Référence multimedia du sénégal
.
Google

Palais de la République : Mme Viviane Vert Wade décide au sommet de l'Etat

Article Lu 13630 fois

XIBAR.NET (Dakar, 11 Janvier 2010) - Imbue dont ne sait quel pouvoir, la Première dame du Sénégal, Mme Margueritte Viviane Vert, est montée sur le monument de la « renaissance africaine » pour tancer et faire expulser un technicien, dont le tort était d’être sur les lieux pour remplir un contrat dûment signé. C’est à se demander où est donc passée la République ?



Palais de la République : Mme Viviane Vert Wade décide au sommet de l'Etat
Son mari, le président Wade, se définit comme le « premier des informels ». Il a donc transmis son virus à son épouse. Car, ou Mme Wade ne connaît pas les règles qui régissent les contrats de travail au Sénégal ou elle crache dessus. Sinon, comment comprendre quelle puisse faire expulser un travailleur d’une entreprise qui a en charge la conception du monument, si cher à son mari. Le droit a été bafouillé. Certainement que Atepa technologies, qui emploie celui qui a été la victime de la furie de Mme Wade va ester en justice. Ne serait-ce que pour rappeler que nul n’a le droit de se faire justice.

La Première dame a sévi, parce que Pierre Goudiaby est dans l’œil de mire de son fils Karim. On se croirait au temps des « âges farouches ». Au cœur de la République, elle se permet une vendetta.

D’ailleurs de quoi se mêle-t-elle, pour qui sait qu’officiellement elle n’a aucune fonction dansl’organigramme régissant le monument de la renaissance ? Même sa fille Sindiely, auquel le président Wade a confié la gestion de son monument, ne peut se permettre le comportement qu’elle a eu. Mme Wade doit savoir qu’il y a une procédure administrative et judiciaire pour rompre un contrat. N’a-t-elle pas monté deux Sociétés civiles immobilières avec sa fille en France, son pays d’origine ?

La Première Dame a mis à la porte un employé, en toute illégalité et de la manière la plus discourtoise, qui soit. Mme Margueritte Viviane Vert Wade doit savoir raison garder. C’est toute la République qu’elle a défiée. Une « bourde » de plus, qui vient s’ajouter à ceux récurrents de sa famille. C’est ce que sachant, juste après son geste, la présidence fusera un communiqué pour dire que Mme Wade n’est « ni de loin, ni de près » mêlée au contrat qui lie le monument de la renaissance à l’entreprise d’Atepa. Une méthode de dégager en touche si connue qu’elle fait sourire ; d’autant que le Première Dame considère les employés du palais comme ses domestiques, contre lesquels elle crie, tance et menace.

La Redaction

Article Lu 13630 fois

Lundi 11 Janvier 2010





1.Posté par ver du palais le 11/01/2010 05:15
VOUS DITES PREMIERE DAME DU SENEGAL PEUT ETRE QU`ELLE A LES MEMES POUVOIRS QUE LE PREMIER MONSIEUR DU SENEGAL..

2.Posté par qwedst480253 le 11/01/2010 08:11
Un Pere, UNE MERE, UN FILS pour une Republique

3.Posté par Doudou wade le 11/01/2010 08:17
La MERDE qui habite un corps ne peut produire que de la MERDE et ne peut se mouvoir que dans la MERDE.

4.Posté par mousse le 11/01/2010 08:39
les senegalais on tord.............d etre dirige par une bande de voyous...........qui decide a leur place................il est grand temps que le peuple se souleve........pour un terme a ce mafia.......qui risque de couter cher a ces habitants..............

5.Posté par noire ébène le 11/01/2010 11:24
on ne doit plus elire un président avec une femme blanche.ça nous donne une mauvaise image,trop c'est trop.

6.Posté par barro le 11/01/2010 12:01
Voici une raison de plus, de bouter ce trio hors du pouvoir. Cette dame, arrogante à merveille se croit en territoire conquis. Ce n'est pas elle que les sénégalais ont élu pour qu'elle se permette de prendre des décisions dans des affaires qui ne la concernent ni de près ni de loin. Elle devrait se faire toute petite et se garder de se mêler des affaires de la République mais ignorance quand tu nous tiens!!!!!

7.Posté par De Montreal le 11/01/2010 13:35
Vous avez raison sur toute la ligne noire ébène. Ca me rend malade de voir nos leaders politiques avec une femme qui ne soit pas sénégalaise!

8.Posté par damien le 11/01/2010 14:53
way yéne viviane mii fouyoul? anh???
ki khamna khétou silibame??
mon dieu!!
dak nak!?

9.Posté par mamiita le 11/01/2010 16:12
YOW KI MOM DA DIOG DIOGOU BEIGNET KAT!!!KHARAL MA HO SOULEYMAN JULES DIOP MOU KHASSATILA!!!VIVIANE VERT KHAMO SA KHETOU SILIP DEE!! TE NGUA YEM SI COUDOU NIOU ROFF LA SI GAYEE!!DEFA DOY SAKH TOUBAB SI BOPPAM MO NIOU SAPPI!!!

10.Posté par pape diop le 11/01/2010 18:06
qu'elle rentre chez elle ya n'a marre de ces toubabes qui se croit tout permissrako à besoin d'elle .

11.Posté par Socrate Dieng le 12/01/2010 04:07
Le Monument de la renaissance est là. Nous n’allons pas le détruire. Il continuera de susciter des conflits symboliques. Le monde noir cherche à asseoir des repères identitaires, à construire, à protéger des lieux de mémoires. S’il est un souhait à faire devant le fait accompli, c’est que le monument puisse susciter une grande émotion nationale et internationale d’identification, une valeur de rassemblement et qu’il sache transcender, comme le Christ de Rio, les polémiques de départ et s’imposer comme une icône dans l’affirmation et dans la montée en puissance du monde noir. C’est bien l’histoire qui validera la pertinence ou non du monument. S’il doit s’effondre, ce ne sera pas par son gigantisme mais par son échec à capturer les imaginaires, à entretenir le souvenir et à mobiliser pour un futur de dépassement. S’il doit s’effondre, c’est parce qu’il n’aura pas été contemporain d’un Sénégal économiquement aussi musclé et sain que les personnages du monument. C’est bien l’histoire qui dira si le président Abdoulaye Wade a eu raison ou non. Rendez-vous dans quelques années.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State