Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pénurie d'eau à Touba: Adama Sall hué par des populations de Madyana

Article Lu 1485 fois

Des quatre ministres de la république qui ont jusque-là fait le déplacement à Touba, pour les besoins des préparatifs de la 113eme édition du magal, Adama Sall a le plus souffert. Lui qui a été conspué et hué par des populations de Madyana, un quartier de Touba, qui lui ont réclamé à tue-tête de l'eau. Le Ministre de l'Hydraulique rurale et du réseau hydrographique national a pourtant tout fait pour les rassurer, mais la réalité est cruelle : Touba est à sec, même la demeure du khalife n'est pas épargnée.



Un véritable calvaire, la journée de travail de Adama Sall, ce mardi à Touba. Le ministre de l'Hydraulique et du réseau hydrographique national a reçu en pleine figure le trop-plein d'amertume de la part des populations de Madiyana, un quartier de la ville sainte. Ces dernières sont sorties spontanément, au passage du cortége du ministre, pour lui asséner une seule vérité, "amougnou ndox, ndox lagnou beug" (on n'a pas d'eau, nous voulons de l'eau). En effet, c'est le slogan qu'elles ont crié à tue-tête, l'espace de quelques minutes. Suffisant pour faire prendre conscience aux autorités que depuis des jours, l'eau ne coule plus à flots des robinets de la ville sainte de Touba. Même la demeure du khalife des mourides n'est pas épargnée. Et il semblerait que le problème soit lié à une rupture du stock de carburant devant faire fonctionner les 16 forages de la ville. Pour pallier cette situation, le ministre a débloqué 1000 litres de carburant ; de quoi faire tourner les machines pendant juste 10 heures. La situation est donc grave, à moins de dix jours du magal ; mais Adama Sall ne manque pas d'arguments pour rassurer sur les dispositions prises pour "qu'aucune pénurie d'eau ne soit notée pendant le magal". Au-delà de la remise en état des 16 forages par un système de maintenance, un autre sera ouvert prochainement. Il s'agit de celui de Tindody, qui fait partie du programme spécial des chantiers de la ville initiée par le défunt khalife. Mais étant donné que la puissance cumulée des 17 forages fait 66 mille mètres cubes, ce qui constitue une consommation pour 2.700.000 personnes, la solution selon le ministre pourrait se trouver du côté des camions citernes qui seront acheminés. Ce sont au total 190 dont 15 de 30 mètres cubes, soit 90 de plus que l'année dernière. D'autres mesures sont aussi prises, notamment la fourniture des forages en groupes électrogènes ; ce qui contribuera à leur autonomie de fonctionnement. Sans oublier la lancinante question de la qualité de l'eau, qui sera peut-être résolue avec la campagne de traitement des bassins et la chlorisation. Des promesses sans garantie de délai ; l'Etat serait-il à court de liquidités?

Source: L'office

Article Lu 1485 fois

Mercredi 20 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State