Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pour inciter la diaspora à investir au pays : Des Sénégalais des Usa initient ‘Home coming’

Article Lu 1619 fois

Du 30 juillet au 2 août prochain se tiendra à Dakar la première édition du ‘Home Coming’, ou le retour aux sources des Sénégalais de la Diaspora. Une initiative de Sénégalais basés aux Etats-Unis d’Amérique qui veulent inciter leurs compatriotes émigrés à investir chez eux. Aussi, s’agit-il pour les promoteurs, de transformer ces promesses d'investissement en un flot de capitaux pour leur patrie.



Inciter les Sénégalais de la Diaspora à investir utilement dans leur pays, c’est l’objectif de la Rencontre des Sénégalais pour une organisation utile des ressources de la communauté des expatriés (Re-Source), une organisation portée sur les fonts baptismaux depuis les Etats-Unis d’Amérique.
Pour ce, elle organise, du 30 juillet au 2 août prochain la première édition du ‘Home Coming’, ou le Retour aux sources de ces populations pour transformer leurs promesses d'investissement en un flot de capitaux pour leur patrie.

Face à la presse avant-hier, les promoteurs de ce rendez-vous ont tenu à préciser leur pensée. Pour eux, le principal objectif de cette initiative consiste à mettre à la disposition des acteurs institutionnels et économiques du Sénégal les ressources financières, humaines et matérielles de ses ressortissants expatriés. ‘Par ce biais, la Diaspora sénégalaise pourra contribuer de façon directe ou indirecte à l’élaboration de nouveaux contrats de développement’, commente le point focal de Re-Source à Dakar, Badara Cissé. Et sous ce rapport, M Cissé révèle que des personnalités étrangères et des fils du Sénégal, issus d'horizons divers (enseignants, chercheurs, entrepreneurs, médecins, traders, banquiers, artistes, etc. apporteront leur expertise à cette entreprise.

Et Badara Cissé de citer des références telles que la directrice exécutive de Roll Back malaria, le professeur Eva Marie Coll Seck, la directrice adjointe de l’Organisation internationale des migrations (Oim), de l’ancien directeur général de la Banque africaine de développement (Bad), Babacar Ndiaye, Cheikh Hamidou Kâne, le professeur Souleymane Bachir Diagne, entre autres personnalités.

A l’en croire, ce retour aux sources sera également l’occasion de distinguer, par une cérémonie de remise de prix, un certain nombre d'expatriés pour magnifier l'exemplarité dont ils font montre dans leurs actions quotidiennes.

Dans la foulée, la chargée de l’organisation, Marème Konté, révèle que cette grande première réunira plus de 400 professionnels immigrés sénégalais ainsi que des personnalités étrangères autour de thèmes relatifs à la mondialisation et aux mouvements des capitaux humains et financiers. Il s’agira aussi, selon Mme Konté, de voir comment concilier les exigences du marché et celles de solidarité.

Autrement dit, il s’agit de parvenir à mobiliser les hommes d’affaires et les cas de réussite pour les intéresser à la destination Sénégal afin de favoriser des partenariats avec les privés locaux, les institutions etc. Ce qui participera à une meilleure utilisation des fonds des émigrés pensent les organisateurs pour qui, la Diaspora sénégalaise est une ressource essentielle pour l’économie du pays d’autant que le transfert de fonds de cette frange dépasse annuellement la barre des 400 milliards de francs Cfa (600, selon des estimations gouvernementales).

Le montant de cette épargne rapatriée, équivalant à 12 % du Pib sénégalais, excède même le volume de l'aide internationale fournie à notre pays.

Même si la répartition de leur usage ne profite pas forcément à l’économie nationale. Par exemple, 75 % de ces fonds sont destinés à la consommation courante ou dépenses de familles, 10 % à l’épargne, 8 % aux investissements immobiliers, alors que la création d’entreprise ne représentant qu’une faible part des investissements.

Il faut aussi rappeler que, comme le soutiennent les organisateurs, Re-Source (Rencontre des Sénégalais pour une organisation utile des ressources de la communauté des expatriés) qui est à l'initiative de cette rencontre, est une organisation à but non lucratif regroupant des émigrés sénégalais dans le monde. Ses membres appartiennent à toutes les catégories sociales (hommes d'affaires, directeurs d'organisation internationales, ingénieurs, banquiers, commerçants, artisans, journalistes, artistes, universitaires, etc.)

Ibrahima DIAW
Source: Walfadji

Article Lu 1619 fois

Samedi 21 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State