Référence multimedia du sénégal
.
Google

Prise à partie à Gawane : Aïda Mbodj sauvée par la gendarmerie

Article Lu 11001 fois

Les forces de sécurité auront du pain sur la planche en mars 2009 lors des consultations électorales pour l’élection des conseillers ruraux, municipaux et régionaux. Avant même l’ouverture de la campagne électorale, les libéraux commencent à se chamailler. Après Touba où Mactar Diop a été agressé, c’est au tour de Aïda Mbodji et ses partisans d’être pris à parti par le camp de Yakou Kane et n’eût été l’intervention des gendarmes de la brigade de Bambey, le pire allait se produire.



Au fur et à mesure que s’approchent les élections locales du 22 mars 2009, l’adrénaline passe au cran supérieur dans le milieu politique, notamment chez les libéraux. A Gawane où elle était dimanche dernière pour présenter ses condoléances au khalife de la famille de Mame Cheikh Anta Mbacké après le rappel à Dieu d’un des leurs, la troisième vice-présidente de l’Assemblée nationale a passé un après-midi très mouvementé. L’ancien ministre de la Famille, du Développement social et de l’Entrepreneuriat féminin et ses partisans ont été pris à parti par des éléments supposés appartenir à la mouvance de la sénatrice Yakou Kane. Un de ses affidés, Sangue Diouf, a été grièvement blessé et n’eût été le procureur de la République qui a donné ordre aux pandores de la brigade de Bambey d’aller quérir Mme Aïda Mbodji, le pire allait se produire car, comme des bêtes féroces, les partisans de Yakou Kane faisaient pleuvoir des pierres sur la secrétaire générale de la section communale des femmes libérales de Bambey. Il faut dire que Gawane n’a été que la continuité du différend qui avait la veille, opposé les deux rivales politiques de Bambey. Le samedi dernier, Yakou Kane n’avait apprécié d’être éconduite de la salle de la mairie où se tenait une rencontre entre les responsables de la fédération Pds et les commissaires politiques sous la direction de l’ambassadeur Saer Guèye, au sujet de la vente des cartes. De sources bien informées, elle avait ce jour-là proféré des menaces à l’encontre de Aïda Mbodji et avait laissé entendre qu’elle allait lui régler son compte, si jamais elle mettait les pieds à Gawane.

Pour mémoire, Gawane était une communauté rurale distante de la commune de Bambey d’une vingtaine de kilomètres. Elle est chef-lieu de la communauté rurale du même nom et a été fondée, il y a de cela plus d’un demi-siècle, par Mame Cheik Anta Mbacké, frère de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de la confrérie Mouride. C’est dans ce patelin d’où est origine Asse Fallé Mbacké, l’ex-époux de Mme Aïda Mbodji d’avec qui elle a divorcé avant de convoler avec Mamadou Guèye, son actuel mari.

Source: le Quotidien

Article Lu 11001 fois

Mardi 30 Décembre 2008





1.Posté par alain le 30/12/2008 16:07
il fallait ...............la torche bien................

2.Posté par couse le 30/12/2008 17:57
Mme guéye waye!!!

3.Posté par macouba le 30/12/2008 22:57
Mme Gueye ex mme M backe fait attent a toi Abdoulaye ne te ressent plus alors bon entendeur salut

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State