Référence multimedia du sénégal
.
Google

Présidence du Sénat : Ce qui fait courir Aminata Tall

Article Lu 1285 fois

On ne compte plus les sorties médiatiques d'organisations de femmes - même la présidente du mouvement des femmes socialistes est entrée dans la danse - soutenant la candidature d'Aminata Tall au poste de président du Sénat. Mais, qu'est-ce qui fait courir le maire de Diourbel et ses soutiens ?



Présidence du Sénat : Ce qui fait courir Aminata Tall
Au-delà du privilège de seconde personnalité de l'Etat que confère le Sénat à son président, se cache une anxiété mal étouffée par celle que l'on affuble du sobriquet d'égérie de Me Abdoulaye Wade. En effet, le Sénat constitue une sorte de baroud d'honneur pour Aminata Tall, du moins pour ce second mandat du maître du Pds qui expire en 2012. Après avoir craché sur le poste de vice-président à l'Assemblée nationale, l'ex-ministre de la Femme n'est pas sure de rempiler à la mairie de Diourbel. Sa gestion de sa pénate est décriée, parce qu’elle s'est mise à dos une frange importante de ses administrés, notamment les commerçants de la capitale du Baol. Sa légitimité rudement contestée par ses frères libéraux, Aminata Tall n'est, manifestement, pas rassurée de pouvoir remporter une seconde fois le fauteuil de la mairie de Diourbel, lors des prochaines élections locales. Voilà pourquoi, elle fait du poste du Sénat une gageure. Et puis, à force d'avoir caressé en rêve la Primature, laquelle lui file entre les doigts après chaque remaniement gouvernemental, Aminata Tall s'accroche au Sénat tel un naufragé sur une bouée de sauvetage.
Mais, les chances pour le maire de Diourbel d'être nommé au poste de Sénat sont minces, et pour plusieurs raisons, dont la principale demeure son caractère rebelle qui fait qu'elle n'a pas l'échine souple. Aminata Tall s'est souvent opposée aux décisions du président Wade et de son parti, poussant même l'outrecuidance jusqu'à les contester publiquement. Lorsqu'Idrissa Seck a été promu au poste de Premier ministre, elle s'était farouchement opposée à l'autorité du numéro 2 du Pds qui, pourtant, n'était que l'émanation de celle de Me Wade. Elle finira par quitter le gouvernement pour se voir, plus tard après le départ d'Idrissa Seck de la Primature et du Pds, repêcher par le chef de l'Etat qui l'élève au rang de ministre d'Etat auprès du président de la République. Mais, ce poste honorifique, Aminata Tall crachera dessus lorsque le chef de l'Etat a tranché en faveur de Macky Sall à propos du litige sur le Programme national de développement local (Pndl). Elle n'a pas pu supporter - comme par complexe de supériorité - que le transfuge d'Aj/Pads lui ravisse la vedette auprès de Me Wade. Le même trait de caractère fera que le maire de Diourbel va, publiquement, contester la somme que le chef de l'Etat avait allouée à la région de Diourbel dans le cadre du ‘Programme indépendance’, en la jugeant modique par rapport à celle octroyée à Thiès et à Fatick qui sont, respectivement, les villes d'Idrissa Seck et de Macky Sall. Et comme si cela ne suffisait pas, Aminata Tall rejette l'offre pour un poste de vice-président à l'Assemblée nationale. Un fait pas courant au Pds où les désirs de Me Wade font loi.

Jusqu'ici, les institutions de la République sont occupées par des personnalités qui n'ont jamais contesté les décisions du chef de l'Etat, du moins ouvertement. Idrissa Seck qui a dérogé à la règle, en a pris pour son grade. Il s’y ajoute la stature de seconde personnalité de l'Etat que confère la présidence du Sénat réclame une relation de confiance, pour ne pas dire de sujétion entre le président de la République et son intérimaire.

Amadou DIOUF
Source: Walfadjri

Article Lu 1285 fois

Samedi 8 Septembre 2007





1.Posté par ksimat le 08/09/2007 18:53
Encore ce Walf, le mensonge en journal papier, et son Amadou Diouf,le journaliste alimentaire, pour essayer de discréditer mais en vain l'une des femmes politiques les plus méritantes du Sénégal. Aminata Tall est une femme qui a fait l'unanimité à cause de sa forte personnalité.

chers internautes, relisez tout le deuxième paragraphe écrit par cet imbécile de Amadou Diouf, pour dit-il montrer les points qui s'opposent à la nomination de Dame de Diourbel à la tête du sénat. Vous constaterez que ces mêmes arguments militent plutôt en faveur de la consécration de Aminata Tall. Mais comme tous les articles de Amadou Diouf sont commandités et leurs objets ciblés, il n'est pas donc surprenant que le bonhomme se perde en conjectures.

Les sénégalais sauront distinguer le VRAI de l'IVRAIE.


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State