Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pour les beaux yeux de sa douce moitié: Moussa menace de « planter un couteau dans les f... » de sa mère

Article Lu 1907 fois

Pour avoir déshonoré sa mère, un émigré est retenu dans les liens de la détention. En effet, pour les beaux yeux de sa douce moitié qu’il vient de prendre en mariage, Moussa Mb. n’hésita pas à traîner dans la boue celle qui l’a mis au monde. C’est après avoir été abreuvée d’injures les plus viles par son fils que la vieille Penda S. a recouru à la justice qui s’apprête à fixer le mis en cause, sur son sort.



Rentré au pays après treize bonnes années passées en République de Guinée, Moussa Mb. convole en noces et s’installe avec sa nouvelle élue dans le domicile familial. Mais l’harmonie et l’entente qui ont toujours régné au sein de sa petite famille vont très vite céder la place à une brouille tenace qui a fini par diviser celle-ci en deux. D’un côté, sa mère et sa sœur. Et de l’autre, Moussa Mb., lui-même, et son épouse. Cette situation serait due au fait que cet ex-émigré ne digère point que quelqu’un de la famille touche à un seul cheveu de sa femme. D’où ses relations heurtées avec sa petite sœur qui passe tout son temps à échanger des quolibets avec sa femme. Idem pour la maman de l’ex-émigré. Tout ce qui a fait qu’un climat délétère s’est installé dans la famille. C’est ainsi que des heurts et des pleurs vont rythmer la famille durant la première année de mariage de Moussa Mb. Puisque son épouse se crêpe souvent le chignon avec sa belle sœur. Toutefois, la goutte d’eau qui fera déborder le vase est intervenu avec l’arrivée de la facture d’électricité. Moussa Mb. est sommé par sa mère de contribuer à son paiement. Une telle interpellation va valoir à la mère, les foudres du fils. En effet, après avoir, ouvertement, dit son refus catégorique de débourser le moindre centime, Moussa Mb. menacera de mettre le feu à la maison, si quelqu’un s’aventurait à lui couper le jus. Au lieu de se limiter à ce refus de payer, il se défoulera sur sa mère qu’il injurie en ces termes : « Si tu joues à la bâtarde, je te montrerais que je suis plus bâtard que toi ». Et comment la lui montrer ? C’est Moussa Mb., lui-même qui répond à cette question, « en plantant un couteau sur les f... de ta m... ». Des propos licencieux que la morale nous interdit de rapporter sur ces colonnes. Cependant, après s’être défoulé à outrance sur celle qui l’a mis au monde, Moussa Mb. conclut par une menace : « D’ailleurs, si tu touches au compteur, je vais simplement mettre fin à tes jours ». Atteinte dans son honneur et estimant sa dignité de femme bafouée, P. Sarr prend le chemin du poste de police, une plainte à la main. Moussa Mb. interpellé et interrogé, bat en brèche les propos de sa mère et jure n’avoir pas une seule fois de sa vie, prononcé des injures contre sa maman. Ses dénégations n’ont pas été prises au sérieux par les policiers qui l’ont finalement reconnu coupable d’injures et menaces à ascendant. Par conséquent, l’ont déféré au parquet.

Abdou DIOP

Source: L'Actuel

Article Lu 1907 fois

Dimanche 9 Septembre 2007





1.Posté par EVA le 09/09/2007 17:21
MOUSSA YAW YALAH NGUE TAWTEH REK.... TU OZ TRAITER TA MERE DE LA SORTE

2.Posté par salambaye le 09/09/2007 17:36
s'il etait venu de l'amerique ou de l'europe(italie) ...je suis sùre qu'il aurait droit a un autre traitement.....le capitalisme pure et dure......xoulo bo fekè fout mounou moko atè.....

3.Posté par IBOU le 10/09/2007 13:39
Salambaye fii daal il n'ya rien à juger! Si l'émigré ne peut résoudre le probléme il n'a qu'à déménéger tout en essayant de recoller les morceaux avec sa mére.YAYE MOOME NOUMOU MANA MEL NGA DIOKHKA GUEUDAAM.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State