Référence multimedia du sénégal
.
Google

Présidence du Sénat : Les libéraux de Diourbel veulent Aminata Tall à la place de Pape Diop

Article Lu 1310 fois

La fédération des libéraux de Diourbel vient d’officialiser ce qui se murmurait jusque-là : La candidature d’Aminata Tall à la présidence du Sénat. Les partisans de la dame de fer du Pds estiment que son élection ne sera que justice rendue à Diourbel et à ses fils.



La bataille pour la présidence du Sénat n’est pas encore gagnée pour Pape Diop qui clame urbi et orbi que le chef de l’Etat lui a promis la nouvelle institution. L’ancien président de l’Assemblée nationale et probable président du Sénat a un adversaire de taille. En effet, les membres de la fédération départementale du Parti démocratique sénégalais à Diourbel viennent de poser officiellement la candidature de leur secrétaire général, en la personne d’Aminata Tall, au poste de président du Sénat. Les libéraux de Diourbel demandent au président de la République, à travers cette nomination, de ‘récompenser Diourbel à la juste mesure de ses résultats politiques, de sa fidélité au parti et de la loyauté de la sœur Aminata Tall’. Les libéraux de Diourbel donnent comme arguments l’engagement ‘sans faille’ de leur responsable politique et sa ‘détermination à braver toutes les épreuves pour le triomphe du parti’. Ce qui amène la fédération à exprimer son incompréhension face à ce qu'elle qualifie de ‘traitement injuste et injustifié réservé à Aminata Tall’.
L'Assemblée générale de la fédération a été l’occasion pour tous les responsables de structures (celle des femmes, des jeunes, des anciens et des présidents de communauté rurale) pour prendre la parole et souligner la somme d'efforts déployés par Aminata Tall pour faire triompher le Pds à Diourbel.

Mécontents du sort réservé jusque-là à Diourbel et à ses fils, les partisans de la patronne de la fédération veulent que justice leur soit rendue par l'élection de Aminata Tall à la tête du Sénat. D'ailleurs, pour justifier un tel choix, Mbène Diop qui a parlé au nom des femmes a fait état de la nécessité de ‘tenir compte de la parité au moment où pratiquement toutes les institutions sont dirigées par des hommes’. Les membres de la fédération ont, par ailleurs, demandé à Me Wade, dans une déclaration lue par le trésorier général, Djily Goumbala, ‘de rétablir l'équilibre par une prise en charge, dans son décret portant nomination des 65 sénateurs, des fils de Diourbel oubliés lors de la création du conseil de la république’.

Dans le même sillage, la fédération a déploré ‘l'exclusion des cadres de Diourbel de toutes les instances de pouvoir et de décision du pays et le dilatoire érigé en mode de gestion dans le démarrage du programme spécial indépendance Diourbel 2007 qui ne connaît à ce jour aucun début d'exécution’.

Georges Nesta DIOP (avec Aps)
Source: Walfadjri

Article Lu 1310 fois

Jeudi 23 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State