Référence multimedia du sénégal
.
Google

Promenade de campagne du président à Kaolack : Le silence troublé de Wade

Article Lu 11036 fois

En visite hier à Kaolack, c’est le rouge qui a accueilli le Président Wade. Des femmes vêtues de rouge avec des ustensiles rouges, des jeunes arborant des brassards rouges, rien n’a été laissé au hasard. Quant à la marche des lycéens, elle a été dispersée par la Police. Cette ambiance a, sans doute, été à l’origine du silence de Wade qui s’est par la suite enfermé à la gouvernance pour des audiences.



Promenade de campagne du président à Kaolack : Le silence troublé de Wade
Le Président Abdoulaye Wade a été accueilli, hier jeudi, par des syndicats d’enseignants et des élèves mécontents arborant des brassards rouges pour lui demander de mettre un terme à la crise scolaire qui a trop duré. Beaucoup d’établissements du moyen secondaire n’ont pas pu, pour la deuxième fois, passer leurs examens parce que délogés par les élèves des lycées Valdiodio Ndiaye et Abdoulaye Niasse, dès les premières heures de la matinée, pour aller accueillir le président à leur manière. Par ailleurs, ceux qui attendaient des discours ou des promesses de Wade ont déchanté car, le Président a dribblé ses militants qui s’adonnaient à une foire d’empoigne. Et à la place des discours, Abdoulaye Wade a rendu visite aux chefs religieux de Touba Ndorong, Médina Baye, Léona Niassène et Kanène.

Quatrième étape de sa visite, le Président Wade s’est emmuré dans les locaux de la Gouvernance avec des responsables libéraux de la région et des hôtes de marque de Serigne Mamoune Niasse venus du Darfour pour les besoins du Gamou. Il ressortira de la Gouvernance plus tard, pour reprendre les airs à destination de Kaffrine, avant de revenir à Kaolack où il passera la nuit pour des audiences avec des responsables libéraux. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette visite de Wade en pleine campagne électorale pour les Locales n’a pas battu les records des visites précédentes, au plan de la mobilisation voire de l’organisation.

«Il ya une désorganisation totale. Aucun responsable ne maîtrise le calendrier de sa visite. Wade est trop politique», confie un responsable libéral sous couvert de l’anonymat «mais, cela montre la capacité de survie du Pds», adoucit notre interlocuteur. A peine a-t-il fini de dénoncer l’inorganisation qu’un autre grand responsable libéral, bien engoncé dans son boubou amidonné, demande au député Mor Maty Sarr la prochaine étape et ce dernier de répondre, Médina Baye.

Pourtant à Médina Baye, où Serigne Mamoune Niasse avait invité les militants «sopistes» et ses talibés à la veille de l’arrivée du président, rien ne présageait de l’accueil d’un responsable anonyme libéral à la place publique parce qu’envahie par des pèlerins devisant, assis sur des nattes ou à même le sol. Et, les explications pour justifier cette ambiance morose pour une visite présidentielle de fuser : «L’étape de Médina Baye, lors de la première visite annoncée de Wade à Kaolack, avait été annulée par crainte de sabotage (Ndlr : Wade avait une fois essuyé des jets de pierres à Médina Baye)», renseigne notre interlocuteur qui a requis l’anonymat. C’est la raison pour laquelle, soutient-il, personne ne s’attendait à ce qu’il vienne à nouveau.

Faut-il rappeler que la consigne à voter la Coalition Sopi 2009 de Serigne Mamoune Niasse, lors de la cérémonie officielle du Gamou à Médina Baye, n’avait pas emporté l’adhésion des talibés encore moins de certains fils de Baye d’autant que Khoureychi Niasse l’un des fils de Baye Niasse et responsable politique de l’Afp avait battu à plate couture Serigne Mamoune Niasse, souteneur de Wade lors de la présidentielle, à Médina Baye.

Source: Le Quotidien

Article Lu 11036 fois

Vendredi 13 Mars 2009





1.Posté par fisher le 13/03/2009 15:02
il faut sous - titrer vos photos (date, lieu, personne et photographe). Merci

2.Posté par Cici le 13/03/2009 14:03
sasss. C'est le debut d'une fin. la quelle? Que Dieu en fasse une bonne.

3.Posté par iseck70 le 13/03/2009 17:36
le front national appelle à toute la jeunesse à se mobiliser pour defendre notre patrie de ce regime d'occupation qui pille nos ressources nationales et vendent aux encheres notre pays aux arabes et iraniens pour les pots de vin verses dans des comptes offshore comme lat dior et tant d'autres nous devons entamer la lutte de liberation de notre pays pour sauver la republique et nos institutions democratiques des mains du demon de cette famille wade comme omar bongo ont pille notre economie nationale et veulent laisser leur rejeton comme arriere gerde pour se proteger et proteger leurs interets il y'a deux camps le camp des patriotes et le camp des traitres qui sont les descendants de cette nomenclature de colloborateurs qui pour un miroir aider les etrangers à vendre leur prochain il ne s'agit plus d'election mais de lutte de liberation .

4.Posté par die le 13/03/2009 19:34
waw mi mbed gueuna xonxe(tout est rouge dans cette rue).

5.Posté par boy ndagane le 13/03/2009 19:57
diarama kaolack vous avez relevez le defi.Tout le pays doit imiter la capitale du bassin arachidier.Que Dieu vous benisse.

6.Posté par ndiox-samb le 13/03/2009 22:13
Wéééé fier d'être Kaolackois.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State