Référence multimedia du sénégal
.
Google

PROFITANT DE LA BOUSCULADE AU MARCHE : Il subtilise le portable et les 50.000 Fcfa du militaire

Article Lu 1587 fois


Ousseynou Ndoye a beau nier à la barre, mais tous les ingrédients étaient réunis pour que le tribunal entre en voie de condamnation. Il était prévenu pour avoir subtilisé le portable et les 50.000 Fcfa du militaire M. L. Cissé. Après la bonne leçon de morale faite par la présidente du tribunal, il a fini par implorer le pardon et a écopé d'une peine ferme de 3 mois.

Nous sommes le 3 avril 2008. En cette veille de fête marquant l'accession de notre pays à la souveraineté internationale, le marché central de Thiès grouille de monde. Aux environs de 19 heures, le militaire M. L. Cissé monte sur son vélo et arpente les ruelles du marché pour faire ses achats. Ne doutant de rien, il met son portable et ses 50.000 Fcfa dans sa poche gauche et l'écouteur du portable dans les oreilles et écoutant tranquillement les émissions de la radio. Arrivé à hauteur d'une cantine, il s'arrête pour identifier la chose qu'il veut acheter. C'est à cet instant précis qu'il sent que le portable est retiré de sa poche, alors qu'il avait l'écouteur dans les oreilles. Au premier coup d'œil, il tombe sur Ousseynou Ndoye, et l'empoigne automatiquement pour lui réclamer le portable. Fouillé cependant, rien n'est trouvé par devers lui. Mais, il y a un commerçant qui a suivi toute la scène, et c'est lui qui permettra de retrouver le portable que le voleur avait vite dissimulé sur une table. Le militaire aura une autre surprise car, après avoir fouillé ses poches, il s'est rendu compte que ses 50.000 Fcfa avaient également disparu. Et le commerçant témoin de révéler que le voleur a d'abord sorti la somme, avant de prendre le portable, tout s'est tellement vite passé qu'il doit normalement avoir filé l'argent à un complice. En tout cas, Ousseynou Ndoye a été maîtrisé, et livré à la police où il a reconnu avoir volé le portable. Hier, à la barre du tribunal départemental, il a voulu donner une autre version. A l'interrogatoire d'audience, il affirme avoir ramassé le portable avant de le poser sur la table. Mais bien cuisiné par la présidente du tribunal et le ministère public, il finira par reconnaître avoir volé le portable tout en niant avoir pris la somme indiquée. Pour le Procureur, le mis en cause est effectivement coupable et les faits sont constants. Selon lui, la manière dont il procédé pour dépouiller le militaire montre que le tribunal n'a pas affaire avec un bandit occasionnel mais avec un véritable professionnel du vol. D'un tel point de vue, il a requis, en guise d'avertissement, une peine ferme de 6 mois. Après la leçon de morale faite par la présidente du tribunal, le voleur, toute honte bue, est revenu à de meilleurs sentiments pour implorer le pardon du tribunal. La présidente lui a fait savoir qu'avant de voler le portable d'autrui, il fallait réfléchir, car le portable est devenu un véritable outil de travail qui contient les données personnelles et essentielles du propriétaire. En ce qui concerne les 50.000 Fcfa, elle a déclaré que peut-être l'argent était destiné à l'achat d'une ordonnance pour un malade. « Imagines maintenant les conséquences de ton geste ». Et le voleur d'écarquiller des yeux rouges et larmoyants, tout en continuant de demander la clémence du tribunal. Finalement, le tribunal l'a reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés, et l'a condamné à 3 mois d'emprisonnement ferme. En outre, il va payer au trésor public la somme de 50.000 Fcfa en guise d'amende. La constitution de partie civile ayant été acceptée par le tribunal, Ousseynou Ndoye paiera la somme de 75.000 Fcfa au militaire, en guise de dommages et intérêts.

Source: L'office

Article Lu 1587 fois

Jeudi 17 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State