Référence multimedia du sénégal
.
Google

PRESIDENTIELLE DU 6 JUIN: Le chef de la junte candidat

Article Lu 1603 fois

Le chef de la junte au pouvoir depuis le coup d’Etat du 6 août 2008, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, a annoncé dimanche soir sa candidature à l’élection présidentielle du 6 juin prochain.



PRESIDENTIELLE DU 6 JUIN: Le chef de la junte candidat
Au cours d’une conférence de presse à Nouadhibou (470 km au nord-ouest de Nouakchott), il a précisé que dans cette optique, il démissionnerait avant le 22 avril. « J’ai dit que je vais démissionner de l’armée et de la présidence de l’Etat à la fin de la semaine prochaine pour me présenter aux élections présidentielles », a-t-il déclaré. En vertu de la Constitution, le président du Sénat assurera donc l’intérim de la présidence « jusqu’à l’élection d’un président démocratiquement élu », a ajouté le chef de la junte, invitant les observateurs étrangers à « venir observer la régularité et la transparence du scrutin ». Le général Aziz avait pris le pouvoir en août 2008, en renversant le président élu Sidi Ould Cheikh Abdallahi, un putsch condamné par la communauté internationale qui a exigé le retour à l’ordre constitutionnel. Le président Abdallahi, un civil, avait été élu en mars 2007, lors du premier scrutin démocratique en Mauritanie depuis près de 30 ans.

Par ailleurs, le président de l’Alliance pour la justice et la démocratie/Mouvement pour la réconciliation (Ajd/MR), Sarr Ibrahima Moctar, a annoncé, samedi, sa candidature à l’élection présidentielle du 6 juin prochain en Mauritanie. Justifiant sa candidature à ce scrutin que l’opposition a appelé à boycotter, M. Ibrahima Moctar, grande figure du nationalisme négro- africain, ancien détenu du bagne de Oulata (dans l’est de la Mauritanie) a, au cours d’une conférence de presse à Nouakchott, expliqué que sa formation politique a reçu « des garanties de transparence » de la part du chef de la junte au pouvoir, le général Mohamed Ould Abdel Aziz. L’AJD/MR est associée au processus électoral actuel et a même désigné des représentants au sein de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), a révélé M. Sarr, qui a été candidat malheureux à l’élection présidentielle de mars 2007, lors de laquelle il avait réuni 8% des suffrages, remportant la quasi-totalité des localités de la Vallée du Fleuve, sa région d’origine.

Parlant du contexte de crise politique et institutionnelle actuel, le candidat de l’Ajd/Mr a rappelé que sa formation « n’exige pas le rétablissement du président déchu, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, arrivé au pouvoir grâce aux militaires, qui l’ont par la suite renversé ». Evoquant son programme, M. Ibrahima Moctar s’est engagé à un débat de fond suivi d’actions concrètes en vue de régler les nombreux problèmes politiques : des institutions réellement démocratiques, une cohabitation communautaire harmonieuse, un règlement définitif du passif humanitaire et une gestion plus rationnelle et plus équitable des ressources nationales.

Avec (Ap et Pana)
Source SudQuotidien

Article Lu 1603 fois

Mardi 14 Avril 2009





1.Posté par sarr le 14/04/2009 14:25
aziz tu te fou des mauritaniens

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:24 Un avion s'écrase au Pakistan, aucun survivant

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State