Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pris au dépourvu par la dernière sortie du chef de l'Etat : Idrissa Seck retarde son retour au Sénégal

Article Lu 1369 fois

Le président Abdoulaye Wade a-t-il chamboulé le calendrier d'Idrissa Seck ? Le leader de Rewmi a décidé de différer son retour au Sénégal en attendant que le comité directeur du Pds statue sur son sort. Idrissa Seck voudrait d'abord savoir la direction que va prendre Me Wade, avant de dérouler sa stratégie.



Pris au dépourvu par la dernière sortie du chef de l'Etat : Idrissa Seck retarde son retour au Sénégal
Le retour d'Idrissa Seck au Sénégal annoncé pour imminent, depuis que le président Abdoulaye Wade a tendu la main à son ancien Premier ministre, ne se fera finalement pas avant la réunion du Comité directeur du Pds. Le maire de Thiès, selon une source bien informée, a préféré retarder son retour au pays en attendant d'y voir clair. ‘C'est parce qu'Idrissa Seck a été pris au dépourvu’, explique notre interlocuteur.
En effet, connaissant parfaitement le mode de fonctionnement du Pds - où les désirs du secrétaire général national ont valeur d'ordre - l'ancien Premier ministre s'attendait à tout sauf à un tel scénatio. Même s'il savait que le chef de l'Etat y mettrait les formes en impliquant son parti dans le processus, il pensait plutôt, affirme notre source, que le Pds allait intervenir en dernier ressort, tout juste pour constater les retrouvailles.

Ainsi que lui-même en a fait avec le Rewmi qui lui a donné carte blanche pour négocier avec le chef de l'Etat, alors qu'il avait pris langue depuis des mois avec son ancien mentor. Du moins, si l'on se fie aux déclarations du Colonel Cissé, l'artisan des nouveaux rapprochements entre Me Wade et Idrissa Seck. Ce dernier a avoué, lors de l'audience que le chef de l'Etat a accordée à une délégation de Rewmi conduite par Oumar Sarr, qu'il travaille sur le dossier depuis des mois, bien avant l'élection présidentielle.

Idrissa Seck pensait alors que le Pds n'interviendrait que pour cautionner la décision de Me Wade, surtout après que ce dernier a annoncé, publiquement, sa volonté de le faire revenir au Pds. Mais, le scénario déroulé par le chef de l'Etat est tout autre et laisse échapper des effluves d'un coup de Jarnac. Il a soumis sa volonté à l'appréciation du Comité directeur de son parti qui va statuer en première et dernière instance sur la question. Et la révélation de Me Wade depuis Paris, précisant que c'est Idrissa Seck et ses partisans qui ont demandé à revenir au Pds, ne fleure rien de bon pour ce dernier. Surtout que l'emprise du chef de l'Etat sur son parti n'est plus à démontrer, elle est même proverbiale. Le Pds a toujours servi de caution pour les décisions de son maître et la règle est ainsi faite : Me Wade décide, le parti approuve. A preuve, lorsqu'Idrissa Seck était exclu du Pds, sa séparation avec le chef de l'Etat était consommée depuis un bon bout de temps. Aucune instance du Pds, au surplus, n'avait été impliquée lors des négociations de la veille de l'élection présidentielle. Alors, c'est étonnant que, de manière casuelle, Me Wade laisse, avec une aise suspecte, le pouvoir de décision à son parti. Et quand on sait que l'ancien Premier ministre n'est pas en odeur de sainteté auprès de la plupart des membres du Comité directeur du Pds, on est en droit de s'attendre au pire. En tout cas, ces derniers ne se feront pas prier pour faire passer Idrissa Seck sur le billot.

Avec cette nouvelle donne, l'ancien Premier ministre sait que, désormais, tout est possible. Voilà pourquoi, souligne notre source, en fin politique, il a pris l'option de tout mettre en instance, y compris son retour au Sénégal, en attendant de savoir la direction que va prendre Me Wade pour pouvoir dérouler sa stratégie.

Amadou DIOUF
Source: Walfadji

Article Lu 1369 fois

Vendredi 17 Août 2007





1.Posté par MARVEL le 17/08/2007 13:57

Wade et ses journalistes alimentaires

Y'a pas à dire, Walf est bel et bien un journal abrutissant.
Ils ont totalement adopté la méthode Wade, à savoir :
- parler seul - mentir seul - se démentir tout seul - accepter le ridicule - récidiver chaque fois qu'on l'ouvre à nouveau

Vous avez tous remarqué que pratiquement aucune des informations de Walf sur les affaires Wade / Seck ne s'est avérée. Cela confirme l'info selon laquelle c'est l'autre élément hors du commun Pape Samba Mboup qui guidait la ligne éditoriale de Walf et qu'il est aussi à la base de l'octroi d'une fréquence télé à Sidy Lamine Niasse ainsi que le gros cadeau d'accompagnement. Sidy Lamine, au lieu de démentir et jurer sur le Coran lui qui se fait passer pour le plus croyant des croyants, demande juste que l'on étale les preuves. Qu'espère t-il ? Un enregistrement vidéo ? Un aveu de PS Mboup ? Un reçu avec sa signature ?

C'est à travers les PQ que sont : - Walf (Du Naffekh enturbanné) - Il est Midi (Du déchet humain Ndiogou Wack Seck) - Le Soleil (qu'on ne présente plus) - L'actuel (de l'idiot Farba Senghor) - Le Messager (des lêche-bottes Alioune Diop et Bamba Ndiaye) - que Wade jette ses os à ronger aux sénégalais les plus naïfs qui accordent encore une once de crédit à ces PQ là.

N'importe qui d'alimentairement indépendant a noté ce qui suit :

1° Avant les présidentielles, c'est Wade seul qui fait une conférence de presse sur un ton de méa culpa, annonce le retour de son ex-pm à ses côtés

2° Les faits l'ont démenti dès le lendemain alors qu'il annonçait lui-même la conférence de presse de son ex-pm qui devait confirmer l'information

3° Juste après les présidentielles, il lance ses accusations farfelues contre Seck, Danssokho, Tanor, Niasse, ,

4° Il est démenti le même jour par les concernés.
- Le premier lui répond que ses nouvelles accusations sont aussi fausses que les précédentes
- Le deuxième le traite carrément de "bonimenteur"
- Le troisième lui répond par le mépris
- Le quatrième, un diplomate averti, le traite de cleptomane doublé d'un mythomane répugnant, le tout avec un vocabulaire tiré des dictionnaires de la diplomatie. Il nous révèlera au passage qu'un fauteuil chez lui porte le nom de Abdoulaye, le fauteuil sur lequel s'asseyait de 7 h à 10h le répugnant personnage qui venait quémander de l'argent

6° Il convie Seck qui lui envoie ses lieutenants. L'un de ces lieutenants commis l'affront de révéler aux sénégalais que c'est le vieux qui les supplie à nouveau pour cette rencontre
Nous avons tous vu et entendu Wade supplier ses interlocuteurs et leur chef, même si il essayait d'enrober ses suppliques dans un sermon à des gens qui ont l'âge d(être ses petits fils.
Il les a supplié de long en large par des "revenez à la maison, le parti vous est ouvert" ou encore des "Man sèèn bayy là".

7° Wade se dément lui-même le lendemain dans une interview depuis Paris, sans doute qu'il n'aurait pas eu ce qu'il voulait après ses suppliques pathétiques auxquelles tout le monde a assisté.

Wade fait diversion en parlant de comité directeur du PDS alors que tous les sénégalais savent qu'il n'a pas un parti mais un troupeau de moutons qui rivalisent de courbettes à son endroit

8° L'un des larbins de Wade (que Walf a l'habitude d'appeler "une source proche de la présidence", ou parfois "proche de l'enquête" ou parfois "notre source" tout court) fait dire à Walf que Seck a été pris au dépourvu par ses dernières déclarations et que c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il a reporté son retour à Dakar.

Bien sûr n'importe quel enfant de 10 ans se demanderait qui peut bien être aussi proche de Seck pour savoir ce qu'il pensait, ce qu'il avait prévu de faire, ce qu'il a renoncé à faire, et dire tout cela à personne d'autre qu'aux réputés alimentaires de Walf ?

En résumé, depuis plusieurs mois l'on assiste à un monologue wadien, aux seules versions de Wade qui accuse, blanchit, accuse à nouveau, blanchit à nouveau, renvoie, invite, renvoie, invite, refuse un retour, supplie pour le retour, refuse le retour, supplie à nouveau pour le retour, conditionne pour le retour.

Ces remarques sont également valables pour le traitement des informations que ces PQ font sur les relations pouvoir et opposition ou sur l'opposition en général. Walf et Il est Midi plus particulièrement persistent, malgré les innombrables démentis par les faits et les autres versions, leurs intoxications concernant cette opposition qui a fini de prouver sa majorité grâce à l'abstention record de tout l'histoire du Sénégal suite à son appel au boycott.

Des journaux comme Le Quotidien, Sud et Pop ont compris que le professionnalisme, la rigueur journalistique, et la crédibilité exigent de ne pas se jeter sur les os jetés par Wade et ses larbins, sur leurs mensonges incessants qui vont être démentis le lendemain, sur leurs tentatives d'intoxication du peuple, sur leurs diversions interminables, même si La présidence paye bien pour compenser la perte de crédibilité et de part de marché des médias qui acceptent cette mission de mercenariat.

Si vous ne voulez pas passer pour un ahuri, ne citez jamais Walf ou Il est Midi ou les autres cités plus haut comme votre source ou votre référence, ces journaux n'existent que pour remplir des contrats de mercenariat, le plus Naffekh d'entre eux restant Sidy Lamine Niasse.

MARVEL
marvel@hotmail.fr

2.Posté par fallkaolack le 17/08/2007 16:57
MARVEL DANS TOUT CA TU SEMBLES OUBLIER QUE LE CD DE REWMI A DONNE L'ONCTION A CES RETROUVAILLES. TU SEMBLES VOULOIR NOUS FAIRE CROIRE QUE IDI EST TOUJOURS BLANC DANS CETTE AFFAIRE ET QUE TOUTE CETTE AFFAIRE DE RETROUVAILLE N'EST QUE MENSONGE DE LA PAR DE WADE. TU NOUS PRENDS POUR DES ENFANTS


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State