Référence multimedia du sénégal
.
Google

PRESIDENTIELLE AUX USA: Papa Obama toujours en tête

Article Lu 1953 fois

Les primaires s’égrènent et aucun des deux candidats ne se détache franchement. Mardi, les démocrates de l’Indiana et de Caroline du Nord se prononceront sur l’investiture démocrate. Face à Hillary Clinton, Barack Obama a sorti la carte familiale, en mettant sur le devant de la scène sa femme et ses filles. Il s’est aussi opposé à un moratoire sur les taxes sur l’essence.



PRESIDENTIELLE AUX USA: Papa Obama toujours en tête
Les démocrates sont toujours à couteaux tirés. Barack Obama et Hillary Clinton, qui ne parviennent pas à se départager, sortent chaque semaine de nouveaux arguments. Les deux candidats à l’investiture pour l’élection présidentielle s’affrontent mardi dans deux primaires, dans l’Indiana et la Caroline du Nord. Les sondages donnent l’avantage à Barack Obama, déjà en tête dans le décompte des délégués, mais Hillary Clinton s’accroche.

Le sénateur de l’Illinois a décidé de se draper dans un "discours de vérité". Ainsi, la polémique du moment l’oppose à Hillary Clinton à propos d’une éventuelle exonération de taxe sur l’essence. L’ex-Première dame plaide pour un moratoire estival afin d’aider les ménages américains. "Je pense qu’il est impératif d’obtenir des mesures d’aides immédiates", a-t-elle estimé, arguant que "tous ces prix qui augmentent (...), ceux du pétrole et ceux des produits d’alimentation courante, pèsent de plus en plus sur les revenus disponibles de la population". Elle rejoint en cela la position du candidat républicain à la Maison blanche, John McCain.

Les deux démocrates devant McCain

Proposition électoraliste, dénonce Barack Obama. Le sénateur métis y voit "des idées fallacieuses et calculatrices" qui ne servent qu’à "gagner des élections au lieu de résoudre des problèmes". Les taxes seraient, selon lui, un excellent moyen de favoriser les investissements dans de nouvelles technologies et ainsi de "s’affranchir des caprices des dictateurs du Moyen-Orient".

Les enquêtes d’opinion semblent d’ailleurs donner raison à ce positionnement. Un sondage, réalisé auprès de 671 personnes, dont 283 électeurs démocrates, publié par CBS et le New York Times donne une légère majorité, 49% des personnes interrogées, opposée au moratoire, contre 45% favorables. Barack Obama gagne donc quelques points sur sa rivale. Selon cette même enquête, Barack Obama devance de 12 points Hillary Clinton, 50% contre 38%, parmi les démocrates inscrits pour les primaires. Dans les projections pour le scrutin du 4 novembre, la sénatrice de New York obtiendrait 53% contre 41% à John McCain, alors que Barack Obama ne rassemblerait que 51% des suffrages. Cette enquête est rassurante pour le camp démocrate, qui craint que la course à l’investiture n’essouffle les candidats avant l’élection présidentielle. Howard Dean, le président du parti, a maintes fois insisté pour que le choix soit acté avant juillet.

"Votez pour papa"

Alors Barack Obama tente de prendre un avantage décisif. Il a sorti pour cela la carte familiale et s’escrime à paraître proche de l’Américain moyen, alors qu’il peine à mobiliser l’électorat ouvrier. "Nous sommes toujours très proches de la vie que mènent la majorité des Américains", a lancé Michelle Obama lors d’un rassemblement à Indianapolis, où elle a pris la parole aussi longtemps que son époux. "Je ne sais pas pour vous, mais pendant le plus clair de mon existence, je me suis senti déconnectée de Washington", a-t-elle insisté, marquant sa différence avec le clan Clinton, profondément ancré dans le sérail. Les filles Malia et Sasha, 9 et 6 ans, étaient aussi de sortie pour soutenir leur père. "Votez pour papa", a exhorté la cadette devant 5 000 personnes.

Hillary Clinton justifie pour sa part son acharnement, prétendant qu’il ne porte pas atteinte à l’unité de son camp. "Je pense que le Parti démocrate sera de nouveau uni lorsque nous aurons un candidat investi", a-t-elle déclaré samedi en Caroline du Nord. "Cela ne fait aucun doute à mes yeux parce que, quelle que soit la passion de mes partisans et de ceux du sénateur Obama, pour ce que nous voulons pour notre pays, ils ont beaucoup plus de choses en commun avec nous qu’avec le sénateur McCain et les républicains", a-t-elle ajouté. Selon un sondage diffusé la semaine dernière par NBC et le Wall Street Journal, quelque 30% des électeurs d’Hillary Clinton affirment qu’ils ne voteraient pas pour Barack Obama en novembre. A l’inverse, 22% des électeurs de Barack Obama déclarent qu’ils ne voteraient pas pour Hillary Clinton.

Source: lejdd.fr

Article Lu 1953 fois

Mardi 6 Mai 2008





1.Posté par BE RECTO le 06/05/2008 11:45
Ce n'est pas demain la veille que la politique extérieure américaine va changer.
Aucune différence entre les partis républicains et démocrates.
Mieux, les candidats démocrates, une fois élus, feront vivre au monde d'autres catatostrophes.
Idem, mais moins, pour les républicains qui ont comme impérieux devoir de se dépêtrer de la gangue, de la boue irakienne.
Cette sale guerre qui leur aura coûté plus de 1.000 milliards de dollars Us.
Nous parlons aux Américains.
Pour changer vraiment et se réconcilier le reste du monde, il faut, maintenant, essayer d'investir d'autres partis.
Surtout, qu'il n'y a plus de guerre larvée Est/Ouest. Surtout que le mur de berlin est tombé.
Le parti républicain et démocrate sont sous contrôle des cercles maffieux de riches américains, arabes et juifs.
Pour changer vraiment ,une fois, regardez et investissez vos voix ailleurs.
Parole d'un ami du monde

2.Posté par oui le 06/05/2008 16:04
Comparez cet article à ceux de notre presse locale. Thieeeeeeeey


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State