Référence multimedia du sénégal
.
Google

PRISE EN CHARGE SOCIALE DES TALIBES : Des vivres pour le daara de Coki

Article Lu 1485 fois


L’Ong américaine Counterpart international a apporté son soutien au daara de Coki en octroyant un don en vivres d’une valeur de 11 millions de francs Cfa. Une action humanitaire qui vise une meilleure prise en charge sociale des 3.800 pensionnaires de cet institut islamique fondé en 1939 par Ahmath Sakhir Lô.

Louga : La cérémonie de remise du don s’est déroulée hier au daara de Coki, en présence des partenaires, des autorités du daara ainsi que des principaux bénéficiaires. Un don en vivres constitué pour l’essentiel de 25 tonnes de riz, 2.000 litres d’huile et plus de 2500 kilos de poissons séchés pour une valeur financière globale de 11 millions de francs Cfa. Un geste qui entre dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des talibés du daara de Coki dont la prise en charge sociosanitaire incombe à l’institut. Selon le directeur adjoint de Counterpart international, il s’agit d’une action de continuation des oeuvres sociales déjà entreprises par le programme qui a reçu l’appui de l’Usaid. Un programme qui intervient depuis l’année dernière au niveau d’une dizaine de daaras de l’axe nord (Podor-Louga). « Nous sommes conscients de la charge sociale très importante qui pèse sur le daara de Coki concernant les conditions de vie de ses 3.800 pensionnaires. Nous avons voulu apporter notre participation au fonctionnement correcte de la cantine du daara qui assure cette lourde tâche qui demande la mobilisation de beaucoup de ressources par an », explique M. Médoune Diop.

Pour lui, l’institut de Coki représente tout un symbole parce que constituant une école de référence en matière d’éducation religieuse très appréciée au niveau de la sous-région. « Un institut où l’on retrouve plusieurs nationalités et qui contribue à forger un citoyen modèle capable de servir son peuple dans la dignité, le travail et l’abnégation », poursuit M. Diop. C’est pourquoi, ajoute-t-il, l’école mérite d’être soutenue et épaulée pour la réussite de sa mission. Pour les autorités du daara, en l’occurrence le marabout Serigne Matar Nar Lô, tout appui venant des partenaires ne peut être que le bienvenu dans ce daara où l’enseignement et l’apprentissage sont gratuitement assurés.

« Le vœu de son père fondateur, Ahmath Sakhir Lô, est que tous les enfants puissent apprendre la vie, leur religion, le travail gratuitement avec une prise en charge entièrement assurée par l’institut », a martelé en outre le marabout qui remercie tous les partenaires et réitère l’appel pour une contribution de tous à cette grande entreprise. Un appel déjà entendu par Counterpart international qui, en plus des actions de construction de toilettes, de dotation en matériel informatique et de déparasitage, compte mettre en place un programme d’activités génératrices de revenus pour la pérennisation des actions aux fins d’amener l’institut islamique de Coki à assurer lui même la prise en charge de ses pensionnaires.

Source: Le Soleil

Article Lu 1485 fois

Mercredi 5 Mars 2008





1.Posté par lo cheikh le 06/03/2008 19:19
Informez vous bien, serigne sakhir lo n'a pas de fils.Je suis un membre de la famille et sais ce que je dis. Wassalam

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State