Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pourquoi le Sénégal

Article Lu 1662 fois


Deux fois plutôt qu’une, organiser, le sommet de l’Oci, seul pays en Afrique noire à l’avoir fait, le Sénégal, assurément, a la baraka. Celle-ci se décline en savoir-faire diplomatique, fruit d’un investissement stratégique pensé et mis en musique par le président Léopold Sédar Senghor.

Ce dernier a su très tôt positionner notre pays sur l’échiquier diplomatique international par des choix politiques pertinents, en symbiose avec son combat culturel pour le dialogue, le donner et le recevoir. S’ouvrir aux autres, privilégier toujours la concertation et se battre pour la paix, la solidarité et la fraternité ont constitué un viatique pour un Etat dont les principales richesses sont les ressources humaines.

Le choix stratégique d’une diplomatie active se justifiait pleinement non seulement parce que nos moyens économiques sont limités, mais aussi parce que nous avions les hommes pour l’appliquer. Mais ce défi doit toujours être relevé de manière continue, quelle que soit l’évolution du monde. C’est ce que démontre le président Abdoulaye Wade depuis son avènement. N’a-t-il pas renforcé la place du Sénégal en Afrique où nous accompagnons les plus grands (économiquement) au G8, notamment ?

Lorsqu’il s’est agi de fonder théoriquement le Nepad, de porter l’Union africaine sur les fonts baptismaux, etc. Wade a consolidé et fait fructifier l’héritage diplomatique du président-poète et, pour cela, mérite les remerciements de tous les citoyens sénégalais. Parce que la tâche est plus ardue aujourd’hui avec la formation de cadres en nombre important dans les autres pays africains, qui se sont aussi lancés dans le jeu diplomatique mondial. Garder notre avance tout en restant solidaire avec nos frères du continent, cela relève aussi d’une prouesse diplomatique.

A l’évidence, le deuxième sommet de l’Oci organisé à Dakar en dix-sept ans est d’ores et déjà une réussite exceptionnelle pour notre pays. Non seulement il en hérite des infrastructures de dernière génération qui fluidifient le trafic routier, notamment à Dakar. Mais il prouve, à tous les observateurs, que notre influence dans le monde demeure et continue de s’étendre. Pourquoi ?

Parce que l’intuition senghorienne a permis de tracer une voie aujourd’hui élargie et modernisée par Wade qui privilégie l’action offensive. Avec une volonté impressionnante de relever les défis, en prenant des tous les risques. Cette option spectaculaire est payante et en tous les cas, continue de garantir la place et le rang du Sénégal dans le concert des nations.

Un pays qui compte, qui rassemble, un vecteur de paix, d’amitié et de fraternité qui peut donc convier à une même table des dizaines et des dizaines de pays. C’est un succès dont il faut mesurer le caractère exceptionnel. Peu d’Etats dans le monde en ont les moyens diplomatiques.

Le onzième sommet de l’Oci est donc une confirmation et un nouveau point de départ pour la diplomatie sénégalaise sous la houlette du président Wade. Les équipes de l’Anoci sont aussi à féliciter pour le travail remarquable accompli avec à leur tête Karim Wade et Abdoulaye Baldé. Tout Sénégalais, qu’il le dise ou non, est fier de notre nouvelle Corniche, de la Vdn, des aménagements de l’aéroport de Dakar, etc.

Il faut souhaiter que le travail se poursuive avec la même détermination car l’objectif est de faire du Sénégal un pays émergent. C’est possible ! L’élan enclenché par le sommet de l’Oci est puissant. Il faut surfer sur cette dynamique dans un esprit d’ouverture et de dialogue responsable.

Les oppositions politiques légitimes n’excluent pas le consensus sur l’essentiel. La construction du pays, c’est l’essentiel. Nos succès diplomatiques sont aussi un atout qu’il nous faut, tous, magnifier en restant fidèle à notre Téranga légendaire.

Source: Le Soleil

Article Lu 1662 fois

Mardi 18 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State