Référence multimedia du sénégal
.
Google

PROJET DE TORPILLER LES ASSISES NATIONALES: La « Fatwa » des autorités frappe Mansour Kama et Cie

Article Lu 1915 fois

Les menaces du ministre Farba Senghor à l’encontre des entités ayant participé aux assises nationales organisées par l’opposition, commencent à faire leurs effets. En effet, le Syndicat national des entreprises du bâtiment et des travaux publics (Snbtp), affilié à la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes), organisation qui a osé afficher sa participation aux dites assises, a fait hier les frais de la « fatwa » du ministre des Transports aériens et de l’Artisanat.



Pour cause, les ministres d’Etat, Habib Sy et Oumar Sarr, respectivement en charge des Infrastructures, des Transports terrestres, des télécommunications et des Tic, et l'Urbanisme, de l'Habitat, de l'Hydraulique urbain, de l'Hygiène publique et de l'Assainissement, ont brillé hier par leur absence lors du forum organisé par le Snbtp, sur le thème : « la Politique des Infrastructures au Sénégal: Etat des lieux et Perspectives ».
Les deux ministres de la République qui devait co-présider la rencontre, ont fait faux-bon au parterre de professionnels du Bâtiments et des travaux publics (Btp) qui avaient envi de faire entendre de vive voix à leurs tutelles et hauts responsables de l’Etat, les maux qui gangrènent le secteur. Si Habib Sy s’est fait représenter par le secrétaire général de son cabinet, qui indique que son ministre est « retenu par les devoirs de sa charge », son collègue Oumar Sarr n’a pas daigné se faire représenter, même au plus bas niveau.
Ainsi, c’est la « fatwa » brandie par le chargé de la propagande du Pds qui prend effet. Question : Est-ce le Pds qui paie les ministres de la République ou le contribuable Sénégalais ?
Et même si les sieurs Sy et Sarr sont des libéraux, ils sont ministres pour tous les Sénégalais. Et surtout s’il s’agit de question d’intérêt général. Mansour Kama, président de la Cnes qui a assisté aux travaux, a pour sa part fait dans l’ironie, en qualifiant les membres de la Cnes et autres participants aux assises comme étant les bannis du régime. Dans un communiqué d’ailleurs, la Cnes justifie sa présence aux assises par une volonté de son organe de direction.

Source: Le Matin

Article Lu 1915 fois

Jeudi 5 Juin 2008





1.Posté par hombre le 05/06/2008 10:34
comprenez oumar sarr certainement il était comme d'habitude dans les vaps

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State