Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pèlerinage aux lieux saints de la chrétienté : La première vague a quitté Dakar avant-hier

Article Lu 11071 fois


La première vague des pèlerins catholiques a quitté Dakar, avant-hier dans la nuit, en direction des Lieux Saints de la Chrétienté. Très heureux, les pèlerins sénégalais ont assuré qu’ils vont prier pour les malades, les pauvres, les pouvoirs publics, pour une bonne pluviométrie et surtout pour une amélioration de la situation économique du Sénégal et un retour définitif de la paix en Casamance.

Partagés entre la joie et le stress, les premiers pèlerins Catholiques aux Lieux Saints de la chrétienté ont quitté Dakar avant-hier dans la nuit. Au nombre de cent, ils étaient manifestement pressés d’embarquer afin d’aller fouler la terre sainte, terre de la foi chrétienne comme l’avait bien mentionné Mme Diop Josiane Barry de la paroisse Notre Dame des Victoires de la Cathédrale de Dakar. Visage radieux, Mme Barry s’est dite heureuse et fière de faire partie des chrétiens qui, à travers ce pèlerinage, vont marcher sur les pas du Christ. Ainsi, martèle-elle, « nous allons visiter et prier sur différents lieux dont Montabord où Jésus Christ a été transfiguré. Nous allons aussi visiter les grands temples de prière chrétiens notamment les basiliques Saint Pierre et Saint Paul de Rome. Nous irons également à Jérusalem, Nazareth et marcherons sur les pas de Jésus Christ ». Sourire aux lèvres, Albertine Coly Badji n’en revenait pas. Pour elle, « ce pèlerinage est le meilleur cadeau de ma vie. Vous imaginez ce que je ressens à ces moments car il n’est pas donné à n’importe qui d’aller à Rome. J’y vais pour prier pour moi, ma famille et tout le peuple sénégalais. C’est une grande fierté ». Chez les Chrétiens, le pèlerinage est une aventure spirituelle, mais c’est aussi une occasion, explique Charles Lambal, pharmacien au service médical des étudiants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, de renforcer la foi et de vivre une espérance en marchant sur les pas de Jésus Christ « notre Seigneur et Sauveur ». Très heureux, le natif d’Oussouye, au sud ouest de la région de Ziguinchor, a tenu à rendre hommage aux autorités du Crous (Centre des œuvres universitaires de Saint Louis du Sénégal) qui lui a octroyé le billet de ce pèlerinage. Et comme Charles Lambal, ils sont nombreux les pèlerins catholiques à bénéficier des billets de la part de leurs entreprises pour aller en pèlerinage en terre sainte de la Chrétienté. Car, il n’est pas donné à n’importe qui, par ces temps qui courent, de débourser 1.900.000 francs Cfa pour se rendre au pèlerinage même si cela vaut la peine.

C’est pourquoi, beaucoup d’entre eux ont donné leurs assurances qu’ils vont prier pour le développement de leurs entreprises. Le pèlerinage est une démarche de foi, mais aussi des moments de recueillement, a déclaré l’abbé Thiery Joseph Abraham Sagna du diocèse de Kolda, paroisse Sainte Claire de Mampatime. « Je vais prier pour la paix au Sénégal en particulier en Casamance ». cette phrase était dans toutes les lèvres des pèlerins catholiques, interrogés à quelques minutes de leur départ. Dans un ton très pieux, le vieux François Diédhiou de la paroisse Marie Immaculée des Parcelles Assainies de Dakar, a déclaré sous les regards de ses enfants qui l’accompagnaient : « je vais prier pour moi parce que charité bien ordonnée commence par soi même, mais je prierai aussi pour mes enfants et ma verte Casamance, car il faut que la Casamance retrouve la paix au même titre que les autres régions du Sénégal ». Angel Badiane la plus jeune de cette première vague, a donné son assurance pour prier pour le retour de la paix en Casamance. Elle va aussi prier pour les jeunes sénégalais qui sont tentés par l’émigration clandestine. « Que le seigneur leur donne le courage de rester et de travailler pour le développement du Sénégal », nous a confié la jeune pèlerine pleine de vie.

. La deuxième vague des pèlerins catholiques devait quitter Dakar, elle aussi, hier nuit. Les autres pèlerins les rejoindront certainement au cours de la semaine.

Bacar Dia aux pèlerins : « Priez pour le Sénégal et l’Afrique »

« Je suis venu vous apporter le salut fraternel du président de la République Me Abdoulaye Wade, de son Premier ministre et de tout son gouvernement. Le président Wade m’a demandé de vous dire de prier chacun et chacune pour le Sénégal, plus particulièrement pour les malades et les pauvres. De son côté, le président Wade ne ménagera aucun effort pour la réussite de ce pèlerinage ».

Bacar Dia, au nom du chef de l’Etat et du ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères, a souhaité un bon pèlerinage aux catholiques et leur a demandé de prier pour le Sénégal et l’Afrique. Auparavant, Mgr Benjamin Ndiaye, Evêque de Kaolack par ailleurs président du Comité inter diocésaine national de pèlerinage Catholique (Cinpec), dont la mission est d’organiser le pèlerinage aux lieux saints de la chrétienté, a remercié le ministre de l’Information, « pour ses sages paroles ».

En s’adressant à ce dernier, il a donné l’assurance que les 392 pèlerins catholiques prieront pour les pouvoirs publics, avec à leur tête, le président de la République comme ils ont l’habitude de le faire à chaque pèlerinage. Pour cette présente édition, le thème retenu est « les pèlerins d’espérance ». A travers ce thème, dira l’évêque de Kaolack, « nous voulons nous sentir porteur de toute la vie de notre nation dans toutes ses composantes notamment dans ses difficultés mais aussi dans ses progrès ». Mgr Benjamin Ndiaye a fait savoir au ministre porte parole du gouvernement que « l’espérance dans la tradition Chrétienne est par définition la vertu des voyageurs, parce que celui qui voyage a confiance en Dieu. En nous intitulant pèlerins de l’espérance, nous voulons tout simplement répondre à l’appel de Dieu, qui est de nous mettre en marche pour mieux le connaître afin de le suivre ». Et comme « vous l’avez souhaité, M le ministre, les pèlerins Chrétiens, par ma voix, vont prier pour toutes les familles sénégalaises qui sont en difficulté, pour les malades et les paysans. Mgr Benjamin Ndiaye a salué les efforts que l’Etat du Sénégal a fait en mettant à la disposition des pèlerins, une enveloppe qui tournerait autour de 200 millions de francs Cfa. L’évêque du diocèse de Kaolack a formulé des prières à l’endroit de tous les pèlerins en demandant que le Seigneur bénisse leurs pas, qu’Il agrée leurs prières afin que chacun et chacune d’entre eux rentre sain et sauf.

Et Bacar Dia de conclure à sa suite en disant « je vous souhaite au nom du chef de l’Etat, un bon pèlerinage, que Dieu vous accompagne dans la paix et la joie pour le bonheur de tout le peuple sénégalais ». Amen répliquent les pèlerins.


Eugène Kaly
Source: Le Soleil

Article Lu 11071 fois

Mardi 4 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State