Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pénurie d’essence Super à Dakar : La situation à la normale aujourd’hui

Article Lu 1642 fois


Jusqu’à hier dans la soirée, la pénurie d’essence super persistait dans les diverses stations services de Dakar. Le comité national des hydrocarbures rassure et avance que la situation du pool essence reviendra à la normale avant le week end.

On la voyait venir cette pénurie d’essence super constatée à Dakar. Depuis quelques jours déjà, les automobilistes faisaient le plein de carburant en ayant eu vent de rumeurs sur la question. Effectivement, précise le gérant de la station Oilibya (ex Mobil) de la Sicap Amitié 2/ Bourguiba, ces perturbations sur l’approvisionnement en essence super sévissent depuis trois jours. Lui même avait pris les devants en passant il y’a deux jours, une commande de 7000 litres d’essence.

« Tout a été acheté en un temps record jusqu’au fond de cuve, informe t-il ». En fait, c’est parce que depuis mardi dernier, cette station service était la seule à disposer encore de carburant dans les parages. Résultat, il y’a eu un rush indescriptible qui a occasionné cette situation de pénurie. Même cas de figure du côté de plusieurs stations services situées aux environs de Castors et de Grand Dakar. Jusqu’à hier, seul le distributeur Elton fournissait encore de l’essence notamment à la station de Mermoz.

Le conseil national des hydrocarbures rassure en informant que la SAR devait mettre hier, sa première production de supercarburant sur le marché. Elle devrait être suivie dès aujourd’hui par un opérateur défaillant qui finalement recevra et mettra sur marché 4000 tonnes de supercarburant représentant 22 jours de consommation nationale de ce produit stratégique. Par conséquent, analyse le conseil, la situation devrait revenir à la normale dans les plus brefs délais.

Il faut dire pour rappel que le pool essences constitué du supercarburant, de l’essence ordinaire et de l’essence pirogue, a connu ces tensions sur le volet approvisionnement suite à l’arrêt programmé de la Société africaine de raffinage (SAR) pour une révision générale, du 28 janvier au 5 mars 2008. Un pétrolier s’était engagé à importer 7000 tonnes de supercarburant dont 3000 devaient être déclassées en essence ordinaire.

Cette importation signale le conseil national des hydrocarbures, était programmée pour arriver dans la fourchette du 11 au 15 mars 2008 et couvrir ainsi les besoins du marché national en essences jusqu’au 31 mars 2008, date à laquelle la SAR commencerait à produire des essences après son redémarrage. Malheureusement, la rupture est intervenue du fait du non respect par l’opérateur de son engagement d’importation et précipitée par les sorties importantes de supercarburant pendant le sommet de l’OCI.

Source: Le Soleil

Article Lu 1642 fois

Vendredi 28 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State