Référence multimedia du sénégal
.
Google

PROCÈS DES MEMBRES DE LA FAMILLE SIDIBE DE KAOLACK : Le procureur requiert entre 6 mois et 7 ans

Article Lu 11653 fois

6 mois à 7 ans de prison ferme. Telles sont les peines requises hier par le procureur de la République au niveau du tribunal de Kaolack contre les 7 prévenus membres de la famille Sidibé. C’était au cours d’un procès qui a duré 8 heures. Le verdict sera rendu le 4 février prochain.



A la suite des incidents ayant opposé des membres de la famille Sidibé de Kaolack et des policiers, le 30 décembre dernier, 7 personnes dont 4 femmes ont été arrêtées et placées sous mandat de dépôt. Ainsi, Barassou Diawara, Sambou Sidibé, Aissatou Sidibé dite Asta, Mariama Sidibé, Abdourahmane Diallo, Assa Sidibé et Fanta Sidibé ont répondu, hier, des chefs d’inculpation suivants : opposition à une décision de justice, détention d’armes blanches, rébellion collective, outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions, menaces contre un huissier, coups et blessures volontaires.

Tout à tour, les prévenus ont nié les faits qui leur sont reprochés. Dans son réquisitoire, le procureur de la République, après avoir fait la genèse de cette affaire qui date depuis 1991, et situé la responsabilité de chaque prévenu, a requis 7 ans ferme contre Sambou Sidibé, chef de famille, 5 ans contre Abdourahmane Diallo, 1 an contre Barassou Diawara, 8 mois contre Aissata Sidibé dite Asta, 6 mois contre Mariama Sidibé avant de demander la relaxe au bénéfice du doute de Fanta Sidibé et Assa Sidibé.

La défense des 7 prévenus a été assurée par Mes Assane Dioma Ndiaye, Oumar Diop, Ousseynou Faye et Aboubacar Kane qui ont tous plaidé pour la relaxe des 6, ne serait-ce qu’au bénéfice du doute. Et pour le cas de Barassou Diawara, étudiant en année de doctorat au Japon, qui était de passage pour se rendre au Mali ou son père est décédé récemment, les avocats de la défense ont demandé sa relaxe pure et simple afin qu’il retourne poursuivre ses études au Japon. Le tribunal rendra son verdict le 4 février prochain.

Oumar Ngatty BÂ

Source: le Soleil

Article Lu 11653 fois

Samedi 31 Janvier 2009





1.Posté par DIENG TERANGA le 31/01/2009 19:37
UN PAYS SAN LOI ESCROQUERIE VOLE ON A PAS DE PRESIDENT ON A UN DICTATURE COMENT SE TERMINE LES PROBLEME DE KEDOUGOU LAS 24H CHRONO KAMBELL DIENG ET KROMOKHO THIOUNE LA JUSTICE NE FERA JAMAIS SONT TRAVAIL

2.Posté par fina le 29/05/2009 14:59
la famille SIDIBE n'ont rien fait cé la faute du neveu de leur père mais dieu est grand
YALA NACO AKH KHALEYI DALE DO MOU KHARAM DJI MOU DONE

3.Posté par nd le 03/12/2010 12:52
vraiment le procureur ce kil a fait nest pas du tou seerieu comma peut on emprisinné les filles khana niiit dou niiit rek cest vrai ke le policier est mort mais eux aussi on perdu leur fils et ki ne vous di pas que ce petit netait pas lespoir de sa mamn o moin le policier a vecu un peu de temps vraiment cest pas serieux surtou les filles condamnes cest pas du tou normal ils sont tous coupables mais je ne sais comment il sapel ce neveu mais bilakhi lezi la ilaha bou yalla diape dinako tiawwwwwwww bou boubakh domokhadjieu

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State