Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pédophilie: Le maçon s'acharnait sur une fillette âgée de 5 ans…

Article Lu 1809 fois

Ce prévenu assez particulier risque une lourde peine, car le certificat médical atteste qu'il y a des séquelles d'acte de pédophilie. Le représentant du ministère public a requis l'application de la loi. Les parents de la fillette maintiennent que les faits reprochés au prévenu sont bel et bien établis, et réclament l'application stricte de la loi. L'affaire s'est passée aux Parcelles Assainies, plus précisément à l'Unité 16. Le pédophile sera fixé sur son sort dès ce jeudi, 14 juin. Les plaignants demandent les frais médicaux de leur fillette, dont le montant s'élève à 500.000 francs.



Pape Sylla est âgé de 45 ans, soit 5 ans de plus que le père la fillette, S.M. Il est même le grand-père de la victime, du côté maternel, car sa maman, Khady Niang, n'est âgée que 24 ans. Cette histoire de pédophilie s'est passée le 18 mai dernier aux Parcelles Assainies, plus précisément au domicile des parents de la victime à l'Unité 16 ; ce jour-là, selon la maman de la fillette, les occupants de la maison étaient absents. Alors, Pape Sylla, maçon de son état, chargé en outre d'en achever la construction, se trouvait seul avec la fillette. Cette dernière, élève, n'ayant pas cours ce jour-là ; et sa maman, Khady Niang, avait conduit son dernier-né à l'hôpital pour des soins. Face à l'interrogatoire assez musclé, la maman de la victime affirme qu'elle avait des soupçons, sur le comportement sexuel « déviant » du prévenu. Car, poursuit Khady Niang, le maçon a procédé à trois tentatives sur elle-même, avant de se lancer à l'assaut de la fillette. Et d'expliquer que, quand elle est revenue de l'hôpital, elle a trouvé sa fillette couchée et en train de pleurer ; malgré son insistance, elle n'a pas voulu lui révéler la vérité. « Mais trois jours après, elle souffrait toujours de douleurs atroces, tout en marchant très péniblement ; son père m'a dit alors de la conduire à l'hôpital, et on m'a conseillé d'aller voir un médecin de génécologie », révèle-t-elle. Khady explique en outre que c'est ce dernier qui lui a fait établir un certificat médical, faisant état des blessures dues à une pénétration du doigt dans le sexe la fillette. Par ailleurs, la victime elle-même est passée aux aveux, en pointant du doigt Pape Sylla comme étant le seul coupable. Quant au prévenu, Pape Sylla, il balaiera d'un revers de main les propos des parents et de la victime : « j'ai une femme et trois enfants, par ailleurs mes gosses sont plus âgés que celle-là, je ne l'ai jamais touchée ; je peux le jurer sur le Coran ». Le père de la fillette, monsieur Massaly, soutiendra à la barre que sa femme lui avait signalé à trois reprises les tentatives de Pape Sylla sur elle-même. Et de préciser que quelquefois, Pape Sylla venait dans son salon pour regarder la télévision, en simple slip ; ce qui, à ses yeux, renseigne amplement sur l'état d'esprit du prévenu. Sur le prix de la réparation, la maman demande qu'on leur rembourse les frais médicaux, qui s'élèvent à 500.000 francs. Le procureur a requis l'application de la loi. Le conseil du prévenu, Me Malick Mbengue, soutient que son client est poursuivi pour pédophilie. Mais ajoute que ses accusateurs veulent la peau de Pape Sylla, « simplement parce que c'est lui qui est chargé de faire la finition des travaux de la maison où le propriétaire a logé gratuitement ce couple qui ne paie aucun franc ; eux, argumente-t-il, ne souhaitent pas que le maçon termine son travail tôt. Mais cette thèse peut-elle justifier le comportement bizarre du prévenu, accusé par une fillette de cinq ans ? Question lancinante. Que le tribunal tranchera, ce 14 juin-ci.

Lassana Sidibé
Source: L'office

Article Lu 1809 fois

Mercredi 13 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State