Référence multimedia du sénégal
.
Google

''Plus aucune dépense sans le feu vert du ministre du Budget'' SELON WADE

Article Lu 1992 fois

Le gouvernement n’exécutera plus de dépenses inscrites dans son budget sans au préalable obtenir l’autorisation du ministère du Budget, a déclaré lundi à Dakar, le président Abdoulaye Wade, soutenenant que les dépassements bugétaires constatés en 2008 sont un ’’accident passager’’ de l’histoire du Sénégal.



''Plus aucune dépense sans le feu vert du ministre du Budget'' SELON WADE
’’Il vous est interdit désormais d’instruire des dépenses sans avoir le feu vert du ministre du Budget. Désormais, nous allons gouverner dans le respect strict du budget’’, a dit le chef de l’Etat à l’ouverture officielle de la huitième session du Conseil présidentiel de l’investissement (CPI). ’’En conseil des ministres, j’ai dit aux ministres qu’il leur est interdit de dépenser le moindre argent sans avoir le feu vert du ministre du ministre du Budget’’, a-t-il ajouté dans une allocution prononcée devant plusieurs membres du gouvernement, des représentants du secteur privé national et étranger.

Evoquant les ’’dépenses extrabudgétaires’’ effectuées cette année par des services de l’Etat, il a expliqué : ’’en cours de route (de l’exécution du budget 2008), nous avons fait face à des situations exceptionnelles provenant de circonstances étrangères comme les hausses de prix’’.

’’Nous avons coupé dans le budget parce que nous n’avons pas de solutions. C’est une situation exceptionnelle dans l’évolution de notre pays. On ne s’est jamais retrouvés dans cette situation-là.’’, a-t-il cependant précisé.

’’Je n’étais pas au courant. Je ne savais pas qu’il y avait des dettes hors budget. Je ne pouvais pas imaginer qu’il était possible de faire des dettes hors budget’’, a poursuivi le chef de l’Etat.

Il y a quelques mois, l’ancien ministre du Budget Ibrahima Sar avait été limogé, à cause de ’’dépassements budgétaires’’ effectués par plusieurs départements ministériels.

Selon le président Wade, ces dépenses hors budget sont le fait du gouvernement, mais aussi d’organismes périphériques de l’Etat, c’est-à-dire le secteur parapublic.

’’Une bonne partie, près du tiers’’ des dépenses hors budget a été utilisée par des services périphériques du gouvernement. ’’On nous avait toujours conseillé de leur donner l’autonomie financière. On l’a fait… Ces organismes contractent des dettes sans nous mettre au courant’’, a-t-il commenté.

’’Nous allons régler le problème en disant à tous les directeurs qu’il leur est interdit désormais de dépenser plus que leur budget. Et nous considérons comme une faute majeure le fait de dépenser plus que votre budget. Vous n’avez pas d’argent… Dites-le à votre ministre, qui le dira au Premier ministre, qui (à son tour) le dira au président de la République’’, a-t-il suggéré, ajoutant : ’’nous interdisons désormais les dépassements de crédits’’.

’’J’ai écrit à tous les ministres, ils m’ont donné des explications que j’ai remises à la Banque mondiale pour leur montrer qu’ici, tout est transparent (…) Il n’y a pas de magouille et il ne saurait y en avoir dans notre gouvernement’’, a-t-il fait valoir.

’’Nous avons toutes les explications, ministère par ministère. Donc, ça ne peut plus se produire. C’est fini. C’était une circonstance particulière de l’année 2008, dans l’histoire du Sénégal. (…) Nous avons pris des mesures pour que cela ne se reproduise plus’’, a insisté le président de la République.

Il a parlé à propos d’une ’’situation exceptionnelle provenant de situations étrangères’’, qui a conduit à ces dépassements budgétaires évalués à plusieurs milliards de francs CFA.

’’Je voudrais rassurer les entreprises et leur faire savoir que c’est un accident passager de l’histoire du Sénégal. Les solutions, nous les avons exposées au Fonds monétaire international qui est convaincu par les mesures que nous avons proposées’’, a-t-il indiqué.

Source: APS

Article Lu 1992 fois

Mardi 18 Novembre 2008





1.Posté par keur le 18/11/2008 03:16
wade yaa niaaw comme bouki

2.Posté par la prophetesse le 18/11/2008 03:34
maintenant que le vieux a racle tous les fonds de tiroirs et de caisses du tresor, et qu'il a augmente de maniere consequente le budget du palais presidentiel il peut faire semblant d'etre honnete. mais l'habitude est une seconde nature et cela tout le monde le sait. l'opinion nationale et internationale sont conscients de la forfaiture de wade pere et fils. ils reprennent toujours da la main gauche le centuple de ce qu'ils ont donne de la main droite. c'est comme une fille soi-disante vierge, qui attend les jours de ses noces pour crier qu'on lui a vole sa virginite dans son sommeil. dommage vieux le mayonnaise ne prend plus. jamais au grand jamais le monde ne vous prendra au serieux, votre credit vous l'avez gaspille, alors que votre age ne vous le permet pas, a l'autel de votre fourberie, de votre boulimie d'argent et de prestige qui n'interesse que votre ego sous-dimensionne, votre veulerie, desormais vous etes le seul a croire a vos desideratas. memes vos plus proche collaborateurs a commencer par vos propre fils ne vous prennent plus au serieux. c'est vraiment tomber bien bas pour quelqu'un qui voulait coute que coute ressembler aux grands de ce monde africain tels kwame krumah, nelson mandela, houphouet boigny, and last but not least leopold sedar senghor.
s'il vous reste un brin de conscience vous ferez votre introspection et vous sortirez par la grande porte en ecartant votre rejeton de notre pays, en organisant des elections libres et transparentes comme cela se fait dans tous les pays democrates et en se tenant a la disposition de la justice senegalaise pour tous les delits dont vous vous etes, vous, votre descendance et vos affides, rendus coupables. cela ne fera que vous grandir. reflechissez-y cela en vaut la peine.

3.Posté par ali le 18/11/2008 03:55
Mon dieu bien dit la prophetesse!!!! Ce vieux n'a pas cette grandeur....Les affames qui sont au tour de lui....Ne quitteront pas le pouvoir sans que l'on les y force...Chose qui arrive deja.....Il y a un vent qui souffle et qui ne laissera rien sur son passage.... Wade etait tout simplement un mal necessaire pour notre pauvre Senegal on pensait fuire le feu avec le PS on a saute sur L'eau sans pouvoir nager avec Wade. Mais jamais plus Jamais Le Senegal d'aujourdhui se merite plus de singe bon parleur....On a besoin de Vrai qui n'on pas de petit estomac, mais qui en veulle vraiment il/elle ne se contenteront des miettes que les occidentaux les jettes.....

4.Posté par GASSAMA TORONTO le 18/11/2008 05:44
je salue le genie politique et tres bonne idee,et analyse du patriache president.mettons nous au travail avec notre patriache president , le senegal sera tjrs en orbrite , pour que demain soit meilleur. cordialement

5.Posté par AMERICAIN le 18/11/2008 07:07
it`s too late MAME BOYE khaliss bouniouye passar passare sakh mofa amatoul.leketi kesse.

6.Posté par Daouda le 18/11/2008 09:13
PREMIÈRE INTERVIEW TÉLÉVISÉE : BARACK OBAMA CONFIRME LA FERMETURE DE GUANTANAMO ET LE RETRAIT DES TROUPES D’IRAK

Ce dimanche 16 novembre 2008, le nouveau président élu a accordé sa première interview télévisée aux journalistes de l’émission 60 minutes de CBS. D’une durée d’environ une heure, ce premier entretien à permis à Barack Obama de confirmer certaines de ses promesses électorales.

Trois grands thèmes ont été abordés lors de cette interview : la prison de Guantanamo, le retrait des troupes d’Irak et la situation économique du pays.

La prison de Guantanamo, située sur l’ile de Cuba, devrait être fermée par le nouveau président. Selon Barack Obama, ce camp représente les excès de la guerre contre le terrorisme menée par George W. Bush. Dès lors, il a réaffirmé son intention de fermer Guantanamo, ce qui permettra de contribuer à ce que l’Amérique retrouve « son rang dans le monde ».

En ce qui concerne l’Irak, Barack Obama a précisé qu’il comptait bien respecter ses promesses électorales et ainsi procéder au retrait de l’essentiel des troupes américaines d’ici à l’été 2010.

Mais le sujet principal de préoccupation des Américains demeure l’économie. Sur ce sujet, le futur président souhaite renforcer la régulation du système financier, aggraver le déficit public de manière à lutter contre la récession et venir en aide aux constructeurs automobiles en grandes difficultés. Pour ce qui est de cette dernière problématique, Barack Obama prône un véritable plan de sauvetage des constructeurs afin d’éviter une catastrophe économique.

7.Posté par TEUSS le 18/11/2008 09:54
C'est du n'importe koi et du jamais vu il dit cela juste parcque les caisses sont vides et il a peur mais tot il va recommencer et c'est lui meme qui est à l'origine de tout cela et maintenant il dit que c'est la faute des autres (ministre) et demain une fois il ou son fils demande de l'argent et que le ministre du budget s'y oppose il va le limoger pretextant autre chose c'est incroyable Mr wade et l'origine de toute dérapage dans tous les ministéres car c'est lui qui ordonne tout et il ne laisse pas ses ministres à leur propres grés alors je n'ai jamais vu un tel président comme wade

8.Posté par citoyen le 18/11/2008 10:45
BJR A TOUS!

ET REVOILA LAYE BOUKI KI REVIEN AU SECOURS DE SES DEUX
PIONS HAGIBOU SON BOUFFON ET ABLAYE DIOP LE FAUSSAIRE!
MAIS BON DIEU VOUS LES HOMMES D'AFFAIRES SI VOUS EN
ETES LA MAIS C A CAUSE DE SES GENS LA!DEPUIS KAN LE
SENEGAL A COMMENCE A AVOIR DES PROBLEMES POUR PAYER LE
SECTEUR PRIVE?IL DIT KE LA DETTE REPRESENTE KE 1% DU
BUDGET DE FONCTIONNEMENT DE L'ETAT D'ACCORD MR LE
SAVANT MAIS IL A FAIT EXPRES DE NE PAS PARLER DES
RECETTES DE L'ETAT!PKOI? CE SERAIT PLUS IMPORTANT DE
SAVOIR LE POURCENTAGE DE LA DETTE PAR RAPPORT AUX
RECETTES ANNUELLES DE L'ETAT, NON!
LE PROBLEME SE SITUE A UN AUTRE NIVEAU, MEME SI CELA
REPRESENTE 1% DU BUDGET, LES CAISSES DE L'ETAT SONT
VIDES L'ETAT VIT AU JOUR LE JOUR!C çA LA VERITE!
VOILA KELKUN KI SE DOTE D'UNE CAISSE NOIRE DE + 40
MILLIARDS RIEN KE POUR EN FAIRE CE KIL VEUT ET VIENT
DIRE QUE VOS CREANCES SONT RIEN PAR RAPPORT AU
BUDGET!!!C UNE INJURE!
BON DIEU SI C'EST 1% MAIS PKOI TT CE TEMPS POUR REGLER
LA DETTE?NE CROYEZ SURTOUT PAS KIL VA REGLER CETTE DETTE
EN MOINS DE DEUX MOIS S'IL NE PEUT PAS PAYER 1% DU
BUDGET PENDANT + 1 AN N'ESPEREZ PAS KIL LE FERA EN MOINS
DE 3 MOIS!
ENCORE UNE FOIS LAYE BOUKI SE FOUT DU SENEGAL ET SES
VALEUREUX FILS KI SE SONT BATTUS POUR CREER DES
RICHESSES ICI PENDANT KIL POUVAIENT LE FAIRE
AILLEURS!ET LUI KESKIL FAIT IL DETOURNE LE FRUIT DE
LEUR TRAVAIL AU PROFIT DE SON PRINCE DE FILS ET DE SA
COUR QUI S'ACTIVE AUTOUR DE SA PERSONNE NON POUR LA
GENERATION DU CONCRET MAIS LA GENERATION DES PD!
CE SONT TOUS DES PD AU PIED DE KARIM ALIAS QUEEN!

VIVE LE SENEGAL DES HOMMES VALEUREUX DIGNES ET
INTEGRES!
WA SALAM

9.Posté par Bruce Lee le 18/11/2008 13:21
Putain parce que ça se faisait pas avant !! lol
Sacré Président! Li natou leu Bilahi

10.Posté par ramses le 18/11/2008 13:30
WALAYERE BiLAYE J'ai peur de wade...Regarder moi ce visage qu'est ce qu'il vous inspire...à méditer...

11.Posté par dino le 18/11/2008 20:28
merci nwade walay gayi khamou ngoula tu ne travaille que pour eux mais puisk ce sont des imbeciles ils ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez iln faut leur pardonner

12.Posté par WADE WE LOVE YOU GOD BLESS OUR PRESI le 18/11/2008 20:39
NOUS TAIMONS PRESIDENT WADE

NOUS TAIMONS PRESIDENT WADE

NOUS TAIMONS PRESIDENT WADE

NOUS TAIMONS PRESIDENT WADE
TU ES VRAIMENT LE MEILLEUR
DO SEN MOROM DO SEN MOROMOU BAYE

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State