Référence multimedia du sénégal
.
Google

Poste de Premier ministre et de Vice-présidence à une femme : Bouna Mohamed Seck y voit « un dessous politique »

Article Lu 11468 fois

Lors de son adresse à la nation, le 3 avril dernier, le Chef de l’Etat avait annoncé la nomination d’une femme au poste de vice présidence ou de premier ministre. Une déclaration suivie d’une audience accordée aux femmes universitaires. Invité à Sud Fm, le chargé des élections de l’Afp, Bouna Mohamed Seck pense qu’il y a « un dessous politique » qui sous-tend cette proposition et qu’il faut être « vigilant ».



Poste de Premier ministre et de Vice-présidence à une femme : Bouna Mohamed Seck y voit « un dessous politique »
Il ne manquera pas de lancer un appel dans ce sens à Bennoo Siggil Senegaal. Car, avertit-il, « cette coalition est condamnée à continuer dans l’unité si elle veut mettre fin à ce régime ». Une occasion pour le chargé des élections de l’Afp de dégager en touche « les accusations à tort ou à raison de l’accaparement de toutes les collectivités locales gagnées par la coalition Bennoo Siggil Senegaal par l’Afp et le Ps ». Il précise : « On n’a pas tout raflé, mais, on a pris une partie de ce que nous avons gagné. Et en démocratie, le chiffre est le principal paramètre ». Mieux, il fait savoir que ladite coalition est en train de réfléchir pour présenter un projet clair de bonne gouvernance politique, économique et sociale.

Abordant le sujet relatif à la vente des actions du Sénégal à France Télécom, M. Seck a rendu hommage aux travailleurs de la Sonatel, mais s’empresse-t-il d’ajouter que « le combat qu’ils sont en train de mener est celui de tout le peuple Sénégalais qui ne doit pas rester les bras croisés devant cette situation ». Et pour cause, explique le chargé des élections de l’Afp, « l’eau et l’énergie sont deux secteurs de souveraineté dont on ne doit pas se débarrasser, car si les Sénégalais n’ont plus de levier sur lesquels s’appuyer, ils vont en pâtir ». A ce sujet d’ailleurs, il se dit convaincu que « tôt ou tard, la vérité finira par jaillir ».

D’autant plus que, argue-t-il, « les arguments de besoin d’argent fournis par le gouvernement ne tiennent pas la route ». Analysant la crise scolaire, Bouna Mouhamed Seck estime qu’il y a « une crise de confiance et un manque de volonté politique. Et c’est malheureux pour notre pays car l’éducation est en partie un secteur de souveraineté ». Et, avertit-il « cette mal gouvernance, nous (Bennoo Siggil Senegaal) continuons de la dénoncer, organiser la résistance et inviter les populations à prendre conscience du gaspillage de leur patrimoine ».

D’ailleurs, pour lui, le forum pour l’éducation évoquée par le Chef de l’Etat « est un slogan de plus ». « Notre forum, ce sont les Assises nationales où tous les secteurs ont fait l’objet d’une étude sérieuse. Si le gouvernement veut faire quelque chose dans ce sens, il faut qu’il prenne en compte les conclusions des Assises ».

Abdou TIMERA
Source Ferloo

Article Lu 11468 fois

Dimanche 19 Avril 2009





1.Posté par president du front national de liberation le 19/04/2009 07:51
nous avons pris une trève pour le respect de nos valeurs culturelles à cause du deuil qui a frappè cette meme famille sur laquelle nous concontrons toutes nos forçes qu'elle soit l'aile armèe qui sera le dernier recours à cause de notre attachement à la paix sociale ou qu'elle soit l'aile politique qui peut avec fiertè crier victoire pour avoir contribuer grace à la presence de nos soldats du peuple partout au senegal qui agissent avec une discretion efficace pour liberer le peuple sènègalais de la monarchie wade.nous etions les seuls le samedi 21 mars à publiè les resultats des elections locales un jour avant qu'elles ne se tiennent avec la perte de dakar et banlieue et nous reconfirmons aussi que les parcelles assainies etaient tombèes entre les mains du peuple.mais à cause des 6milliards disparus dans un coin de la prèsidence ,wade ne pouvait accepter que cette mairie soit libèrèe au profit du peuple et il faut reconnaitre qu'il s'agit de la seule dèfaite du peuple en face de la famille wade .
nous reaffirmons notre position que tous les maires du peuple doivent faire une dèclaration de patrimoine finançier et fonçier et rappatrier leurs comptes au senegal ,nous avons chargè les soldats du peuples de continuer à enqueter parallellement sur les biens des èlus du peuple et nous saluons la decision du maire de la capitale Khalifa sall à faire une declaration de patrimoine au meme moment que nous avons envoyè à paris un soldat finançier du peuple pour s'informer sur les avoirs du maire de dakar.
Le senegal est divisè en deux le peuple mobilisè pour reconquerir sa souverainetè confisquèe par leur partie constituèe par la monarchie de wade et une bande de 1800 laquais et valets ,complices du regime en plaçe.
Nous informons surtout à Mamour Ndiass que nous sommes en possession de cette cassette video que wade a utilisè pour faire pression sur vous nous vous prions sans dèlai de se mettre en liaison avec un de nos soldats qui sont dans votre entourage.
Le front de libèration du senegal n'acceptera que wade nous choisit son successeur car la constition ne lui confère aucun pouvoir dans ce sens et toute dèformation ou falsification d'un seul article de la constitution jusqu'aux prochaines èlections est un "crime constitutionel" en plus de vos crimes finançiers et fonçiers.
nous informons que le front national va faire annuler toutes les ventes des actions de l'etat que ceux qui veulent profiter de cette banqueroute de la monarchie wade qu'ils sachent tout contrat signè par wade n'a pas l'aval du peuple senegalais .
liberersenegal2009@yahoo.fr

2.Posté par xam leep wakh leep le 19/04/2009 07:55
wadee est entrain de nègocier avec tanor pour qu'il ne soit pas poursuivi en justice des son dèpart et certains se mobilisent en françe et dans le pays pour ce deal qui se trame en secret mais pour xam leep wakh leep pas de secret

3.Posté par pierre le 19/04/2009 16:42

XAM LEEP WAKH LEEP tu dis que Wade negocie en secret avec Tanor ?? est

ce donc pour cela qu'il le traite de REPUBLICAINS ????

Aucun leader n'aurait la presidence s'ils vont chacun de leur coter....il faut

l'uniter derriere un leader et savoir faire preuve de partage des pouvoir afin que

chacun puisse faire profiter une partie de la population.....

Pour un partage juste ....il faut de l'equilibre entre plusieurs forces ....si on met

sur une balance un poid de 2 kg et sur l'autre un poid de 1 kg cela n'est pas

tres equilibrer .....l'un aura le dessus sur l'autre..


pierrebahsa@live.fr

4.Posté par SA NEKH SAMB le 20/04/2009 04:45
khamga lane mome nekh si senegal , c est que se me gars yi de gno beurri kham kham , hahaha ils imaginent les choses a venir avant qu ils ne se produisent , un pur peuple de visionnaire qui raconte du n importe quoi tel numeros 1 et 2 . balle ma de ils te tympanisent avec leur discour et crient pour la liberation du peuple . quel peuple ? vous pensez a votre propre reussitte pas celle un peuple que se soit ceux du regime actuel,ou de l opposition vous etes tous les memes , kholal cou fi tok se poche ngeye remplir be parre tek seye mokka si service yi a l a faveur des gens competents travailleurs qui ne sont ni menteur ni leche botte.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State