Référence multimedia du sénégal
.
Google

PROJECTION DE FILM ET PLAIDOYER POUR LE MONUMENT DE LA RENAISSANCE: Wade confie la promotion de «sa» statue à «ses» parlementaires

Article Lu 11371 fois

Si les consignes de Wade sont suivies, les populations devraient bientôt avoir droit à des séances d’explications sur le Monument de la renaissance africaine. Le Président a fait la demande à ses parlementaires, après leur avoir fait suivre un film-documentaire sur l’œuvre. Lequel film sera bientôt mis à la disposition du public.



PROJECTION DE FILM ET PLAIDOYER POUR LE MONUMENT DE LA RENAISSANCE: Wade confie la promotion de «sa» statue à «ses» parlementaires
Le chef de l’Etat et Secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds) tient à son Monument de la renaissance africaine comme à la prunelle de ses yeux. Malgré les nombreuses voix qui s’élèvent tous les jours pour lui faire savoir que sa statue n’a pas de sens et n’est pas une priorité pour le pays, Me Wade continue de multiplier ses actions pour prouver à ses contempteurs le contraire de ce qu’ils pensent. Et pour mieux convaincre les Sénégalais de la pertinence de sa statue, le chef de l’Etat a confié le travail d’information à ses parlementaires qu’il a réunis, hier au Palais de la République. Non sans leur demander de bien préparer l’inauguration.

Cette rencontre entre le Président, les députés, sénateurs et conseillers économique et social de son parti a commencé par la projection d’un documentaire qui retrace l’origine de l’idée du Monument de la renaissance africaine et sa signification. Selon des informations tenues d’élus ayant participé à la rencontre, le film-documentaire, projeté sur écrans géants installés au Palais pour l’occasion, est revenu sur les différentes étapes de la construction du monument. De la pose de la première pierre avec Obansanjo à l’état actuel des travaux. Ainsi, il a été donné aux parlementaires de découvrir l’aménagement intérieur du monument. La projection terminée et des brochures distribuées, le chef de l’Etat a fait un «vibrant plaidoyer pour sa statue». En effet, après avoir «regretté les incompréhensions» nées du concept de Monument de la renaissance africaine aux yeux de l’opinion, il a demandé à ses parlementaires de «servir de relais pour expliquer aux populations et aux militants les tenants et les aboutissants de son projet qui aura un impact positif dans divers secteurs du pays». Regrettant «les proportions» que le débat a prises, Me Wade a expliqué à ses hôtes avoir pensé au monument depuis 1989. D’ailleurs, il a rappelé avoir évoqué le concept dans son livre : «Un destin pour l’Afrique».

Selon différentes sources, le chef de l’Etat semblait vouloir apporter la réplique à ceux qui ne lui reconnaissent pas la paternité de la statue et à Thabo Mbeki, l’idée de la renaissance africaine. Il a affirmé avoir «fait la structure de son monument». Et de soutenir mordicus que c’est Thabo Mbéki qui a évoqué le concept de renaissance africaine. Toutefois, «d’autres peuvent avoir l’idée à l’époque, mais ne l’ont jamais révélée», estime Wade.

Cette précision du Président s’explique par la dernière sortie de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, qui révélait que la renaissance africaine était une idée de Alioune Diop et qu’elle ne saurait être réduite à un monument. Aussi, il y a l’artiste Ousmane Sow qui accuse Wade d’avoir récupéré son projet.

Ndiaga Ndiaye
Source L'Observateur

Article Lu 11371 fois

Samedi 16 Janvier 2010





1.Posté par kara le 16/01/2010 13:05
Le seul truc qui me gêne là-dedans ce sont les droits d'auteur........Je ne comprends pas pourquoi wade ne voit pas cela.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State