssou DIOP est un truand international. Youssou, rend à Issa ses 65.000 dollars au lieu de faire l'intéressant.

2.Posté par deug le 08/12/2011 13:14
Quebegalais tu as tout dit .La honte ne tue plus .Comment voulez vous que les gens aillent une confiance mutuelle avec un tel profil Youssou diop .C est l image du renouveau du regroupement qui est en jeu .Demarquez vous de ce type ou votre travail sera toujours sape a la base .Na leral deram ba parer.

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés