Référence multimedia du sénégal
.
Google

Passation de service à la Solidarité Nationale: Ndèye Khady Diop refuse de libérer la boîte à sous à Faustin Diatta

Article Lu 11786 fois

La Génération du Concret refuse de libérer le Fonds de Solidarité Nationale. Ndèye Khady Diop, responsable de la Gc dont le Fonds a été retiré depuis le 4 mai dernier suite à un léger réaménagement du gouvernement de Souleymane Ndéné Ndiaye, n’a pas fait de passation de service avec le nouveau patron de ce Fonds, le Ministre Faustin Diatta chargé des affaires sociales et en relations avec les institutions.



Passation de service à la Solidarité Nationale: Ndèye Khady Diop refuse de libérer la boîte à sous à Faustin Diatta
Le Ministre d’Etat, ministre de la Famille, de la Sécurité Alimentaire, de l’Entreprenariat Féminin, de la Micro Finance et de la Petite Enfance, n’a plus en charge la Solidarité Nationale depuis le 24 mai dernier, suite à un léger réaménagement apporté dans le gouvernement de Souleymane Ndéné Ndiaye. Mais de sources concordantes, la responsable de la génération du Concret à Kaolack refuserait de faire la passation de service entre elle et Faustin Diatta qui a hérité de ce poste juteux depuis cette date. Nous avons essayé de connaître les raisons, mais en vain. Toutefois, l’importance de ce poste en direction des prochaines élections ferait que les responsables de la génération du concret ne veulent pas libérer cette boîte considérée comme «vache à lait» par nos responsables politiques. Les conclusions du rapport de la Cour des Comptes publié la semaine dernière donnent une idée sur l’utilisation malveillante faite de cette boîte par le gouvernement de l’alternance. Cela, à cause de sa position qui le place dans la catégorie «autres administrations» par un décret de répartition n°2004-564 du 26 avril 2004, portant répartition des services de l’Etat et celui du 27 novembre 2006 le rattache au cabinet du ministère de l’Agriculture, des Biocarburants et de la Sécurité alimentaire (MABSA). Ce qui risque, selon la Cour des Comptes, de créer une emprise de la tutelle sur le Fonds. Il a été d’ailleurs constaté, au niveau du FSN, une absence de lettre de mission. De ce fait, le ministère en charge de la Solidarité nationale s’est souvent substitué à la Direction du FSN dans la gestion quotidienne de ses activités, et utilise une partie des ressources du Fonds en guise d’appoint budgétaire. Ainsi, le Ministre en charge de la Solidarité nationale a imposé à la Direction du FSN le paiement de dépenses afférentes au fonctionnement de ses services ou liées aux activités de personnes morales privées. Prise en charge du programme de recherche et d’expérimentation de l’Algue Spiruline pour un montant de 10.000.000.Fcfa au profit de l’Association Education Santé (AES) de Mme Viviane Wade sur instruction du Ministre de la Solidarité nationale - participation au gala de l’Association Education Santé en 2004, pour un montant de 1.500.000 Fcfa - prise en charge des dépenses liées à l’assistance aux enfants malnutris du NIGER par l’AES pour un montant de 32.000.000 Fcfa en 2005. Bien qu’une telle opération soit humanitaire, elle ne rentre pas dans l’objet du Fonds, cette dernière ayant une compétence limitée dans le territoire national ; - achat de 1200 ballons de Football pour un montant de 14.160.000 Fcfa TTC auprès du fournisseur «Damel Trading», pour ne citer que cela. Dans ses réponses au rapport provisoire, la Direction du Fsn indique que cette situation s’explique, selon elle, par le fait que le Ministre se soit rabattu sur le Fsn, pour mener ses activités. Une telle justification a évidemment été jugée irrecevable. Par ailleurs, le Ministre de la Solidarité nationale a demandé au Directeur du Fsn, de régler des dépenses n’entrant pas dans l’objet du Fonds. Il s’agit : - de la prise en charge des dépenses liées à la tapisserie de la Grande Mosquée de Kahône, pour un montant de 753.200 F (chèque n°395 8376 SGBS du 20 juillet 2005) - d’un don de 100 tonnes de ciment pour une valeur de 5.091.700 F pour la construction de la grande mosquée de Tivaouane en août 2005. Ingérence de la tutelle dans la gestion du Fonds. La Direction du Fsn a constamment reçu de son ministère de tutelle des ordres de paiement de factures relevant d’opérations qu’elle n’a pas instruites. Suffisant donc pour comprendre que le fonds de solidarité national est un fonds pour se faire de militants. D’ailleurs, Farba Senghor qui était la tutelle avait en même temps la tête de la section mobilisation au niveau du Pds. c’est pourquoi, la génération du Concret refuserait de libérer cette boîte à sous, en perspective des élections de 2012. Même si le Ministre Faustin Diatta dirige la direction de l’action sociale, il n’a toujours pas hérité du Fonds de solidarité nationale. Ministre d’Etat, ministre de la Famille, de la Solidarité nationale, de la Sécurité alimentaire, de l’Entreprenariat féminin, de la Micro finance et de la Petite enfance dans le premier Gouvernement de Souleymane Ndéné Ndiaye, Ndèye Khady a perdu depuis le 24 mai, le Fonds de solidarité nationale au profit de Faustin Diatta ancien Directeur de Cabinet du Ministre Aziz Sow, qui devient ministre des Affaires sociales et des Relations avec les Institutions.

Sambou BIAGUI

Source: 24 Heures Chrono

Article Lu 11786 fois

Mardi 4 Août 2009





1.Posté par Sambafora le 04/08/2009 21:29
C dommage que jusqu'à présent,l'Action sociale n'a pas sa place qu'il lui faut dans l'ossature gouvernementale,ballotée qu'elle est de gauche à droite pour satisfaire,non pas l'intérêt des populations de pus en confrontées à des difficultés de survie,mais simplement des intérêts cryptopersonnels,soit disant pour entretenir une clientèle politique et un électorat assoiffé de riz et de billets de banques.
Réveillez vous chers gouvernants et mettez au devant de vos priorités la prise en charge véritable de la demande sociale avant qu'elle ne vous ensevelisse comme le régime précédent.
A bon entendeur,Salut

2.Posté par Karim le 05/08/2009 10:51
elle se prend pour qui?

3.Posté par amsito le 06/08/2009 14:08
si le fsn regenere plus de fric alors ke le peuple souffre,pourkoi les justiciers du pays ne convoquent pas awa ndiaye et farba senghor; card'apres leur reponses ils se foutent du peuple et de notre justice . mr les juges relevaient la tete svp !

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State