Référence multimedia du sénégal
.
Google

PROJET DES BATEAUX TAXIS : Les premières rotations prévues en juin

Article Lu 12119 fois

La ville de Rufisque va démarrer le projet des bateaux taxis dont les premières rotations vont démarrer au mois de juin prochain. Ce projet en plus de faciliter la mobilité urbaine à Dakar et dans la banlieue, va permettre la création de nouveaux emplois et augmenter les ressources des collectivités de Rufisque, Bargny, Thiaroye et Mbour concernées par le projet.



PROJET DES BATEAUX TAXIS : Les premières rotations prévues en juin
Le projet des bateaux taxis cher au chef de l’Etat est entré dans sa phase active. Les premières rotations entre Dakar et Rufisque, par ce nouveau moyen de transport, vont se réaliser au moins de juin prochain. L’annonce a été faite hier par Amadou Kane Diallo, directeur du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec), lors de la pause de la première pierre de la gare maritime de Rufisque. En présence du ministre d’Etat Souleymane Ndéné Ndiaye, du maire Ndiawar Touré et diverses personnalités, Amadou Kane Diallo, a rappelé que l’infrastructure réalisée à Rufisque a été faite à partir d’études très poussées avant d’aboutir à la navigabilité du site de Rufisque. Ainsi, le quai de débarquement qui sortira de terre sous peu sera doté d’une gare maritime, d’un ponton et d’un parking pour les voitures et autres accessoires qui entraîneront des activités connexes.

Quatre bateaux d’un coût global de plus d’un milliard trois cents millions de francs (1 300 000 000 Francs CFA) seront dans un premier temps mis en circulation entre Rufisque-Bargny et Dakar avant de procéder à la liaison de Dakar-Thiaroye et Dakar-Mbour.

Saluant à sa juste valeur ces infrastructures qui entrent dans le cadre des grands chantiers du chef de l’Etat, Souleymane Ndéné Ndiaye a indiqué que cette réalisation est rendue possible grâce à la vision du président de la République de « faciliter le déplacement à tous les sénégalais » en utilisant ainsi la mer. Selon lui, les Rufisquois doivent se réjouir du choix porté sur leur ville car leur déplacement vers la capitale va être plus facile. Aussi, pour le ministre d’Etat, en plus des retombées économiques que peut générer un tel projet, il va aussi contribuer à faire de Rufisque un pôle touristique avec les passagers qui débarqueront dans la ville pour y faire des visites. « Rufisque sera donc la plaque tournante du transport maritime des passagers dans le pays » a estimé le ministre d’Etat, ministre des transports maritimes.

Pour le maire de la ville, Ndiawar Touré, cette réalisation d’infrastructures portuaires à Rufisque contribue à ressusciter l’histoire coloniale de la cité. Car, rappelle-t-il, la ville était une vieille cité coloniale avec un port arachidier, un wharf, des hangars et des magasins de stockage. Des infrastructures qui selon lui, ont contribué au 19ème siècle à activer les leviers économiques pour le transport maritime et l’exploitation de l’arachide vers la Métropole.

Ce projet réalisé sur le site de Ndéppé a pourtant nécessité le déplacement des pêcheurs qui étaient jusque là basés sur le site. Mais ces derniers ont été associés à ce projet grâce à une collaboration tripartite entre le Ministère (par le biais du Cosec), la collectivité locale et les pêcheurs. Ces derniers par le biais de leur représentant, Pierre Mboup, apprécient ce projet à sa juste valeur. D’ailleurs, le ministre d’Etat a indiqué que la gare maritime n’est guère une menace pour la pratique des activités des pêcheurs de Ndéppé. « C’est même une source potentielle de clientèle pour vous », a lancé Souleymane Ndéné Ndiaye. Quant à Ndiawar Touré, il a salué « l’esprit constructif » des pêcheurs dont les préoccupations seront prises en compte avec l’achèvement du projet. Pour le maire de Rufisque, le projet va atténuer le chômage des jeunes et des femmes du secteur informel et augmenter les ressources de la collectivité.

Source: Le Soleil

Article Lu 12119 fois

Vendredi 29 Février 2008





1.Posté par chacha le 29/02/2008 12:48
bonnes idées

2.Posté par Diop Sarr le 29/02/2008 13:46
Il fallait y penser depuis longtemps : Abidjan a ses bateau bus depuis les années 1970...et ça marche très bien

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State