Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pour possession d'armes : Alioune Tine entendu par la Sûreté urbaine puis relâché

Article Lu 1289 fois

Le secrétaire général de la Raddho poursuit la ronde des services de police. Après avoir été ballotté du Point E à Dieuppeul, Alioune Tine a été auditionné, hier, par la Sûreté urbaine. Ses avocats y sentent un ‘ relent de persécution ’ tandis que, lui, demande à l’Etat de mettre fin à l’occupation illégale du siège de la Raddho par deux policiers en faction audit siège depuis le début de l’affaire.



Pour possession d'armes : Alioune Tine entendu par la Sûreté urbaine puis relâché
Alioune Tine et ses conseils ont beau crier à la ‘persécution’, mais la Police semble n’avoir cure de leurs récriminations. Ainsi, après que deux commissariats de Police (Dieuppeul et Point E) se sont chargés de faire la lumière sur cette affaire d’armes trouvées ‘dans les toilettes’ de la Raddho, c’est autour de la Sûreté urbaine de prendre le relais dans une enquête qui a débuté depuis mercredi dernier. Le secrétaire général de la Raddho a, en effet, été auditionné, hier, par le maître de céans, Modou Diagne flanqué de Malick Sow de la Brigade criminelle. Officiellement, il s’agissait de ‘reprendre l’audition que le Point E avait faite’, renseigne le principal concerné. Qui y voit un ‘dessaisissement’. Dans quel but ? On ne saurait le dire ! Ce qui est constant, c’est que Tine a été interrogé sur la provenance des armes dont la Raddho assure la garde, sur leur nature ainsi que sur leur destination. Tine, imperturbable, a informé les enquêteurs qu’il s’agit d’un ‘don’ de l’Etat-major général des Armées dans le cadre de ‘grandes manifestations de sensibilisation’ encore appelées ‘Flammes de la paix’ pour un usage symbolique d’incinération. Au cas où les enquêteurs persisteraient à douter de sa bonne foi, Tine leur montrerait la correspondance officielle que le Chef d’Etat-major général des Armées lui a envoyée à cet effet. Donc, il s’agit, selon lui, d’armes ‘déclassées’ autrement dit des ‘carcasses d’armes’, ‘sans percuteur’, utilisées dans le cadre d’une campagne faite avec d’autres partenaires de la Raddho tels que Oxfam, Malao, etc. A brûle-pourpoint, les enquêteurs lui ont demandé pourquoi la Raddho continue de garder les armes malgré la fin du programme. Ce à quoi il a rétorqué que si le programme en tant que tel a expiré, il n’en est pas de même pour la campagne qui, elle, continue. Et à ce stade de l’enquête, aucun grief n’ayant été retenu contre Alioune Tine, ce dernier est sorti libre de la Sûreté urbaine. Par contre, lui, en formule un contre l’Etat, coupable à ses yeux d’occupation illégale. En effet, selon le secrétaire général de la Raddho, depuis le début de l’affaire, deux policiers sont en faction au siège de la Raddho. ‘Nous demandons qu’ils partent des lieux parce que plus utiles ailleurs’, a déclaré Tine qui y voit ‘un acte arbitraire’.
En tout cas, selon un de ses avocats, Me Amadou Ali Kane, ‘si la Police doit continuer l’enquête, elle doit voir du côté de l’Armée’. Pour Me Kane, cette affaire ‘dégage un relent de persécution ; c’est du toc’. Surtout que, précise-t-il, ‘la Raddho n’a pas pour rôle de conquérir le pouvoir’.

Pour rappel, le patron de la Raddho a été interpellé, pour la première fois, le mercredi 11 juillet dernier dans l’après-midi pour ‘détention illégale d’armes’. Il s’agit d’armes retrouvées au siège de l’organisation qu’il dirige. M. Tine a été, d’abord, entendu par le Commissariat du Point E avant de voir son dossier imputé à la police de Dieuppeul.

Ibrahima ANNE
Source: Walfadji

Article Lu 1289 fois

Mardi 17 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State