Référence multimedia du sénégal
.
Google

PRESENCE D’HYDROCARBURES A SANGOMAR: Hunt Oil et FAR confirment

Article Lu 1946 fois

Il faudra certes descendre dans les bas fonds au large de Sangomar pour en être absolument certain, mais les résultats des données recueillies sur les lieux au cours de l’année 2007 font état de réserves estimées à près d’un milliard de barils de pétrole. Hunt Oil (Etats Unis) et First Australian Resources (FAR) (Australie) à qui le permis de recherche a été attribué en novembre 2004, passent à la phase forage qui confère un aspect nouveau d’actualité.



PRESENCE D’HYDROCARBURES A SANGOMAR: Hunt Oil et FAR confirment
Une première campagne sismique 2D effectuée au cours de l’année 2007 avait déjà permis de mettre en évidence des prospects (pièges à hydrocarbures) dans le bloc de Sangomar offshore attribué en 2004 aux compagnies Hunt Oil (Etats Unis) et First Australian Resources (FAR) (Australie). Une deuxième campagne sismique 3D, plus précise, a permis, elle, de confirmer l’existence d’environ six (6) prospects dont les réserves en place ont été évaluées à près de 1 milliard de barils pour les pièges de type récifs carbonatés et à 183 millions de barils pour ceux de type dépôts de chenaux (turbidites).

Du coup, Hunt Oil et FAR décident de descendre en eaux profondes (environ 1000m de profondeur d’eau), ce qui constituera une première dans le bassin sédimentaire sénégalais (L’aventure de la prospection pétrolière en mer, commencée il y a 20 ans seulement, a conduit pour l’instant à la profondeur de 200 m. On a toute raison de penser que le saut pour passer de 200 à 2.000 m. ne sera pas plus difficile à franchir que celui qui a permis de passer de 0 à 200 m., du moins sur le plan technologique) et de réaliser au moins un forage d’exploration afin de tester l’un de ces prospects, au cours de l’année 2009.

Secteur d’intérêt stratégique notamment avec la généralisation des prospections, l’exploration et l’exploitation des ressources en hydrocarbures une opportunité majeure pour l’économie nationale, tout comme la découverte de gisement de pétrole d’intérêt commercial. On en n’est pas encore là car le coût d’un forage en haute mer, de l’ordre de 60 à 80 millions de dollars US (environ 32 milliards de FCfa), est un facteur non négligeable, si l’on considère les risques de gisement non commercial. D’où la nécessité pour les compagnies, de rechercher des partenaires financiers pour minimiser les risques encourus. C’est la phase marketing.

Toutefois, la présence de PETROBRAS, compagnie pétrolière leader dans les forages en eaux profondes, ainsi que les récentes découvertes faites par le pays voisin, la Mauritanie, précisément en eaux profondes, semblent être des signes plus que positifs confortant les spécialistes sur le potentiel pétrolier de l’offshore.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1946 fois

Mardi 3 Juin 2008





1.Posté par Wakh deugue le 03/06/2008 10:35
Je vous jure que le jour ou l'on commencera à exploiter du pétrole le pays brulera.
Avec ces viperes wadiens qui voudrons tout accaparer c'est sure que le peuple ne laissera pas faire. Et ce sera le début de la révolution .

2.Posté par mister le 03/06/2008 13:22
La plupart des pays africains exploitateurs de pétrole connaissent des conflits incéssants, dûs à la "Malédiction de l'Or Noire". prions le ciel pour qe notre pays soit épargné, et que cette ressource soit exploitées à bon escient, pour un Sénégal emergeant.

3.Posté par wewe le 03/06/2008 17:40
WAKH DEUG IL FAUT SURTOUT SOUHAITER QUE CELA N ARRIVE PAS DANS LA VIE IL FAUT ETRE POSSITIVE MAIS SI C EST CE QUE TU SOUHAITE J ESPERE QUE TU SERA AU PREMIER RANG PENDANT LA REVOLUTION






























VOLUTION

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State