Référence multimedia du sénégal
.
Google

Phases éliminatoires des jeux olympiques de Pékin 2008 : L’équipe nationale espoir oubliée au profit des ‘Lions’

Article Lu 1664 fois

Après le match nul (0-0) réussi, à Dakar, contre les espoirs maliens, le 1er juin dernier, l’équipe nationale espoir de football du Sénégal joue, le 22 août prochain, en Côte d’Ivoire, son deuxième match de poule contre les espoirs ivoiriens. Comme si ce match ne les intéressait pas, la Fédération sénégalaise de football (Fsf) et la Direction technique nationale (Dtn) ne parlent que du programme des ‘Lions’ qui doivent rencontrer en match amical les ‘Black stars’ du Ghana, le 21 ou le 22 août prochain.



Phases éliminatoires des jeux olympiques de Pékin 2008 : L’équipe nationale espoir oubliée au profit des ‘Lions’
Les petites catégories ne manquent pas de talent, mais elles ne sont pas prises en compte ou sont mal gérées au Sénégal. Il en est ainsi jusqu’au niveau de l’anti-chambre (les espoirs) de la ‘Tanière’ des ‘Lions’ qui font courir les fédéraux et autres agents du ministère des Sports. Cette équipe du Sénégal espoir qu’on avait montée, en fin mai dernier, à la ‘va-vite’ pour faire face aux espoirs maliens, le 1er juin dernier, avait pourtant laissé de belles impressions quant à la suite des éliminatoires des Jeux olympiques (Jo) de Pékin 2008. Composée de Massamba Lô Sambou, Habib Demba Sow, Papiss Demba Cissé, Joseph Bassène, Mohamet Rebeiz…, cette équipe avait produit un grand match devant des espoirs maliens habitués à jouer les premiers rôles, en Afrique, dans cette catégorie espoir. Mais, sans aucun complexe, Habib Demba Sow (homme du match) et compagnie qui n’ont eu que quatre séances d’entraînements pour préparer ce match contre les Maliens, avaient montré, sous les yeux du directeur technique national (Dtn), Amsata Fall, et du premier vice-président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), Momar Ndiaye, qu’ils étaient de potentiels ‘remplaçants’ de la bande à El Hadji Ousseynou Diouf.
Du Malawi où il se trouvait en compagnie de l’équipe nationale A du Sénégal, le Dtn, Amsata Fall qui avait, d’abord, suivi le match des espoirs avant de prendre l’avion pour retrouver la délégation sénégalaise, avait confié, à qui voulait l’entendre, ‘qu’il y a de très bons espoirs qui peuvent, d’un moment à l’autre, intégrer la tanière’. Que de beaux mots pour un avenir incertain de ces jeunes espoirs, depuis lors laissés à eux-mêmes par la Fsf et la Dtn.

Aujourd’hui, ces derniers n’en parlent même pas. Ils sont tous préoccupés par le match amical des ‘Lions’ contre les ‘Black stars’ du Ghana prévu entre le 21 et le 22 août et celui du dernier tour des phases éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) contre le Burkina Faso, au mois de septembre prochain, à Dakar. En effet, interrogé sur la situation de cette équipe nationale espoir, l’un des fédéraux se dérobe pour nous renvoyer vers la Direction technique nationale où l’on nous fait savoir qu’il reste encore du temps pour le match des espoirs contre la Côte d’Ivoire. ‘Les espoirs ne sont pas du tout négligés. Il reste encore du temps pour le second match des phases éliminatoires des Jo de Pékin. On est en train de travailler sur ce match. Le moment venu, vous vous en rendrez compte’, a soutenu notre interlocuteur qui a préféré se prononcer sous le couvert de l’anonymat.

Toutefois, l’un des sélectionneurs espoirs que nous avons contacté à cet effet, note que ‘depuis le match contre le Mali, la Fsf et la Dtn ne se sont plus souciées des espoirs. La seule préoccupation des fédéraux, c’est toujours l’équipe nationale A et rien d’autre. C’est vraiment regrettable. Mais, c’est la triste réalité’, a maugréé hier, ce technicien sénégalais. Pourtant, à la fin du match espoir Sénégal - Mali ( 0–0), Souleymane Camara ‘Gaucher’, satisfait de la prestation de ses poulains, avait laissé entendre qu’avec un bon encadrement, cette équipe sénégalaise ‘se fera entendre’ dans ces phases éliminatoires des Jeux olympiques de Pékin prévus en 2008. Son appel du pied a-t-il été entendu ? Allez savoir. Seulement, les espoirs ivoiriens qui avaient perdu leur premier match face aux Zambiens (0-2) attendent de pied ferme les Sénégalais pour revenir dans cette poule dans laquelle ils occupent, présentement, la dernière place.

Mamanding Nicolas SONKO
Source: Walfadji

Article Lu 1664 fois

Jeudi 12 Juillet 2007





1.Posté par amadou le 08/08/2007 21:04
le problem c pas kestion de joueur le senegal est l' un des pays africains a avoir bcp de joueurs ds les centres de formation que ce soit en L1 ou en L2
le problem c que les dirigeants c des radins ils ne veulent pas leur payé le billet pour les competitions jeunes je vous le jure il ya des talents fou des jeunes senegalais et comen voulé vous ke lon gagne des titres c pa possible . exemple le maroc en espoir ils font venir ts leurs jeunes d'europes et sa joue au ballon si on veut fer evoluer le foot senegalais ils faut fer un peu defor en depensant pour les jeunes(leur acheter) lé billé davion g que sa a dire wassalam
un messieur ki suit les jeunes footbaleur senegalais en france

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State