Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pour mettre un terme à la politique ‘Destructrice’ de WADE : Amath Dansokho invite à une forte mobilisation

Article Lu 1259 fois

Même convalescent, le leader du Pit reste toujours égal à lui-même. Amath Dansokho qui a pris part, hier, à la rencontre entre le ‘Front Siggil Sénégal’ et le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (Cncr), invite à une ‘forte mobilisation comme on en a jamais connu au Sénégal’. Et c’est pour mettre un terme à la politique ‘déstructrice d’Abdoulaye Wade’, a-t-il indiqué.



Pour mettre un terme à la politique ‘Destructrice’ de WADE : Amath Dansokho invite à une forte mobilisation
Invitant les ruraux à prendre part aux ‘Assises nationales’ sur les questions économique et sociale, envisagées par le front, Amath Dansokho explique qu'Abdoulaye Wade et son régime ont ‘tout détruit’. Et, que ‘si on ne se lève pas pour trouver des solutions à la crise provoquée par la politique de Wade, ce sont d’autres forces qui s’empareront de notre pays’, prévient le secrétaire général du Pit. Son constat est que, depuis l’accession d’Abdoulaye Wade au pouvoir, ‘il s’applique à détruire le monde rural’. Une démarche que le leader du Pit trouve paradoxale parce que, rappelle-t-il, ‘les paysans sont les premiers à le soutenir’. ‘Je ne sais pas ce qu’il leur a fait ?’, se demande Amath Dansokho. Et d’informer dans la foulée que les paysans sont ‘menacés par la disette’, au même moment, Abdoulaye Wade gaspille de l’argent à coups de milliards. ‘La preuve par la réhabilitation du Sénat’, indique le patron du Pit.

A ce propos, Amath Dansokho lance désespérément : ‘S’il tient au Sénat, qu’il attende une autre occasion, que le pays ait des ressources.’ Car, selon lui, toutes les ressources du pays devront aller à la sauvegarde du monde rural.

Amath Dansokho estime que la priorité, c’est de régler le problème de nourriture. Et d’indiquer que l’autosuffisance alimentaire a été le principal objectif de l’alternance. ‘Nous étions bien parti dans ce domaine. On faisait 200 mille tonnes de riz et il nous reste quelque chose comme 100 mille tonnes pour atteindre l’autosuffisance alimentaire’, se souvient-il. Mais, accuse le leader du Pit, ‘il n’y a qu’une chose dans la tête de Wade et son entourage, c’est l’argent. Et si nous le laissons, tout sera détruit’.

Pour tout cela, Amath Dansokho invite les ruraux à s’opposer à Abdoulaye Wade et son régime, car ‘il est possible de lui faire face et de lui dire clairement et fortement que ce pays ne lui appartient pas’. Il persiste : ‘Tout ce qui l’intéresse, c’est l’argent.’ Et c’est dans ce cadre qu’il faut, selon lui, insérer le plan ‘Reva’, les programmes ‘Manioc, Maïs… ’ qui sont ‘des moyens pour sortir de l’argent’.

Y. MASSALY
Source: Walfadji

Article Lu 1259 fois

Vendredi 10 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State