Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pourkoi wade a préféré Souleymane Ndéné Ndiaye a Mamadou Seck

Article Lu 12117 fois

Pour une surprise, la nomination de Souleymane Ndéné Ndiaye à la Primature en est une. Le premier à être surpris est le maire de Guinguinéo lui-même qui s’est dit pris au dépourvu par sa nouvelle promotion.



Pourkoi wade a préféré Souleymane Ndéné Ndiaye a Mamadou Seck
Le choix ne fut pas facile à faire pour le président de la République. Le temps mis par ce dernier pour trouver un successeur à Cheikh Hadjibou Soumaré en dit long sur les nombreuses formules qu’a eues en tête le président Wade. Entre un Premier ministre technocrate qu’il voulait avoir au départ et un chef de gouvernement politique pour préparer les échéances futures, son cœur balançait. Finalement, par la force des choses, avec la démission de Cheikh Hadjibou Soumaré, Me Wade n’a pas hésité à se rabattre sur la deuxième option. Seulement, le président de la République avait le choix entre deux membres de son gouvernement et un parlementaire. Il s’agit, en l’occurrence, de Mamadou Seck, Bécaye Diop et Souleymane Ndéné Ndiaye. Tous les trois ont un dénominateur commun : ils sont, non seulement, des libéraux de souche, mais ont gagné les élections, le 22 mars dernier, dans leurs localités respectives. Car, pour Me Wade, il n’était pas question de prendre une personne autre qu’un libéral pur sucre. Le choix entre ces trois s’imposait, après que le président eut vainement tenté de reconduire Cheikh Hadjibou Soumaré à son poste. Ce dernier a, en effet, été catégorique, malgré le renvoi par deux fois de sa demande de démission par le président de la République. Ne serait-ce que pour des raisons de santé, avait-il invoqué, parce que ses médecins lui ont recommandé de se ménager, il avait tenu à partir.

Si, finalement, c’est sur le maire de Guinguinéo que s’est porté le choix de Me Wade, c’est que, révèle notre source, il avait quelques avantages sur les autres. Mamadou Seck est désavantagé par cette image austère qu’il renvoie quand bien même sa technicité au plan économique est avérée. Quant à Bécaye Diop, il est tellement ‘monsieur tout le monde’ dans sa manière d’être que Wade a fini par jeter son dévolu sur Souleymane Ndéné Ndiaye. Ce dernier, en plus d’être un militant de la première heure et un collaborateur loyal, est réputé être un homme de poigne. Ce qui ne l’empêche pas d’être quelqu’un de très ouvert, doté d’un certain talent de communicateur qu’il a acquis au barreau de Dakar.

En d’autres temps, Ousmane Ngom et Ousmane Masseck Ndiaye auraient pu légitimement prétendre au poste qu’occupe actuellement le premier magistrat de Guinguinéo. Mais ils ont été purement zappés par le président Wade. Ce dernier a agi ainsi, dit-on, pour les sanctionner. Ousmane Ngom et Ousmane Masseck Ndiaye ont été démis pour n’avoir pas pu relever le défi à Saint-Louis lors du dernier scrutin. Pour le premier, le patron du Pds lui en aurait voulu de n’avoir pas joué franc jeu pendant la campagne électorale passée. Me Ngom avait battu campagne en solo et est même accusé par Ousmane Masseck Ndiaye et ses partisans d’avoir donné des consignes de vote sanction à l’encontre de l’ancien maire de Saint-Louis. Quant à ce dernier, il lui est non seulement reproché d’avoir, en tant que directeur des structures du Pds, fait du n’importe quoi lors des investitures, mais également d’avoir été laminé dans la capitale du Nord à cause de son arrogance.

Comble de paradoxe, Karim Wade s’est vu octroyer le département ministériel le plus balèze du gouvernement alors qu’il a fait pire que les deux Ousmane, le 22 mars 2009. Car, si la coalition Sopi 2009 a perdu une ville aussi importante que la capitale, Dakar, c’est à cause de son irruption dans une campagne électorale où il n’avait pas sa place, reléguant au second plan le maire sortant, Pape Diop, qui avait cette visibilité qui lui manquait cruellement.

L’administrateur général du Pds, Abdoulaye Faye, et le député Modou Diagne Fada n’ont pas connu un meilleur sort. A ces derniers, Me Wade reproche de s’être mal pris dans les investitures pour les locales qu’ils ont menées avec Ousmane Masseck Ndiaye. Ce qui expliquerait, en partie, la débâcle de la coalition Sopi. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Thierno Lô, adversaire politique de Fada à Darou Mouhty, signe son retour dans le gouvernement de Wade. Le libéral en chef a ainsi décidé de compter sur le nouveau ministre de l’Artisanat, du Tourisme et des Relations avec le secteur privé et le secteur informel pour occuper le terrain politique au Centre-Est dans la perspective de 2012.

Autre membre du gouvernement de Soumaré à être passé à la trappe, Innocence Ntap Ndiaye. Entrée dans le gouvernement par la grâce d’Abdoulaye Baldé, l’ex-ministre de l’Emploi et des Organisations professionnelles avait fini par adopter une position de défiance vis-à-vis de son ‘bienfaiteur’. Alors, quand il s’est agi de déterminer ceux qui devaient figurer au gouvernement dans le quota de la région de Ziguinchor, le responsable régional libéral n’y a pas inscrit son nom.

Aguibou KANE

Source: Walfadjri

Article Lu 12117 fois

Samedi 2 Mai 2009





1.Posté par TAM le 02/05/2009 17:43
je pense qu'il faut passer aux choses bcp plus importantes. ameliorer les conditions de vie des senegalais a savoir la sante l'emploi l'education et j'en passe . on en a marre des changements qui ne finissenet jamais.
a bon entendeur salut !

2.Posté par makane le 02/05/2009 17:50
m.k

3.Posté par selga le 02/05/2009 18:16
je suis degoute par ce qui se passe au senegal. wade se fout completement de nous, les senegalais l elisent pour une meilleure destinee sur les plan economique, social, sante, education... et lui ses ambitions etaient de nous voler et de transformer le senegal en royaume

4.Posté par atte yalla le 02/05/2009 19:51
http://mario.gasperini.over-blog.org/

5.Posté par djib le 02/05/2009 19:56
En tout cas notre pays sombre de plus en plus dans noir.
Svp arretez ya en marre

6.Posté par professeur le 02/05/2009 23:33
Pourquoi avec un K?
Mais vers quel horizon nous méne ablaye wade.?

7.Posté par Ali le 02/05/2009 23:48
Wade a fini et il le sait....laisse mouton tieupi ...tieupi Tabaski viendra......

8.Posté par domou cadior le 03/05/2009 07:10
BEH khana wa pds nak dinan am foula xamnè GORGUI nawlo woulene.xathi nakbi jox domam karim mi nga xamnè dafa perte dakar dak nak mar katou tatyi.AMLEN FOULA ABLAYE WADE SE SERT SEULEMENT DE VOUS.

9.Posté par diouf le 03/05/2009 17:08
chu grand toi aussi " POURKOI"

soit un peu plus pro

10.Posté par xaritt le 04/05/2009 10:48
POURQUOI IL NOUS IMPOSER COUTE QUE COUTE SON FILS ?
QUES QUIL CACHE DRRIRE TOUS SA ?
JE CROIS QUIL AURAIS PEUR QON LUI EDITE APRES LUI ?
wade tu as éhoué peuple bii balle nanou la démal on comprend q thiouné bou done essayer rek ga karim nakk kou xamoul fo dieum déloul faga diogué wone walla book

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State