Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



PROCES EN DIFFAMATION ABC CONTRE AVENIR COMMUNICATION Le Quotidien condamné à la suspension pour 3 mois

L’affaire Le Quotidien contre Alioune Badara Cissé alias ABC, ancien ministre des Affaires étrangères, a été vidée hier par le tribunal correctionnel de Dakar.



PROCES EN DIFFAMATION ABC CONTRE AVENIR COMMUNICATION Le Quotidien condamné à la suspension pour 3 mois
Le journal de Madiambal Diagne est condamné à la suspension pour trois mois, dix millions d’amende et un mois ferme pour le directeur de publication et l’auteur de l’article incriminé.

Le verdict du procès en diffamation opposant l’ancien ministre des Affaires étrangères, Alioune Badara Cissé familièrement appelé ABC, et le groupe de presse Avenir communication est connu. Le journal de Yoff a été condamné à la suspension pour une durée de trois mois. Le juge a aussi ordonné à l’encontre du directeur de publication et de l’auteur de l’article, respectivement Mamadou Biaye (licencié entre temps par Madiambal Diagne) et Bastin David (un stagiaire français rentré dans son pays) une peine d’un mois de prison ferme. Biaye est aussi interdit d’exercice de la fonction de directeur de publication pendant trois mois. Le juge ne s’est pas limité à cela. Puisqu’il a infligé une amende de dix millions de Francs Cfa que le journal doit verser à ABC.
Le Quotidien compte interjeter appel du verdict rendu public hier par le tribunal correctionnel de Dakar. Selon le coordonnateur Mohamed Guèye, interpellé par la Radio futurs médias, le journal n’était pas représenté lors de ce procès et donc il compte faire appel de la décision rendue.
L’ancien ministre des Affaires étrangères, Alioune Badara Cissé, n’a pas été totalement suivi dans sa demande même si le verdict est en sa faveur. Le 16 août dernier lors du procès, il avait réclamé cinq milliards de francs pour laver son honneur. Le Coordonnateur national de l’Alliance pour la république (Apr) avait jugé que des termes employés par l’auteur de l’article lui sont restés en travers de la gorge. «Je me suis senti blessé, outré, diffamé, et je demande justice», avait-t-il dit devant le tribunal correction. Les avocats de la défense semblaient en vouloir à mort au journal et aux auteurs de l’article. Mes Babacar Cissé, Mamadou Sène, Ibrahima Mbengue et autres, avaient qualifié de graves les faits. D’autant plus que les deux incriminés, à savoir Bastin David, auteur de l’article, et Mamadou Biaye, directeur de publication du journal Le Quotidien à l’époque, étaient aux abonnés absents. Le parquet, qui avait demandé le renvoi pour une meilleure connaissance du dossier, s’en était rapporté à la sagesse du tribunal.
Aujourd’hui, les deux auteurs incriminés ne font plus partie de l’équipe du journal. Le directeur de publication de l’époque Mamadou Biaye a été renvoyé et le journaliste auteur de l’article est retourné dans son pays à la fin de son stage.
L’ancien ministre des Affaires étrangères, Me Alioune Badara Cissé avait servi une citation directe au journal Le Quotidien suite à un article paru dans sa livraison du jeudi 20 juin 2013. Le journal avait écrit à sa Une : «Limogé du gouvernement, contesté et mis en minorité dans son parti… l’Abc d’une solitude». L’article le qualifiant de «fossoyeur de la diplomatie sénégalaise et semeur de zizanie en chef au sein du parti présidentiel».


WALF Fatou K. SENE
Légende : Madiambal Diagne et son journal vont interjeter appel du verdict rendu hier dans l’affaire les opposant à ABC

Vendredi 30 Août 2013




1.Posté par mbagnick le 31/08/2013 21:01
Laal nanou laalaaké ABC est un homme d'honneur

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Septembre 2014 - 14:32 Youssou Ndour décale ses deux concerts








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés