Référence multimedia du sénégal
.
Google

Projet de révision de l’article 27 de la constitution : La Ca 2007 parle d’un « ndiomborisme » qui ne passera pas

Article Lu 1400 fois


Projet de révision de l’article 27 de la constitution : La Ca 2007 parle d’un « ndiomborisme » qui ne passera pas
Connaissant Me Wade pour ses feintes politiques, la conférence des leaders de la Coalition alternative 2007, (Ca 2007) estime que le projet de révision constitutionnelle en son article 27 entre dans le cadre de son « ndioborisme » pour se faire élire à la fin de son mandat ou pour se choisir son successeur. Une stratégie qui ne devrait pas passer. Puisque, selon Massène Niang, porte-parole de ladite coalition (la Ca 2007 en collaboration avec les autres partis de l’opposition) compte barrer la route à ce projet de révision constitutionnelle ».


La conférence des leaders de la Ca 2007 a ouvert une large fenêtre sur le projet de révision constitutionnelle en son article 27. Et c’est pour constater, non sans le dénoncer « cette phagocytose des institutions par Me Wade ». Car, précise M. Massène Niang, porte-parole de la Ca 2007, « Me Wade veut violer la constitution en utilisant l’Assemblée nationale, le Sénat, et la Cour constitutionnelle ». D’autant plus que, poursuit-il que « Me Wade veut contourner la voix référendaire prévue par la constitution à cet effet, tout en sachant que cette disposition de l’article 27 n’arrange pas Me Wade ». Puisque, soutient-il, « Me Wade bat tous les records de l’impopularité de l’histoire politique du Sénégal ». Dans tous les cas, précise M. Massène Niang, « ce ndiomborisme ne passera pas ». Puisque, précise-t-il, « la Ca 2007 va trouver avec les autres partis de l’opposition non parlementaire, une stratégie de riposte pour barrer la route à ce projet ». Par ailleurs, les leaders de la Ca 2007 condamnent ce qu’ils appellent un « acte barbare perpétré contre les journalistes dans l’exercice de leur profession ». En fait, selon les Alliés de Moustapha Niasse, « les journalistes ne sont pas les seules victimes de cette barbarie policière ». Et pour cause, M. Massène Niang dresse une longue liste de compatriotes qui ont été victimes des « bavures policières ». C’est ainsi qu’il cite les militaires invalides, les leaders de l’opposition au régime de Me Wade, les consuméristes, les journalistes… Ce qui le pousse à affirmer que « c’est le régime qui est derrière cette agression contre les journalistes ». Pour la Ca 2007, il est temps que toute la nation se mobilise pour « qu’on enterre les matraques électriques ». La crise qui secoue l’Asecna n’est pas passée sous silence lors de la conférence des leaders de la Ca 2007. Et c’est pour déceler « un autre ndiomborisme » relatif « à la boulimie foncière dont les libéraux s’illustrent depuis leur accession à la tête du pays ». Il s’agit, à en croire M. Massène Niang, « de mettre la main sur les 450 hectares de l’aéroport Léopold Sedar Senghor avant la fin des travaux de celui de Blaise Diagne ».

SOurce: Ferloo.com

Article Lu 1400 fois

Vendredi 27 Juin 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State