Référence multimedia du sénégal
.
Google

Poste de vice-président : Macky Sall conseille de passer par la concertation’’ ou le référendum

Article Lu 1802 fois

Le président de l’Alliance pour la République (APR Yakaar, opposition), Macky Sall, a suggéré à Kolda une ’’concertation’’ avec la classe politique ou la tenue d’un référendum, en réaction à l’idée émise par le président de la République, de créer le poste de vice-président.



Poste de vice-président : Macky Sall conseille de passer par la concertation’’ ou le référendum
S’exprimant lors d’une visite de courtoisie dans la ’’capitale du Fouladou’’, M. Sall a rappelé que le poste de vice président de la République ’’n’existe pas dans l’architecture constitutionnelle du Sénégal".

Le leader de l’APR, qui doit se rendre dans la ville religieuse de Médina Gounasse, se veut catégorique : ’’Notre architecture constitutionnelle est très claire : il n’existe pas de poste de vice-président de la République. Et au moment où nous parlons, il n’ y a pas également ce poste.’’

Poursuivant son propos, il a ajouté : ’’Le président de la République a émis le vœu d’en créer un, il est libre de vouloir le faire, il a la liberté de la faire’’.

Pour autant, il n’en pense pas moins que le chef de l’Etat doit suivre un certain nombre de voies pour faire aboutir son projet.

’’(...) j’estime au moment où nous souhaitons qu’il ait un dialogue au plan politique, un poste aussi important devrait faire l’objet sinon d’un accord total avec la classe politique, du moins d’une concertation ou qu’on la soumette aux peuples souverain par un référendum parce qu’il faut aussi que le peuple décide de comment on va nous gouverner et où on veut nous amener’’.

De l’avis de l’ancien Premier ministre, ’’ce ne sont pas des questions qu’on confie à une assemblée qui a perdu sa crédibilité et qui est en cela décriée partout de par sa nature et sa composition’’.

’’Nous n’avons rien contre les personnes, ce n’est pas un débat de personnes, mais un débat de fond et de démocratie’’, a-t-il ajouté.

Pour Macky Sall, ’’le président est libre de vouloir modifier la Constitution’’, car ’’il a la capacité de saisir le parlement en toute légalité’’.

’’Mais, je pense que c’est un problème de légitimité qui se pose, et pour éviter des discussions sempiternelles, ce débat peut être engagé dans le cadre d’une concertation élargie avec les forces vives de la Nation, ou tout au moins il faut que cette loi soit soumise à un référendum. Et en ce moment seulement, le peuple sénégalais saura si la vice présidence est une préoccupation pour lui ou non puisse qu’en définitive, il a le dernier mot’’, a-t-il souligné.

Evoquant les dernières locales, le leader de l’APR Yakaar a dressé un bilan positif de la participation de sa formation politique.

MG/ASG
Source APS

Article Lu 1802 fois

Lundi 20 Avril 2009





1.Posté par expert politics le 20/04/2009 18:23
Voilà pourquoi malgré la percée électorale de ton camps, beaucoup de gens continuent à penser que tu est un piètre homme politique!
Mon Dieu ! le problème n'est pas de se concerter avec qui que ce soit ou d'organiser un référendum ou tout autre solution de perte de temps.
La seule et unique question sur laquelle vous devez travailler ,dans l'opposition est de faire du débat actuel un seul sujet: COMMENT FAIRE PARTIR WADE AVANT 2012! C'est comme si vous ne vous rendez pas compte du degré de soufrance des populations!
Wade pèse moins de 10% de l'électorat et il le sait, il ne compte que sur des combines et des compromissions pour réorganiser sa succession et éviter la prison à sa famille ..gare à vous ,le peuple est seul souverain et quand on ne fait plus plus de 10% de la volonté populaire, le vol et le détournement des suffrages ne suffiront pas pour vous en sortir. Wade en est là aujourd'hui ; c'est quelqu'un dont il faut se méfier!

2.Posté par Timothy Geithner le 20/04/2009 21:57
Meme Sakho est Loum ne connaissent rien LE VRAI MINISTRE DES FINANCES C"EST LE PEUPLE LUI MEME.
On ne s'engage que dans des investissements ou depenses que supportent nos poches
Si vous avez un con comme president des idiots comme elus, des couillons comme ministres eh bien meme le quintuore Adam Smits, Keynes, James Rubbin, Loyd Bentsen, Allen Greenspan ne pourra rien pour vous

3.Posté par mbellacadiao le 21/04/2009 01:35
macky ibnou mbeniou wa coumba thimbo ci kaw ci kanam rek boul tit boul ragal té boul bayékou.le sine les etudiants que je suis,mbellacadiao et son nouveau president GUEDJI DIOUF etc sont derriere vous.n,aye pas peur car merite meme la lune comme recompense.souma niowaté bou gueun fé nékh dé.MR BILL

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State