Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pour rendre Dakar aux Dakarois : Khalifa Sall et son équipe présentent leur projet de ville en 15 points

Article Lu 11108 fois

« Sous le régime d’Abdoulaye Wade, le Sénégal arrive à la dernière borne kilométrique avant le chaos. Cette situation chaotique est inédite dans l’histoire politique de ce dernier, c’est parce qu’elle est portée par des fragilités multiples qui renvoient à autant de crises : crise de l’autorité morale (familiale et religieuse), crise de l’Etat, crise de l’espérance collective », ont remarqué les investis de la Coalition Benno Siggil Senegaal de Dakar. Devant cette kyrielle de crises, M. khalifa Sall, tête de liste et son équipent estiment qu’il faut « reprendre Dakar, pour changer Dakar ».



Pour rendre Dakar aux Dakarois : Khalifa Sall et son équipe présentent leur projet de ville en 15 points
Ainsi, dans le projet de ville qu’ils ont présenté aux populations via la presse, les candidats pour la mairie de Dakar s’engagent à une nouvelle gouvernance locale et citoyenne pour une démocratie participative. Ce qui passe, disent-ils par « l’instauration de relations entre le citoyen et les élus par une démarche inclusive ; le partenariat citoyen-élu dans lequel le citoyen devient le décideur et l’élu, le facilitateur ; l’établissement d’un contrat de vie urbaine à travers une responsabilisation citoyenne avec la création d’un corps de volontaire d’appui à la gestion urbaine pour couvrir les domaines relatifs à la construction, la salubrité et l’animation par le biais de l’ilotage ». Ils promettent, également, « l’institutionnalisation de la consultation préalable ; l’encouragement des pétitions comme mode d’expression des populations et l’engagement à soumettre la question soulevée dès la session suivante du conseil municipal, la création de maisons de quartier, la mise en place des mécanismes de suivi-évaluation de la mise en œuvre mais aussi l’obligation de rendre compte. Au plan moral, il est prévu une rubrique éthique. Ainsi, l’engagement est pris pour un contrôle par les citoyens à travers « la gestion sobre et efficace de la ville avec une administration performante (…), la planification rigoureuse, comme moyen d’anticipation du futur, l’institution d’un débat citoyen d’orientation budgétaire, la révision de la gestion financière, la consécration de l’effectivité du droit à l’information administrative et financière des citoyens » Tandis que pour la restauration de l’identité pour Dakar, ville cosmopolite intellectuelle, carrefour culturel, et sportif, cité aérée, fluide et sécure, il sera institué un agenda culturel de la ville, la création de pôles de développement culturel et développement sportif. Pour l’aménagement urbain planifié et le cadre de vie décent pour les Dakarois, une politique intégrée des déchets urbains et industriels et la réhabilitation de la voirie urbaine ainsi que du système d’assainissement et d’évacuation des eaux usées et pluviales, sera mise en œuvre. De même que la généralisation de l’éclairage public dans tous les quartiers de Dakar, la réalisation de l’équilibre structurel et fonctionnel de la ville, la restauration de la verdure à Dakar, la réhabilitation des villages traditionnels, la création de l’espace de loisirs, de jeu et de détente et de parcs d’attractions… Dans le projet de ville des candidats de Bennoo Siggil Senegaal, l’éducation et la santé ne sont pas en reste. Puisque des actions innovantes en direction de ces secteurs sociaux sont prévues avec, entre autres la réhabilitation des écoles primaires, la restauration de l’uniforme… S’agissant du secteur de la santé, la maillage du territoire de ville en infrastructures de santé par la construction d’un nouvel hôpital municipal aux Parcelles Assainies et le relèvement des plateaux techniques des infrastructures sanitaires existantes, la création d’une mutuelle de prévoyance et de santé…

Abdou TIMERA
Source Ferloo

Article Lu 11108 fois

Jeudi 12 Mars 2009





1.Posté par TEUSS le 12/03/2009 09:54
Il nous parle de kaos tjrs de kaos alors k le senegal été en kaos depuis tjrs et ni le PS ni PDS n'a été à la hauteur alors parlez moi d'autres personnes venus de nulle part mais pas ces deux formations PDS et PS on 'en veut plus vraiment alors s'il vous plait vous ces deux formations laissez notre pays en otage et foutez nous la paix

2.Posté par lo le 12/03/2009 12:37
vive khalifa sall vive ps


Teuss tu es en retard nokhoul feulé

3.Posté par Goordjiguène dou djiité Sénégal !!! le 12/03/2009 13:08
Teuss, il faut comprendre qu'une démocrative représentative marche avec une succesion d'alternance. s'il y a eu alternance en 2000, c'est le peuple jugeait mauvaise la ges tion du PS. En votant pour Wade, le Pds, il avait de l'espoir en pensant que les choses changeraient. Malheureusement, c'est devenu pire avec une violation quotidiennne de la constitution, une impunité reignante, un jeu avec les deniers publics, une menace aux libertés, etc. Donc, le Pds doit être maintenant balayé comme le PS en 2000. Maintenant, cela ne veut pas dire que le PS ne doit plus revenir au pouvoir, car les sans conviction qui le peuplaient ont transhumé. Le PS a refait s'est reconstruit avec beaucoup de personnes respectables, et surtout avec un nouveau projet de société ficelé à partir des enseignements tirés de son bilan de 40 ans de pouvoir. Khalifa Sall est le meilleur profil parmi les candidats à la mairie de Dakar, car il est intègre, compétent, expérimenté et dispose de solides réseaux à l'extérieur. C'est ce qu'il faut au Sénégal et à notre capitale aujourd'hui, et non donner la Mairie de Dakar à des arrivistes ou à des "Ndioundjou diéri".

4.Posté par Goordjiguène dou djiité Sénégal !!! le 12/03/2009 13:14
Teuss, il faut comprendre qu'une démocrative représentative marche avec une succesion d'alternances. S'il y a eu alternance en 2000, c'est que le peuple sénégalais jugeait mauvaise la gestion du PS. En votant pour Wade, le Pds, il avait de l'espoir en pensant que les choses allaient changer. Malheureusement, c'est devenu pire avec une violation quotidiennne de la constitution par Wade, une impunité reignante, un jeu avec les deniers publics, une menace aux libertés, etc. Donc, le Pds doit être maintenant balayé comme le PS en 2000, car le SOPI n'a rien apporté de concret à part qu'un slogan creux. Maintenant, cela ne veut pas dire que le PS ne doit plus revenir au pouvoir, car les sans conviction qui le peuplaient ont transhumé au PDS. Depuis, le PS a refait s'est reconstruit avec beaucoup de personnes dignes qui sont restées sans transhumer et de nouveaux adhérents respectables, et surtout avec un nouveau projet de société ficelé à partir des enseignements tirés de son bilan de 40 ans de pouvoir. Honnêtement, Khalifa Sall est le meilleur profil parmi les candidats à la mairie de Dakar, car il est intègre, compétent, expérimenté et dispose de solides réseaux à l'extérieur. C'est ce qu'il faut au Sénégal et à notre capitale aujourd'hui, et non donner la Mairie de Dakar à des arrivistes ou à des "Ndioundjou diéri" venus de je ne sais où.

5.Posté par khaf le 18/03/2009 06:19
on est tous derriere toi.inchalha dina bha

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State