Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



PROCEDURE DE LEVEE DE L’IMMUNITE PARLEMENTAIRE Le Pds crie au « viol »

« Le ministre de la Justice n’est pas habilité à demander la levée de l'immunité d’un parlementaire. Il n’y a que le parquet qui peut le faire même s’il dépend dudit ministère. Ce dernier ne peut pas directement saisir l’Assemblée nationale ». Le Parti démocratique sénégalais (Pds) en réunion de Comité directeur hier, vendredi 5 janvier, conteste la procédure engagée par la Garde des Sceaux, ministre de la Justice dans le cadre de la levée de l’immunité parlementaire des députés Ousmane Ngom et Omar Sarr. Les libéraux ont décidé de faire face à toute agression.



PROCEDURE DE LEVEE DE L’IMMUNITE PARLEMENTAIRE Le Pds crie au « viol »
Le porte-parole du Parti démocratique sénégalais (Pds), Babacar Gaye a déclaré hier, vendredi 5 janvier, à l’issue de la réunion du Comité directeur du parti, tenue à la Permanence Mamadou Lamine Badji que : « Le ministre de la Justice n’est pas habilité à demander la levée de l'immunité d’un parlementaire. Il n’y a que le parquet qui peut le faire même s’il dépend dudit ministère. Ce dernier ne peut pas directement saisir l’Assemblée nationale ». Il a déploré le fait que «le procureur qui travaille évidemment sous la coupe du ministre de la justice, a cru devoir respecter les lois et règlements du pays, même si depuis quelques mois déjà d'honnêtes citoyens ont été trainés dans la boue, trainés devant les juridictions alors que ces derniers continuent de bénéficier d'une part, d'une immunité parlementaire et d'autre part, de ce qu'on pourrait appeler un privilège juridiction".

Le comité directeur a rappelé par la voix du porte-parole du pds : « tant que le gouvernement et son procureur respecteront les lois et règlements du pays, nous nous mettrons en phase avec notre position d’imputabilité du respect de rendre compte parce que nous avons géré les deniers publics". Au demeurant, les libéraux ont souligné: « Nous poursuivons notre entêtement à croire que les procédures actuelles ne permettent pas au procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) d’engager des poursuites contre d’anciens ministres qui bénéficient de privilège de juridiction. En tout état de cause, le comité directeur a demandé au Pds de poursuivre la réflexion et de se réunir pour décider de la suite à donner à l'examen de cette levée d'immunité parlementaire, de la décision du parti ».

Par ailleurs, le comité directeur a pris acte de la procédure enclenchée par l’Assemblée nationale pour la levée de l’immunité parlementaire des députés Ousmane Ngom et Omar Sarr : « Nous avons une pensée solidaire pour les députés de notre formation politique, mais aussi pour Abdoulaye Baldé qui fait partie du lot des traqués. Notre parti prend acte de la réunion du bureau de l'Assemblée nationale, de la tenue de la conférence des présidents, de la décision prise par celle-ci de mettre en place une commission ad hoc aux fins d'entendre les députés.

Le cas échéant, de lever l’immunité parlementaire. Le parti a surtout apprécié la communication du président du groupement libéral démocratique, complétée par un large débat très riche », souligne Babacar. Et de poursuivre : « Le gouvernement pense qu’en levant l’immunité parlementaire de certains députés qui sont de hauts responsables du parti, il parviendra à anéantir notre capacité de résistance. Le PDS, nourri à la sève de résistance, se fera respecter pour faire face à toute agression ».

Les libéraux ont, en outre, réitéré leur soutien à Aidara Sylla qui a été déféré au parquet hier soir est retourné au commissariat. Et de féliciter le groupe libéral pour la motion de censure introduite à l'Assemblée nationale et qui, au final, a été rejetée.

Sud Quotidien par Denise ZAROUR MEDANG

Samedi 5 Janvier 2013



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés