Référence multimedia du sénégal
.
Google

PRESIDENCE GABONAISE: Omar Bongo va mal

Article Lu 16462 fois

Il ne doit pas être aisé d’être dans la peau du président de la République du Gabon, Omar Bongo par les temps qui courent. Confronté à la bataille sans merci pour sa succession que se livrent son fils, Ali Bongo, ministre de la Défense et son gendre Paul Toungui, ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation , le chef de l’Etat Omar Bongo rongé par la maladie, doit faire face à une énième plainte judiciaire introduite contre lui.



PRESIDENCE GABONAISE: Omar Bongo va mal
Sale temps pour « Albert, devenu Omar Bongo Ondimba dit le « mollah Omar » ou encore Papa. Toujours mieux que son premier surnom « le cannibale de Lewaï »… . Dans un dossier consacré à Omar Bongo, Bakchich revient sur les difficultés de fin d’année du chef de l’Etat gabonais. Selon Bakchich, la fin d’année du chef de l’Etat gabonais a tout l’air d’un long tunnel. Bongo fait en ce moment l’objet d’une plainte contre sa personne déposée à Paris avec constitution de partie civile pour « recel de détournement de fonds publics ». Agé 73 ans, rongé par la maladie (il était plongé par un coma diabétique qui l’a obligé à être interné dans une clinique parisienne durant la nuit du 1er au 2 novembre !), Bongo fait face à un duel que se livrent son fils et son gendre autour de sa succession. Pour couronner le tout, ses résidences françaises ainsi que ses chèques-cadeaux sont à nouveau étalés sur la place publique.

Certains ne manquent de lier ces différents évènements à une vaste entreprise de déstabilisation orchestrée contre Bongo. En somme, certains proches du Palais instrumentaliseraient les associations qui ont porté plainte « pour pouvoir gratter du grisbi au chef. En résumé, jouer au pompier pyromane ».

Pour Bakchich : ‘’Si même les paranoïaques peuvent être victimes de complot, la thèse semble quand même fort biscornue. Et a la fâcheuse conséquence de faire monter la tension d’un mollah qui « a le plus grand besoin de repos »’’.

Malade, évacué d’urgence en France, son état même s’il n’était pas alambiqué, a titillé son fils et son gendre, deux prétendants à son trône, prévenus en même temps du malaise du président. Comme çà, pas de jaloux ! Une telle information a eu pour effet de doper les deux candidats à la succession présidentielle. Et l’on croit savoir qu’à ce jeu, c’est le fils du chef de l’Etat qui remporte cette manche. C’est ainsi que souligne-t-on, des têtes ont volé au sein des Forces armées gabonaises. Le chef d’Etat major, le général Ntori, le coordonnateur des services de renseignement Samuel Mbaye ainsi que le chef d’Etat Major particulier ont été remplacés par des proches de Ali Bongo, le fils du chef de l’Etat.

Même Jean-Marie Adzé, ambassadeur du Gabon en France, n’a pas échappé à ce duel entre le fils et le gendre du président. Il a été remplacé au grand dam des proches d’Ali Bongo par la dénommée Félicité Ongouori Ngoubili. Ancienne directrice adjointe de cabinet, cette dernière est une proche de Pascaline Bongo, l’épouse de Paul Toungui. Certains lui glissent déjà des peaux de banane et l’attendent au tournant au motif qu’elle ne connaît pas Paris et n’a pas de réseaux. D’ailleurs, ça commence bien, et l’Ong Transparency International vient de lancer une plainte contre elle pour corruption.

Source: Nettali

Article Lu 16462 fois

Jeudi 11 Décembre 2008





1.Posté par miss le 11/12/2008 14:33
thiéy africain mo beug ngour . on é pa dan 1e royauté ba séne dome yi di done mé dan 1e démocratie. ngour kéne douko gnéééddd. c pour ca k lafrik navance pas

2.Posté par Deug le 11/12/2008 17:57
Qui commence mal finit mal. Il a payé ses pots cassés.

3.Posté par mailana le 21/05/2009 08:50
Traité de «nègre» à l’antenne, l’humoriste Dieudonné avait porté plainte contre des propos tenus lors d'une émission de la TSR (Télévision Suisse Romande).

«Propos inappropriés et maladroits, mais en aucun cas pénaux»: le procureur général Daniel Zappelli a ainsi tranché l’affaire Dieudonné. Le chef du Parquet vient de classer la plainte pénale...
La suite ici: http://africatimes.blogspot.com/


Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State