Référence multimedia du sénégal
.
Google

Parti démocratique sénégalais libéral : Abdoulaye Wade mal parti

Article Lu 12391 fois

XIBAR.NET (Dakar, 18 Janvier 2010) - Le président sénégalais Abdoulaye Wade s’est signalé à son monde politique. Il va lui laisser en héritage le parti qu’il avait créé, il y a de cela 36 ans, avec le diminutif « libéral » comme ponctuation. Mais son ingrédient, à l’allure d’un chahut intellectuel, qui risque bien de l’emporter.



Parti démocratique sénégalais libéral : Abdoulaye Wade mal parti
En mettant en valeur et au premier chef, l’ancien ministre Farba Senghor, dans la configuration de son nouveau parti démocratique sénégalais libéral, le président Wade s’est résolu comme à aller au suicide. Il a mis les chèvres avec les choux, les carnivores avec des moutons. C’est l’unique lecture qui en est faite par ses proches des années de braise : « On ne comprend plus Abdoulaye Wade. A-t-il maintenant la tête sur les épaules », se demandent-ils. Car, « mettre Farba Senghor au-devant de Idrissa Seck, de Pape Diop et de Souleymane Ndéné Ndiaye », c’est vexer tous ses férus d’antan.

Mieux, c’est opposer celui-ci aux autres, dans une bataille à mort. Le sopi s’est suicidé », ont conclu certains partisans des uns et des autres. Car, à les en croire, « le président Wade a été mal inspiré » dans son choix. D’ailleurs, accusent-ils, « c’est sa faiblesse pour son épouse et son complexe pour son fils, Karim » ; qui seraient à l’origine d’un tel « apocalypse ». Le mot ne serait pas de trop. Car, « vouloir mettre Farba Senghor, au-dessus de personnalités au-devant des premières institutions du pays, dont le président du Sénat, ceux de l’Assemblée nationale et du Conseil économique et social, sans oublier Idrissa Seck, qui fut Premier ministre et numéro 2 du Pds », c’est « simplement concocter un fatal cocktail Molotov », se désole un proche de l’administrateur du défunt Pds, Abdoulaye Faye.

Pire, renchériront ceux qui assistaient à ses « confidences », « le président Wade par cet acte a enterré » sa formation politique. Ceci, pour avoir mis ensemble des « contradictions plus qu’opposées ». Selon nos interlocuteurs, en créant et structurant son nouveau parti, le président Wade entame « le démantèlement de tous ses efforts politiques ». Autrement, il va tenter, « en vain » de faire coexister « les hyènes, les rapaces et les chèvres », que seraient, sans catégorisation, Farba Senghor, Idrissa Seck et Pape Diop, entre autres proches et « disciples » du président Wade. L’avenir nous édifiera.

La Redaction

Article Lu 12391 fois

Lundi 18 Janvier 2010





1.Posté par pi le 18/01/2010 08:35
tant pis pour eux,ils n'ont qu'a se manger entre eux et aller au diable,je leur souhaite bon appetit...Idy,Pape Diop....et consort n'ont que ce qu'ils meritent,Wade s'en fout,il a deja eu ce qu'il voulait ,il va les humilier avant de se barrer pour de bon...i hate that fucking bunch of punks..

2.Posté par sambou le 18/01/2010 09:03
sa ne marchera pas ce senario un farba qui commande des ministres

3.Posté par manas le 18/01/2010 10:52
en tout cas pour une fois je suis d accords avec le president avec la nomination de farba a se poste comme ca il va casser definitivement le pds ou pdsl car si c est un homme aussi ininteligent qui doit diriger ceux qui serront appeller a diriger le pays en cas de victoire de wade..........l affaire est grave

4.Posté par Comprendre le 18/01/2010 11:15
Que le Pds explose en mille morceaux, ne peut être qu'une très bonne nouvelle pour la Sénégal

Personne ne regrettera la disparition de ce parti...

5.Posté par lui le 18/01/2010 11:18
C'est une catastrophe

6.Posté par yoro le 18/01/2010 12:27
wade me fait rire, il est vraiment hilare ce Monsieur...

7.Posté par cheikh le 18/01/2010 12:47
l bon dieu soit louè, liy diekh mo diekh

8.Posté par Ali le 18/01/2010 16:19
C'est bien fait pour leur gueule d'opportuniste. Comme il ne se respect pas, pourquoi Wade les respecterai....Ils sont prets a vendre leur propre Mere pour de largent, des gens sans dignites aucune!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State