Référence multimedia du sénégal
.
Google

PROCESSUS DE PAIX EN CASAMANCE : Les sages du « Fogny » élargissent leur démarche

Article Lu 1550 fois


Après avoir offert leur médiation dans la récente histoire d’enlèvement de populations « retournées » de Bissine, dans la communauté rurale de Adéane, le comité des sages du « Fogny », à travers la personne de Seydina Moustapha Bassène, responsable du collectif dans les départements de Ziguinchor et Oussouye, a décidé d’élargir ses actions sur l’ensemble du territoire de la Casamance naturelle.

Le dernier acte posé à cet effet a été le regroupement des femmes de Goudomp pour des prières et des libations nocturnes afin de consolider davantage la paix dans le « balantacounda ».

En effet, deux jours durant, les femmes des bois sacrés du Balantacounda, notamment celles de Goudomp, se sont mobilisées dans leur terroir pour soutenir le processus de paix en cours en Casamance. Cette initiative, soutenue par le responsable du Collectif des sages du Fogny des départements de Ziguinchor et d’Oussouye, M. Seydina Moustapha Bassène, a été mise à profit par les femmes de la contrée pour sensibiliser davantage les populations du Balantacounda sur l’impérieuse nécessité de soutenir les actions du chef de l’Etat et de l’ensemble des personnes éprises de paix en Casamance. Plusieurs actions ont été ainsi mises à contribution pour impliquer davantage la gent féminine dans le processus de paix en Casamance. Des prières à la place publique de Goudomp, sur la nationale 6, du Balantacounda, en passant par les libations nocturnes en plein bois sacré, rien n’a été occulté par les femmes qui ont tenu à répondre à l’appel du responsable du collectif des sages dans les départements de Ziguinchor et Oussouye. En effet, selon Moustapha Bassène, il s’agit d’élargir les démarches et les initiatives entreprises jusque-là par le Collectif des sages du Fogny dans toutes les contrées de la Casamance naturelle. Les femmes de Goudomp, une des localités durement affectée par la crise en Casamance, ont également profité de leur mobilisation pour procéder à des séances de sensibilisation pour une paix durable dans tout le reste du Balantacounda. En outre, la main tendue de César Atoute Badiate de l’aile armée de Cassolole en direction de Salif Sadio a également bénéficié d’un écho favorable dans le Balantacounda. Les populations estiment que les personnes éprises de paix en Casamance doivent saisir cette occasion pour poser de nouveaux jalons dans la recherche d’une paix durable en Casamance.

Source: Le Soleil

Article Lu 1550 fois

Mardi 15 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State