Référence multimedia du sénégal
.
Google

PROJET DU CHEF DE L'ÉTAT D'APPELER L'AFRIQUE À SE RETIRER DE LA CPI : Les défenseurs des droits de l’Homme condamnent et démontent l’argumentaire de Me Wade

Article Lu 1700 fois

La volonté affichée par le chef de l'État d'activer ses pairs du continent pour le retrait de l'Afrique de la Cour pénale internationale (Cpi) n'est pas du goût des organisations de défense des droits de l'Homme. Pas moins de cinq d'entre elles ont signé une déclaration pour condamner la démarche de Me Abdoulaye Wade avant de démonter sa plaidoirie.



PROJET DU CHEF DE L'ÉTAT D'APPELER L'AFRIQUE À SE RETIRER DE LA CPI : Les défenseurs des droits de l’Homme condamnent et démontent l’argumentaire de Me Wade
Amnesty international Sénégal, la Rencontre africaine pour la défense des droits de l'Homme (Raddho), l'Organisation nationale des droits de l'Homme (Ondh), le Réseau africain pour le développement Intégré (Radi) et Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (Acat/Sénégal) ont exprimé dans un communiqué «leur vive préoccupation face à l'initiative prise par le gouvernement du Sénégal». Selon ces organisations, les autorités sénégalaises ont convoqué une réunion des ministres africains de la Justice les 8 et 9 juin 2009 pour, selon Me Madické Niang, «susciter une position commune de l'Afrique face à la justice pénale internationale». Les signataires rappellent que c'est Me Wade qui, le 18 mai dernier, avait dit que «l'Afrique devrait retirer son adhésion jusqu'à ce que la Cpi devienne démocratique, juste et équitable»: Des propos qu'elles «condamnent fermement» parce que visant à «discréditer la Cpi et le combat qu'elle mène pour mettre fin à l'impunité des auteurs des atteintes aux droits humains, qu'ils soient des chefs d'État ou non».

Marquant leur surprise d'autant que «le gou­vernement et la société civile ont joué un rôle crucial dans l'aboutissement des négociations qui ont permis l'adoption du Statut de Rome créant la Cour et dont le Parlement a été le pre­mier au monde à ratifier ce statut», ces organisation ont battu en brèche les arguments de Me Wade. «La Cpi travaille actuellement sur quatre pays africains (dont) : La Rdc, la République Centrafricaine, l'Ouganda pour lesquels le procureur de la Cpi a été invité à enquêter par les gouvernements de ces pays», soulignent-elles. Le Soudan, rappellent-ils, a été déféré à la Cpi par le Conseil de sécurité. Mieux, signalent les signataires du document, «cette résolution a été votée, à l'exception de l'Algérie qui s'est abstenue; par tous les États africains membres du Conseil à cette époque». Toutes choses qui poussent les organisations de promotion des droits de l'Homme a dire que «l'allégation selon laquelle la Cour ciblerait uniquement les Africains est donc malveillante et sans fondement».

Au vu de tous ces éléments, elles exigent «l'ar­rêt immédiat de la campagne de désinforma­tion menée par l'Union africaine et certains chefs d'État dont celui du Sénégal».

Source: le Populaire

Article Lu 1700 fois

Dimanche 7 Juin 2009





1.Posté par ob-jek.sion le 07/06/2009 08:51
Emancipate yourself from the mental slavery
None but ourselves can free our minds

2.Posté par ob-jek.sion le 07/06/2009 08:52
Emancipez-vous de l'esclavage mental
Personne d'autres que nous-mêmes ne peut libérer nos esprits

3.Posté par bechirwade le 07/06/2009 11:41
Le front de liberation nationale du senegal denonce cette hyprocrisie de wade qui veut preparer une couverture apres son debarquement imminent du pouvoir par les soldats du peuple qui vont vous juger pour vos crimes constitutionnels,fonçiers et finançiers dont vous etes responsable depuis 2000 dans notre pays.

4.Posté par ALLAH AKBAR le 07/06/2009 13:16
ABDOULAYE WADE est un fantaisiste, il n'a rien à craindre pour sa vie aprés le pouvoir car personne ne s'occupera de son cas, pas même la CPI .
DIEU Tout Puissant n'est pas pressé et il se suffit largement pour rétablir son ordre. Alors saches que tes manigances ne sont que pour courte durée et ce que t'as fait aux dignes paysans, commerçants, pêcheurs, Croyants et croyantes du sénégal qui ont eu pour seul tord de te réélir président de la république TU LE PAYERA BIENTOT INCHALAH. Tu as vu OUMAR BONGO qui est paralysé et ne peut plus parler? c'est le seul sort qui est réservé aux francs maçons, qui font souffrir lils de DIEU sur cette terre.

5.Posté par Debolo le 07/06/2009 15:53
Wade est logique dans sa démarche. Son projet de monarchiser la république du sénégal, ne peut passer, que par une dictature sanglante, conduite par une répression sanglande, car les sénégalais ne se laisserons pas faire. C'est un manipulateur, donc il spécule sur tout ce qui lui semble opportun, pour renforcer son projet imonde. En se ritirant du CPI, avec ses pairs africains, il se couvre le C... avant l'heure. Mais il trouvera les sénégalais épris de justice, de liberté, et de démocratie, sur sa route.

6.Posté par Ali le 07/06/2009 17:46
Ok, les gars je suis toujours contre Wade.... Mais pour une fois il a raison. Cette court a la con et une autre forme de colonization... Il faut que les africains sachent, que nous sommes les seuls a pouvoir nous prendre en charge. Il n'y aucune cour qui puisse nous sauver de nos maudits dirigeants. Donc il est temps de nous reveiller avant qu'il ne soit trop tard..... Si cette cour voulait regler les problemes du Monde Kinsiger se promenent partout dans le monde malgre toutes les montruosites qu'il a commit....

7.Posté par king le 07/06/2009 17:53
UNITE AFRICAINE n'est qu'un label de passe-temps inter étatique.

s'ils y croyaient ces chefs d'états auraient pu en 3 mois désigner un CHEF D'ETAT DE L' AFRIQUE, de préférence une FEMME chevronnée provenant d'un des pays les plus petits et pauvres du continent.
Les chefs d'états actuels seraient des Super Gouverneurs de leurs pays respectifs ... et les chefs de villages et les délégués de quartiers seraient des préfets au moins ... tout gouverneur aura des comptes à rendre au Gouvernement Africain quotidiennement avec des rapports réguliers et détaillés ... les scientifiques se constitueraient en POLES DE REHERCHES APPLIQUEES, les religieux en POLES, etc ... et il y aura MOINS DE CAMPAGNES ELECTORALES.
mais comment peut on avoir l'esprit de menacer ou d'éliminer son propre compatriote et opposant politique et vouloir en même temps l'unité au niveau Continental? Y a des acquis sociologique, d'état d'esprit, de savoir vivre et de savoir être, culturel ... individuels et collectifs qu'il faut consolider aux niveaux local et interne d'abord.
Comment, intellectuels dit on, pouvez vous vous engager dans un projet pour lequel nous n'êtes pas du tout prêts?
Vous n'avez rien compris de vos cours à l'école.
Une étude de faisabilité sérieuse approuvée par les sommités africains ne peut aboutir qu'à un résultat prompt et visible.
Ou bien vous vous êtes réveillez comme dans un rêve avec l'idée de l'unité africaine qu'il fallait médiatiser pour s'en conformer selon sa posture du moment?
Ceux qui veulent s'unir se sont unis. L'Europe voulait l'EURO, ils l'ont. Ils ont même l'embarras du choix en faisant marcher la Turquie si je ne me trompe.
Le Rwanda, le Libéria, le Congo ... sont pacifiés.
Pourquoi les chefs d'états africains, qui ne sont pas en guerre, n'arrivent ils pas à s'entendre?
Décryptons les signaux de DIEU. Obama Président Noir aux Etats unis, les seuls vraiment unis au monde et qui pèsent très lourd.
Individuellement l'africain est un génie. Mais collectivement et politiquement nous sommes stupides ... Je crois !!!
Salam.



8.Posté par Carl le 07/06/2009 18:49
Je ne sais pas Wade mais son fils sera juge par ce Tribunal. Il le sait d'ailleurs. Les Presidents les plus minables, les plus criminels, qui tueent et asservissent leur peuple sont en Afrique. l'Afrique c'est le continent des dictateurs et autres salete de regime. Tous ces Presidents africains meritent de crever en prison.

9.Posté par faye le 07/06/2009 22:29
En effet, les africains surtout les droits de l'hommistes Alioune Tine, Jaques Habib Sy et Compagnie sont esclaves des Blancs et recoivent de l'argent, la Voix de Son MAitre et de ces ONG occidentales qui n'ont aucun respect pour nous. C'est la mentalite du Colonise que ces ONG africaines ont de faire le sale boulot des Blancs. J'encourage Wade a perseverer car cette soi disant justice internationale (communaute internationale voulant surtout dire USA, Grande Bretagne et France) est un leurre et est a double vitesse: pourquoi ne juge-t-on pas Bush et Blair pour les crimes commis en Iraq? Pourquoi ne juge t on pas Olmert en Israel pour les crimes au Liban et a Gaza? Et meme on doit juger Kagame du Rwanda l'ami de l'occident pour la guerre au Congo et ses 5 millions de mort. Vous voyez, on ne poursuit que les Noirs et les Africains : Taylor, Bashir, Habre, etc. Wade a compris cela et essaye de montrer aux Africains comment etre digne face a ces chiens d'Occidentaux a qui il faut dire merde. Le jour que des leaders coupables de l'Occident seront juges par le Tribunal International, ce jour-la on ne pourra plus excuser les chefs africains coupables. Pour l'instant c'est du 2 poids 2 mesures et Wade a raison: Africaisn , Reveillez-vous et n'acceptez pas le diktat de l'ocident.

10.Posté par BLACKY le 07/06/2009 22:30
Le president de la republique Wade n'est pas dans la position de parler de bonne justice ou moins, vu qu'il n'est pas un democrate et qu'il ne respecte pas la constitution la justice senegalaise

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State