Référence multimedia du sénégal
.
Google

Passant de la parole aux actes : Souleymane Ndéné Ndiaye s’attaque à Keur Serigne bi

Article Lu 11207 fois

Visiblement satisfait de la décision du chef du gouvernement de faire cesser l’activité illicite de vente de médicaments, l’Ordre des pharmaciens invite l’Etat du Sénégal à prendre toutes les dispositions pour faire respecter cette mesure.



Passant de la parole aux actes : Souleymane Ndéné Ndiaye s’attaque à Keur Serigne bi
Le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, vient d’ordonner l’arrêt immédiat de la vente illicite de médicaments. La décision a été prise, hier, à l’issue de l’audience qu’il a accordée à une délégation de Keur Serigne Bi, un établissement au cœur de Dakar, spécialisé dans la vente illicite de médicaments. En prenant une telle décision, le chef du gouvernement joint ainsi l’acte à la parole. Il l’avait annoncé lors de sa Déclaration de politique générale, jeudi dernier, devant les élus du peuple qui l’avaient interpellé sur le cas Keur Serigne Bi. ‘Je vais saisir le ministre de l’Intérieur pour que des mesures énergétiques soient prises contre les médicaments de la rue. Que ce soit à Keur Serigne Bi ou autre, des dispositions seront prises pour enrayer définitivement ce fléau’, avait martelé Souleymane Ndéné Ndiaye qui vient ainsi de poser les jalons de la disparition de Keur Serigne Bi et du marché parallèle de médicaments.
Cette information est confirmée par le patron du groupe Ccbm, Serigne Mboup, qui servait de facilitateur entre les représentants de Keur Serigne Bi et le chef du gouvernement lors de l’audience d’hier. Serigne Matar Ndiaye dont on dit représentant de Serigne Mbacké Madina à cette rencontre a également confirmé cette décision. Ainsi, les représentants de Keur Serigne Bi ont jusqu’au 15 août 2009 pour assurer la reconversion des personnes qui s’activent dans ce commerce illicite.

Cette décision du Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, est accueillie avec soulagement par les pharmaciens qui font les frais de la vente illicite de médicaments. ‘A partir d’aujourd’hui, personne n’a le droit de vendre des médicaments hormis les établissements indiqués à cet effet’, précise le président de l’Ordre des pharmaciens, Cheikh Oumar Dia, qui a pris part à la rencontre d’hier, en compagnie d’une délégation de son regroupement. A son avis, cette décision doit être portée sur toute l’étendue du territoire national. L’Ordre des pharmaciens invite également l’Etat du Sénégal à prendre toutes les dispositions pour faire respecter cette mesure.

‘Rafale de balles pour finalement rater la cible’. C’est, souligne-t-on, l’image que renvoyait le combat tant agité contre le marché illicite de médicaments et le problème de Keur Serigne Bi. Aujourd’hui, après moult tergiversations, et pour la première fois dans les annales du pays, une autorité en l’occurrence le Premier ministre pose un acte courageux en ce qui concerne le cas Keur Serigne Bi. Jusque-là, il n’y a eu que des déclarations d’intention qui ont été servies au point que certains observateurs se demandaient de quoi la puissance publique avait peur.

Vendredi dernier, les pharmaciens avaient baissé rideaux pour protester contre la vente illicite de médicaments et manifester leur compassion à leur collègue pharmacienne dont le neveu a été tué par des malfrats qui cambriolaient la pharmacie Actuel, sise au Canal IV. Cette journée coïncidait avec la Journée de sensibilisation contre les médicaments de la rue, organisée à la place de l’Obélisque.

Issa NIANG
Source Walfadjri

Article Lu 11207 fois

Mercredi 29 Juillet 2009





1.Posté par teuse le 29/07/2009 15:16
BRAVO COUS KOR SA WAKH BA POUR UNE FOIS UN RESPONSABLE RESPECTE SES ENGAGEMENTS DEVANT LA NATION. VRAIMENT LES PHARMACIENS SONT SONT FATIGUES. SA KANAME REK TOUT LE SALOUM EST DERRIERE TOI.

2.Posté par Karim le 29/07/2009 15:21
keur serigne bi n'est que l'arbre qui cache la forêt

3.Posté par OUZIN le 29/07/2009 15:23
Bonne décision !!!!
Faire autant pour tous les secteurs de l'économie sénégalaise.
Pensez à réduire aussi le train de vie de l'état.
Bonne continuation

4.Posté par xeuss le 29/07/2009 15:53
bah c est encore des paroles attendons les actes

5.Posté par thiama le 29/07/2009 17:22
merci jule

6.Posté par baol le 29/07/2009 17:56
Bravo mais il ne suffira pas seulement de négocier pour qu'ils aient le temps de se déplacer. Il faut envoyer les forces de l'ordre , procéder à une saisie et détruire les produits.

Prions pour que le ministre joigne l'acte à la parole car les pharmaciens sont fatigués mais le peuple aussi souffre . Y a plein d'ignorants qui achetent des produits de la rue qui tuent.

7.Posté par momiss le 29/07/2009 18:05
bravo apre TOUBA che plue pire est alore si tue courage allez a touba wasalam

8.Posté par eco le 29/07/2009 21:03
momiss tu es un cochon de premier classe touba c la capitale saint du senegal chasse et autres qui n aime pas c t un empire qui a c loi independent .quant a les medicaments le mieux on la pas encore dit c chères ont doit occuper de les reduires c mieux .que augmenter tu petrole dans le feu wasalam

9.Posté par ala kham le 29/07/2009 22:57
lii lepe dara mettiwouleunci loudoul tourou serigne bi lici mbedemi mo guena bari fouf te mingui partout ci biir rewmi wante lileune nakhary didague seune khol kanam la dieum lounguene mane defleune bagouleun loudoul kou amoul khaliss bou febare dou fadiou phar dou leble dou wagni bene fiftine boukou manke dangaye dee wante doo fadiou te 90%Popilationbi amougnou dara wante yalla gamoul nelawoul bountou boungeune fermi benene oubikou

10.Posté par Fifi le 30/07/2009 02:32
Voila une décision à applaudir de toutes nos forces. Pour une rare fois que le gouvernement de Wade se dirige dans une bonne direction nous devons le soutenir et les supporter dans cette décision. Une chose est sure, les lobbies vont s'activer et chercher l appui des marabouts vereux mais nous osons esperer que le gouvernement va tenir bon et defendre les interêts du peuple.
BRAVO NDENE

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State