Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pour faire face à la grogne sociale : L'Etat sort ses chars de combat

Article Lu 11829 fois

Les forces de l’ordre ont pris les devants hier. Ils ont quadrillé la ville avec un impressionnant dispositif de sécurité, dont un char de combat stationné au rond-point de la Médina, qui a sans doute découragé les faiseurs de troubles qui manifestaient contre les longues coupures d’électricité de la Senelec.



Pour faire face à la grogne sociale : L'Etat sort ses chars de combat
L’Etat sort la grosse artillerie. En effet, c’est un impressionnant dispositif de sécurité que la police a déployé hier pour prévenir contre le phénomène des émeutes de l’électricité qui secouent la capitale sénégalaise depuis quelque temps. Ainsi, après les nombreuses patrouilles qui opèrent dans la ville et dans certains quartiers de la capitale, les forces de l’ordre ont brandi le char. En effet, au rond de la Médina, qui fait face à l’agence de la Poste, un de ces engins y est stationné depuis 19 h, pour prévenir d’éventuels incidents et dissuader les manifestants qui ont l’habitude de s’y donner rendez-vous pour manifester leurs humeurs. Placée à ce carrefour qui donne sur quatre voies principales, cette arme efficace suscite la curiosité et l’inquiétude de certaines populations de ce quartier périurbain.
A côté de l’engin, sept éléments du Groupement d’intervention mobile (Gmi) veillent au grain. Ils surveillent les mouvements des véhicules et des quelques personnes qui tournent tout autour de leur point de faction. La circulation, elle, n’est pas arrêtée. Les automobilistes circulent facilement. A l’intérieur des quartiers, pas l’ombre d’émeutiers. Certaines habitants vaquent tranquillement à leurs occupations tandis que d’autres sont qui dans la rue en petits groupes, qui dans les mosquées en train de s’adonner à leurs prières surérogatoires comme il est de coutume durant ce mois béni de Ramadan. L’emplacement de ce vaste dispositif à la Médina trouve tout son sens dans les affrontements qui y ont opposé la veille les populations aux forces de sécurité. En effet, dans la nuit de mercredi dernier, ce point a été le théâtre de violents affrontements qui ont occasionné beaucoup de dégâts et nécessité l’intervention des sapeurs-pompiers, contrairement aux autres ‘points chauds’ de la capitale. Où le même constat est observé hier soir également. Des forces de sécurité bien armées guettent les faiseurs de troubles dans certains points stratégiques. Au boulevard du général De Gaulle, une fourgonnette remplie d’éléments du Gmi est positionnée en alerte maximale pour intervenir à tout moment. Le même décor est visible dans les tous quartiers réputés ‘chaud’ ces derniers jours avec un balai de limiers qui font des va-et-vient au moment où d’autres en civil suivent également de très près les mouvements et regroupements de manifestants. Pendant ce temps aussi, d’autres policiers circulent à bord de petites camionnettes (pick-up) avec des lances grenades lacrymogène à Derklé et au rond-point de Liberté 6 pour parer à toute éventualité.

Ce déploiement des forces de sécurité dans certaines artères de la capitale fait suite aux nombreux mouvements d’humeur des populations de ces derniers jours. Non contents de la récurrence des longues coupures d’électricité, les jeunes barrent les routes en brûlant des pneus et en saccageant des véhicules ou des bus de transport en commun.

Seyni DIOP
Source Walfadjri

Article Lu 11829 fois

Vendredi 4 Septembre 2009





1.Posté par DD le 04/09/2009 13:58
ILS NOUS ONT DECLARE LA GUERRE ON VA MARCHE SUR LE PALAIS WADE ET SA FAMILLE DEHORS !!!!! VIVE LA REVOLUTION

2.Posté par Sene le 04/09/2009 14:18
Kékh kékh chars de combat, se sont des chars anti émeute tous les anciens étudiants connaissent ça, parfois ça te balance de l'eau chaude

3.Posté par Samba le 04/09/2009 14:42
Le régime vient de faire un test grandeur nature. Désormé ils seront si le peuple recule ou pas devant des chars de combat. Si demain Karim Robert Vert Wade prend le pouvoir, nous sortiront­­­­­ ils les mêmes chars.

Tcheu SÉNÉGAL!!!!

4.Posté par mousse le 04/09/2009 14:54
c est la fin d un regne de chien..............qui se signal..................a lhorizon...........

5.Posté par brigadier le 04/09/2009 14:58
vivve la guerre vive la guerre raatttttaaattttttaaaaa touyyyyyyyy boummmmmm

6.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 04/09/2009 15:18
Où est Wade ?

Même avec le strict respect qui est dû à l'institution présidentielle, nous devons nous poser cette question .

Certes lorsqu'un village, prend le risque d'élire un chimpanzé domestiqué, ils doivent s'attendre à ce qu'il ne fasse confiance qu'à des macaques pour gouverner.
Les villageois ne doivent pas s'émouvoir que le singe vieillissant et sa guenon, se taillent dans la savane verdoyante en période de soudure et d'inondation, après avoir volé les réserves alimentaires et saccagé des greniers .

Nous n'aurons de reproche à nous faire si Wade ne rentre pas d'exil.

La question essentielle est de savoir que fait Wade, présentement ?

Il s'amuse dans une clairière avec son babouin enjoué, Karim naguère occupé à traire l'Ane-aussi .
Parmi ses idées loufoques, une taraude particulièrement , le petit saccageur : saouler ses parents avec du lait d'âne.

7.Posté par anonyme le 04/09/2009 15:21
c 'est pas comme ça qu'il va régler les problèmes , nous sénégalais nous n'avons plus rien à perdre c'est inacceptable de voir ses vauriens s'enrichir pendant que la population crève ,l'anoci a été et restera scandale du siècle

8.Posté par niokho de milan le 04/09/2009 17:01
NOUS N'AVEZ PAS HONTE DE SORTIR DES CHARS DE COMBAT SUR DE PAUVRES CIVILS,ALORS QUE DES HOMMES DE TENUES COMME VOUS SONT LA CIBLE EN CASAMANCE.ON VOUS TUE EN CASAMANCE ET ON VOUS HUMILIE.AVEC TANT DE GRADES L'ARMEE SENEGALAISE EST LA HONTE DANS LA SOUS REGION.WADE AVIDE DE POUVOIR AVAIT FAIT ALLUSION A CETTE OPPORTUNITE POUR ACCEDER AU POUVOIR.REVEIL LEZ VOUS CHERS MILITAIRES.....

9.Posté par le baron le 04/09/2009 17:04
tous sa c les ordres du faramason peu etre leur secte a bsoin de sang humain ??????????????

10.Posté par Anonyme le 04/09/2009 17:38
Tout ce que je veux faire savoir aux sénégalais, est que, les gens se disent toujours que le senegalais est un grand peureux. Dés qu'ils entendent un coup de feu ils se sauvent. Ce régime perd sa vitesse et apparemment c'est le déclin. Donc, je demande aux gens de ne pas exagérer, mais dés qu'il y'a des choses qui demandent soulèvement ou autres choses, n'esitez pas. Wassalam

11.Posté par TIATH le 04/09/2009 17:40
Que Wade sache qu'il a un régime finissant, il n' a qu'à partir à temps avnt que les choses ne dégenérent. Ses collaborateurs ont tous volé et son fils également alors que le peuple continue de souffrir. Wade nous t'avons élus en 2000 mais aujourdhui bilahi nous regrettons tous notre geste. Tu n'arrivera jmais à satisfaire les sénégalais le reste de tes jours.Part avec ta famille de voleurs c'est mieux et vous ne pourrez^plus nous inonder des pires maux ... LE SENEGAL que vous êtes entrain de détruire de maniére extraordinaire. Gorgui Doyallllllllllllllllnagnou!

12.Posté par amazone le 04/09/2009 17:45
detruisons le statut de la renaissance des framacons,detruisons le statut de la renaissance des framacons,detruisons le statut de la renaissance des framacons,detruisons le statut de la renaissance des framacons,detruisons le statut de la renaissance des framacons,detruisons le statut de la renaissance des framacons,detruisons le statut de la renaissance des framacons,detruisons le statut de la renaissance des framacons!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

13.Posté par djengou le 04/09/2009 17:54
c'est pas des chars de combats qui nous feront reculer.
nous les avons affronté y'a bien des années. certes la force et la vitesse ont diminué sur le poids de l'âge mais fiit ak dioom bé ngifi batay.
(ancien du lycée delafosse de 86 à 93)

14.Posté par djit le 04/09/2009 18:05
Devrions nous oublier mais 68 lorske Senghor était sur le point de céder le pouvoir, devrions nous oublier les jours de Sowéto,devrions nous oublier la marche des femmes casaçaises au palais du gouverneur de Ziguinchor,devrions nous oublier tous ces combats ki nous o dnt couté des années blanches? La famille Wade nous brave maintenant! elle n'a comme réponse à nos malheurs ke la force.Devrions nous nous laisser faire? C le moment de faire face à ces parvenus.

15.Posté par Chiken Jah Fokolé le 04/09/2009 18:43
A mon avis, je pense que ce sont les militaires en Casamance qui auraient le plus besoin de ces chars pour sécuriser les populations.
C'est le signe de la fin pour wade et ses larbins qui tremblent déjà, pissent et chient dans leurs forokh thiaya.
Il faut attaquer, encore attaquer, toujours attaquer et manifester jusqu'au palais.
Goor Fiit

16.Posté par ibrahima le 04/09/2009 20:22
vive la révolution
den kzl pays somme nous
lé imcompéten dirigent le pays
sa fé mal
wade é 1 vré salopar

17.Posté par expert le 04/09/2009 21:30
Ceci montre que ce régime est prêt a tout pour se maintenir au pouvoir,voire tuer ses propres citoyens,voila une illustration grandeur nature.

18.Posté par wanted le 04/09/2009 23:04
gassama toronto ou es tu? As tu la diarrhée?

19.Posté par dnano son le 05/09/2009 03:03
nan ñan nagam serigne touba masna def lu yalla nagou ablay wade
ak wakueram nan fi dioke si nam gena gawe si barke 7 serigne falou dano ak avion te ab newam yalla bon ko giss

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State