Référence multimedia du sénégal
.
Google

Poursuivi pour outrage à la pudeur : Le jeune irlandais fait faux-bond aux juges

Article Lu 1417 fois

SAINT-LOUIS - Patrick Devine, pris le 27 juillet dernier, en flagrant délit d’outrage public à la pudeur, a été condamné hier, par défaut, à une peine de 4 mois avec sursis, assortie d'une amende de 150 mille francs. A cette peine, il convient d'ajouter une condamnation aux dépens que le tribunal départemental de Saint-Louis siégeant en audience correctionnelle, lui a infligée.



Détenu à la maison d'arrêt et de correction (Mac) de la ville depuis le 27 juillet dernier pour ‘outrage public à la pudeur’, l'Irlandais de 19 ans bénéficiait, depuis le vendredi 24 août dernier, d’une liberté provisoire ordonnée par la Cour d’appel de Dakar, en attendant le délibéré d'hier, 29 août 2007. Pourtant, lors de la première évocation de cette affaire, le 8 août dernier, le tribunal lui avait refusé la liberté provisoire. Il avait, en substance, expliqué le rejet de la demande introduite par ses conseils par l'absence de garantie suffisante de comparution du prévenu étant entendu que Patrick Devine est un étranger. Saisie par la suite, la Cour d’appel de Dakar allait, quand même, ordonner, au cours de sa séance du vendredi dernier, la mise en liberté provisoire du jeune irlandais. Et le fait que le prévenu ne s’est pas présenté à l'audience délibérative d'hier, donne raison au juge d'instruction qui avait opposé son veto à toute remise en liberté provisoire de M. Devine.

En fait, de sources dignes de foi, Patrick Devine se trouverait présentement chez lui en Irlande. Il a quitté le territoire sénégalais dans les heures qui ont suivi sa liberté provisoire ordonnée par la Cour d'appel de Dakar ‘alors qu'il était tenu de se présenter à l'audience’ d’hier, selon un avocat rencontré juste après le délibéré. Dans ce cas de figure, si le tribunal l'avait condamné à une peine ferme, il aurait fallu recourir à un mandat d'arrêt international pour aller le ‘cueillir’. Nos sources de renseigner qu'avant sa mise en liberté provisoire, un intense ballet diplomatique avait été noté. En effet, par deux fois, l'ambassadeur d'Irlande au Nigeria a séjourné dans notre capitale.

Mis à la disposition de l’Inspection d’académie de Saint-Louis comme volontaire dans un partenariat la liant à une Ong qui s'occupe d'enfants en situation difficile, Patrick Devine a été interpellé le 27 juillet dernier par un policier, devant la Gouvernance de Saint-Louis où il l’a surpris en train de se faire photographier nu par son amie, Krech Michèle, une Canadienne. Sur le coup, l'affaire avait fait grand bruit et malgré les différentes tentatives pour l'étouffer, elle atterrit devant la justice avec le tollé que cela a suscité. Surtout de l'autre côté de l'Atlantique où l'arrestation du jeune volontaire irlandais a été prise très au sérieux. Certains confrères irlandais qui ont été dépêchés pour suivre les péripéties de cette rocambolesque histoire d'expliquer que ‘c'est une affaire d'Etat et que les différentes chancelleries ont tout mis en œuvre pour apaiser la tension qui commençait à enfler’.

Gabriel BARBIER
Source: Walfadjri

Article Lu 1417 fois

Jeudi 30 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State