Référence multimedia du sénégal
.
Google

PRES DE 40 MILLIONS D'ARRIERES DE SALAIRES: Henri Kasperczack fixe un ultimatum de 48 H à Issa Mbaye Samb

Article Lu 1642 fois

Après une lettre de mise en demeure envoyée le 19 décembre dernier au ministre et au président de la fédération pour réclamer le paiement de 60 mille euros (39 millions francs) d’arriérés de salaire, Kasperczak passe à la vitesse supérieure. Son conseiller juridique Fogiel Thadée donne un ultimatum : «Les autorités sénégalaises ont 48 heures pour régler le problème sinon advienne que pourra». Mamadou Dia le directeur de cabinet du ministre des sports dément : «Je m’inscris en faux : on ne doit pas d’arriérés de salaire à Kasperczak».



PRES DE 40 MILLIONS D'ARRIERES DE SALAIRES: Henri Kasperczack fixe un ultimatum de 48 H à Issa Mbaye Samb
À quelques jours de la Can, le sélectionneur national en a le ras-le-bol et «veut qu’on le respecte». «En tant que conseiller, affirme Fogiel Thadée, je vous dis que ce qui se passe avec Kasperczak n’est pas sérieux. Les gens n’ont pas l’intention de respecter son contrat. Pour le président de la Fsf, il n’y a jamais eu de problèmes et pour le ministre aussi aucun problème, les choses vont s’arranger dans les 24 heures et au finish rien. C’est toujours la langue de bois». Et le conseiller juridique du coach des Lions de révéler : «Le Sénégal doit à Kasperczak des arriérés de salaire de 60 mille Euro (l’équivalent de 39 millions francs). Depuis qu’il a été engagé, il manque à chaque fin du mois 3 000 euros sur son salaire (1 950 000 Fcfa)». «Les autorités sénégalaises ont 48 heures pour régler le problème sinon advienne que pourra», dixit Fogiel Thadée. Ce dernier souligne avoir «envoyé le 19 décembre 2007 une lettre recommandée de mise en demeure adressée au ministre et au président de la fédération sénégalaise de football qui a été averti auparavant de la situation lorsqu’il est venu à Paris pour les deux derniers matches amicaux de l’équipe nationale. Mais jusqu’à présent les choses n’ont pas bougé». Bon à savoir : le sélectionneur «ne va pas faire du chantage, mais il faut que les parties se respectent mutuellement». Ce qui n’est pas le cas à ses yeux de Fogiel Thadée. Qui avoue que «Le contrat de Kasperczak n’est pas respecté. Le président de la fédération Mbaye Ndoye a dit que c’est le premier objectif, pour le deuxième : Kasperczak sait ce qui lui reste à faire, c’est-à-dire la finale. Et les autres objectifs qui sont dans le contrat ? Ils doivent payer le salaire de l’entraîneur dans une certaine période et payer le salaire net, conformément à la clause du contrat signé». «Un objectif, selon le collaborateur de Kasperczak, assigné à la fédération sénégalaise de football et au ministère des sports. C’est bien de demander à l’entraîneur de jouer la finale, mais il faut lui donner tous les atouts. Alors que pour se déplacer, voir les joueurs, Kasperczak paie de sa propre poche. Quand le nouveau ministre, Issa Mbaye Samb, a été nommé, il a pris des engagements aussi bien publics que privés, mais toujours rien». Joint au téléphone le directeur de cabinet du ministre des sports s’inscrit en faux : «On ne doit pas d’argent à Kasperczak. J’ai eu au téléphone son conseiller juridique et je le lui ai clairement dit». «Les manquements sont dus aux impôts qui sont prélevés sur son salaire conformément à une convention entre la France et le Sénégal», affirme une personne qui était impliquée à l’époque dans les négociations avec l’entraîneur.

Source: L'observateur

Article Lu 1642 fois

Vendredi 4 Janvier 2008





1.Posté par ibra le 04/01/2008 21:19
C HONTEUX.PAYEZ LUI SON DU!

2.Posté par ZAL gueye le 05/01/2008 00:11
il na qua demissioner , si il a peur ,on veux la coupe point finale, il ya amara traore ,roger mendy ,moussa ndao qui peuvent gerer l'equipe

3.Posté par kheuch le 05/01/2008 12:18
quand on ne peut respecter le contrat que l'on signe mieu vaut ne pas prendre un coach à l'extérieur. nous savons tous qu'il est plus chere de prendre un coach europeen qu'un local alors qu'on prend nos anciens internationaux comme ca se fait dans tous les pays du monde de nos jours car sans avoir faire du foot, il est difficile de comprendre les mentalités des joueurs.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State