Référence multimedia du sénégal
.
Google

PSYCHOSE DES « XONS » AU MINISTERE DES SPORTS ? Bacar Dia veut déménager du 58 de la rue Carnot

Article Lu 1989 fois

L'histoire frise l'irrationnel. Mais elle est bien réelle. Le tout nouveau ministre des Sports et des Loisirs ne veut pas subir le même sort que ses deux derniers prédécesseurs. Et pour éviter de se «faire avoir», pour reprendre les mots d'un de ses collaborateurs, Bacar Dia est déterminé à ne pas s'installer à la rue Carnot. Aussi veut-il que son cabinet déménage au plus vite dans les nouveaux locaux du département situés à la Zone B.



PSYCHOSE DES « XONS » AU MINISTERE DES SPORTS ? Bacar Dia veut déménager du 58 de la rue Carnot
Depuis sa nomination à la tête du ministère des Sports et des Loisirs, le 1er avril dernier, et surtout sa passation de service, lundi 14 courant, Bacar Dia rechigne à mettre les pieds au 58 de la rue Carnot. En fait, le nouveau ministre des Sports ne s'est rendu à son cabinet qu'une seule fois, pour les besoins de sa passation de service. Et comble de l'irrationnel, dans son proche entourage, on souligne que c'est par pure précaution que le min­istre agit ainsi. Ses proches sont convaincus que les locaux de Carnot sont minés et que le ministre n'a pas intérêt à s'y installer.

La peur des «xons » serait-elle passé par là ? Sans doute. Car, de l'histoire du vécu récent des min­istres des Sports, il résulte qu'il y a de quoi se poser des questions quant à cette porte de sortie du gouvernement qu'est le Sport. Seul Joseph Ndong a pu réintégrer le gouvernement en devenant min­istre des Postes et de Télécommunications, après être passé par ce département. Hormis lui, tous les autres ministres, de Youssoupha Ndiaye à Issa Mbaye Samb, en passant par El Hadji Daouda Faye «Vava», y ont fait long feu. Pis, les derniers. min­istres des Sports de Me Abdoulaye Wade ont tous quitté le département alors qu'ils étaient alités et que leur cas inquiétait leurs proches. Les maladies mystérieuses dont ils souffraient, au moment ils se faisaient remplacer, ne sont donc pas étrangères à la psychose actuelle.

Le ministère va migrer à la Zone B.

Une psychose qui touche même les agents en service au département des Sports, où l'on se regarde depuis des semaines avec des airs de méfi­ance très prononcés. C'est qu'en vérité, au sein même des agents du ministère, l'on ne manque pas de se poser des questions sur le mystère qui règne à Carnot. D'ailleurs, l'on se plaît relever que Issa Mbaye Samb, dès son avènement, avait entamé la procédure de déménagement du min­istère en vue du transfert des services du cabinet vers Point-E ou la Vdn. Mais, compte tenu de la complexité de ce genre de démarche, le processus a tardé à aboutir et Issa Mbaye Samb a fini par tomber malade puis être éjecté du gouvernement alors qu'il était, et est encore, alité et hospitalisé en ­France. Une situation pas nouvelle, aux yeux des agents de Carnot, dans la mesure où «Vava» était aussi en séjour médical en Hexagone lorsqu'il a perdu son portefeuille ministériel, en septembre 2007.

Partant sans doute de ces constats, Bacar Dia s'est laissé convaincre par son entourage qu'il n'est pas sage d'aller s'installer dans les locaux du mys­térieux immeuble de trois étages du 58 de la rue Carnot, semble-t-il. Aussi, l'ex-ministre de l'Information a choisi une posture qui consiste à. attendre la disponibilité du nouveau siège du département pour y déménager Jusqu'ici, seul son directeur de cabinet travaille à Carnot. Et comme sont en phase terminale les travaux lancés par son prédécesseur pour un équipement du tout nouveau bâtiment devant abriter les services du département des Sports, à la Zone B, site qui a été finalement été retenu par ce dernier, le désormais patron des sportifs sénégalais ne devrait pas tarder à y migrer pour prendre possession de ses nou­veaux bureaux. Bacar Dia attend juste que ses locaux soient fonctionnels, dans les tout prochains jours, pour s'installer Mais c'est toujours mieux que de foncer tête baissée dans l'antre de Carnot, disent ses proches, au risque d'être victime de coll­aborateurs malintentionnés aux attributs mystiques ravageurs.

Harouna DEME

Source: le Populaire

Article Lu 1989 fois

Samedi 19 Avril 2008





1.Posté par wewe le 19/04/2008 14:22
JE TROUVE QUE C MIEU COMME CA ET SURTOUT FAIT ATTENTION A NE PAS RECONDUIRE LES MEMES CAIMANS C EUX QUI AMENENT LES MARABOUTS ACTUELLEMENT LE FOOTBALL SENEGALAIS A BESOIN D UN NETTOYAGE COMPLET VRAIMENT NOUS REVONS D UN FOOTBALL SANS XONS

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State