Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pape Diop démissionne de son poste de député: en route pour la présidence du Sénat

Article Lu 1267 fois

Le maire de Dakar a dû avoir des gages fermes de la part du président de la République d'être porté à la tête du Sénat pour démissionner de son poste de député. Surtout qu'il ne fait pas partie des 35 sénateurs élus. A moins qu'il n'ait décidé de se replier sur sa mairie à quelques mois des élections locales.



Pape Diop démissionne de son poste de député: en route pour la présidence du Sénat
Pape Diop a démissionné de son poste de député. Pour convenance personnelle. Dans la lettre adressée au président de l'Assemblée nationale, Macky Sall, il écrit : ‘J'ai été élu sur la liste du département de Dakar lors des législatives du 3 juin 2007 pour un mandat de 5 ans. Cependant, pour des raisons personnelles, je démissionne de mon poste de député et vous prie d'en tirer toutes les conséquences au niveau du règlement intérieur de votre auguste assemblée’.
Mais la démission de Pape Diop - qui laisse sa place à un certain Dr Oumar Ndoye - est-elle un premier pas vers le fauteuil du Sénat ? Il est évident que pour siéger à la seconde Chambre, il lui faut obligatoirement quitter l'Assemblée nationale. Le cumul n'étant pas autorisé dans cette contingence par la Loi fondamentale. Seulement, si Pape Diop a décidé de se délester de sa casquette de député, c'est parce qu'il a dû avoir des gages fermes de la part du président de la République d'être porté à la tête du Sénat. D'autant qu'il ne fait pas partie des 35 sénateurs élus à l'issue des sénatoriales. Seul le président Wade, qui a la prérogative de nommer les 65 autres membres du Sénat, peut faire de lui un sénateur. Alors, Pape Diop se serait-il hasardé à quitter son poste de député s'il n'était pas sûr d'être nommé à la tête de la seconde Chambre ? A moins qu'il n'ait décidé de se replier sur sa mairie à quelques mois des élections locales.

En tout cas, des faits et gestes militent en sa faveur. Pape Diop, intuiti personnæ, a déclaré, alors que l'opinion glosait sur une supposée décision du chef de l'Etat de le nommer à la tête du Sénat, qu'il sera le président de la seconde Chambre. Quelque temps après, Abdou Fall tranche le débat en faveur du maire de Dakar en affirmant que ce dernier sera président du Sénat. Autre fait marquant et non le moins : Le président Wade, de retour de ses vacances en Europe, avait invité Pape Diop à bord de son véhicule au moment où les ministres du gouvernement, hormis Ousmane Ngom qui avait eu droit à un sourire, avaient l'air d'être d'illustres inconnus en face du chef de l'Etat. Le revirement du Parena de Marième Wane Ly, qui avait d'abord jeté son dévolu sur le Pr Iba Der Thiam pour la présidence du Sénat, avant de revenir sur ses pas pour porter son choix sur Pape Diop, n'est pas à classer au rayon des fourberies politiques. Le dernier acte en date, c'est Pape Diop, lui-même, qui vient de le poser en démissionnant de son poste de député.

Pourtant, bien qu'étant considéré comme le candidat du président Wade, le maire de Dakar n'est pas seul dans la course. Aminata Tall convoite le fauteuil du Sénat de même que l'ancien président de l'Assemblée nationale, Youssou Diagne.

Amadou DIOUF
Source: Walfadjri

Article Lu 1267 fois

Jeudi 13 Septembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State